Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


FRENCH POLICE - Haunted Castle (2020)
Par RICHARD le 10 Mai 2020          Consultée 866 fois

Julien LEPERS, sors de ce corps ! Petite devinette musicale pour débuter ces quelques lignes. N'ayez pas peur, je vous rassure, vous ne gagnerez pas «La bonne santé par les plantes» en soixante volumes. Quel est donc le point commun entre MINISTRY, EARTH WIND AND FIRE et les SMASHING PUMPKINS par exemple ? Facile, un peu trop, sans doute pour votre esprit aiguisé. C'est évidemment Chicago ! C'est en effet de cette ville qu'arrive FRENCH POLICE le combo qui nous intéresse ici. Les discrets Américains me sont vraiment apparus il y a à peine un an avec Pedaleo Nocturno*, un cinq titres qui développait des ambiances froides plutôt intéressantes. L'auditeur se retrouvait nageant dans le grand bain à remous du revival cold pop d'essence purement anglaise. Le petit plus était déjà ce chant qui alternait l'anglais et l'espagnol et l'attractivité directe des mélodies.

Toutes ces caractéristiques pour l'amoureux un peu paresseux des scènes sombres pouvaient rappeler facilement leurs compères Texans de TWIN TRIBES. Ce parallèle était sans doute plus que tentant. A bien y réfléchir, les deux entités n'ont pas grand chose en commun. Elles soulignent simplement avec le même bonheur la (relative) bonne santé des musiques froides outre-Atlantique, mais c'est tout. Les Sudistes sont en effet dans leur approche sonore bien plus monolithiques et froidement cliniques que les Chicagoans. Pour tout dire, Haunted Castle est une bonne, voire excellente surprise, totalement inattendue. Les premières écoutes, c'est vrai, ne chamboulent pas outre mesure. Ce n'est pas nécessairement désagréable, mais il y a comme une sensation de déjà entendu tant ce style peut paraître engoncé dans ses codes. Puis, progressivement, ce sont de toutes petites failles, de légères aspérités qui apparaissent et qui donnent indéniablement cette douce saveur à l'ensemble.

FRENCH POLICE propose donc en un peu plus de quarante minutes et quinze titres qui dépassent rarement les trois minutes un panorama pertinent et varié des univers qui nous (me) sont si chers. La bande des cinq opte pour le visage le plus pop, limite indie de ce courant. FRENCH POLICE, c'est le soleil froid d'un jour d'hiver. Il délivre d'excellents titres de pop glacée, des petites perles aux ombres dansantes. Comment ne pas craquer à l'écoute de l'immédiateté de «Persi» ou «I'm Upset». La recette est connue, encore une fois, mais ici, aucun risque d'indigestion. A l'image de «Intimidate» ou de «Sushi And Sex» qui rappellent les espaces désertiques des Russes de MOTORAMA, la voix comme atone de Brian Flores se marie parfaitement avec les fantomatiques claviers, l'habituelle basse bien mise en avant et les coutumiers arpèges de guitare. Lorsque j'ai contacté le groupe en lui demandant s'il connaissait aussi le courant hexagonal qu'est la Touching Pop, il m'a répondu par la négative.Et pourtant... Écoutez moi plutôt «Dr. Fujita» ou «Neptune» (cette guitare). Le corbeau attentif ouvre bien ses ailes et ses oreilles en grand et c'est le sublime spectre entre autres d'ASYLUM PARTY qui semble envelopper de toute sa mélancolie ces paysages d'éther.

Ce qui distingue assurément Haunted Castle des autres productions cold revival actuelles, c'est cette volonté qu'ont les Américains de ne pas s'arrêter à une relecture même réussie des CHAMELEONS ou des CURE période Seventeen Seconds (l'excellent «Side Track»). Le plaisir de l'écoute passe par cette ouverture sans frilosité de l'éventail de leurs influences. Ce cocktail bien mélangé leur réussit plutôt bien ! En mettant dans sa mixture un subtile zeste d'électronique par exemple, le groupe donne à l'ensemble un petit goût incontestable de revenez-y. Les discrètes pulsations qui accompagnent l'introductif «En La Noche» ou la rythmique intraitable de «Mission» ne sont pas que de lointains échos à DEPECHE MODE ou NEW ORDER. Ces ambiances confortent la sensation que FRENCH POLICE est doué pour exposer d'excellentes mélodies, directes et addictives à l'image de «Voices». Plus que l'urgence brûlante qui compose entre autres le post-punk, le combo a gardé de celui-ci la richesse des émotions et la beauté de la tristesse (l'émouvant «Artificial»). Rien de plus actuel en somme.

Je ne sais pas ce qu'il adviendra de FRENCH POLICE, mais profitons pleinement du moment présent ! Haunted Castle est vraiment un excellent album de pop froide. Catchy, varié et sans aucun temps mort, il me fait tout simplement dire vivement la suite ! Vite !

* Le premier album French Police paru au début de l'année 2018 était sorti sous format numérique dans l'anonymat le plus total.

A lire aussi en NEW-WAVE par RICHARD :


ASYLUM PARTY
Borderline (1989)
La cold wave par excellence.




WILD NOTHING
Empty Estate (2013)
Le BOWIE berlinois rencontre les CURE dansants.


Marquez et partagez





 
   RICHARD

 
  N/A



- Brian Flores (chant,guitare)
- Jesse Flores (basse)
- Jose Vega (guitare)
- Geo (batterie)
- Avolyn (claviers)


1. En La Noche
2. Persi
3. Illinois
4. Neptune
5. Mission
6. Sushi And Sex
7. Side Track
8. I'm Upset
9. Intimidate
10. Dance With Me
11. Vergüenza
12. Voices
13. Future Past
14. Dr.fujita
15. Artificial



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod