Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK FRANçAIS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Anne SYLVESTRE - La Femme Du Vent (1962)
Par MARCO STIVELL le 19 Mai 2020          Consultée 195 fois

Pour son deuxième album, Anne SYLVESTRE a recours aux mêmes musiciens que sur le premier, à savoir Pierre Nicolas, et Barthélémy Rosso qui s'occupe des arrangements. Sur la pochette, Georges BRASSENS en personne écrit un texte élogieux ; peut-on rêver meilleure publicité ?

Un disque de chansons d'amour, mais à sa façon. Il y a de la complainte, de la légèreté, de la provocation... Plusieurs coutures donc, auxquelles se soumettent les mélodies, les arpèges de guitare, les partitions de flûte et de hautbois (mes deux "vents" favoris !) tour à tour solennelles et guillerettes.

Prenez par exemple l'une des chansons les plus polissonnes : "Les punaises". Son intro aux instruments à vent, d'une simplicité toute baroque, champêtre, sautillante et courte, est l'évidence même. Anne SYLVESTRE se met dans la peau d'une jeune louve qui vient à la messe un jour, en habit léger car elle est en quête d'un amant. Les autres femmes, de vraies commères d'où leur nom de punaises et de margotons, ne cessent de médire d'elles et de son attitude, durant toutes les étapes du sermon (une pour chaque couplet). À la sortie, l'amant est là et l'emmène elle, pas les autres, na !

Un titre excellent comme l'est "Bergerade", tout en douceur musicale (flûte et arpège), qui raconte une amourette parmi tant d'autres à la campagne. "À peine le temps d'y boire, oui le temps d'y goûter", "donne-moi ton coeur Louisette, et puis donne-moi le reste, n'aie pas peur !", mais au final cela ne dure que le temps d'un été. Cela paraît toujours simple, raconté ainsi, mais quand c'est chanté par Anne SYLVESTRE, c'est de la magie.

Toute la magie de cet album est là : peu de chansons au total, peu de matière mais quelles émotions ! Le contexte guerrier de l'"Histoire ancienne", où apparaît une batterie jazz, la jolie mélodie de "Moire et satin (ou petite chanson sans importance)" et sa mélodie (sans parler du jeu de mots avec "soir et matin") ne sont pas les moindres ; en fait il n'y en a pas, des moindres !

L'amour au rythme des "Quatre saisons", ravissement de la rencontre au printemps et départ en hiver, toujours dans un décor naturel, a de quoi prendre par la main même le public le plus citadin. Dieu sait qu'Anne SYLVESTRE le côtoie à l'époque, jusqu'à Bobino ou à l'Olympia, durant des premières parties (Gilbert BECAUD entre autres).

Dans les histoires courtes, la chanteuse métaphorise le vent dans le premier titre : une femme en est amoureuse malgré les recommandations de sa mère, un bébé arrive mais c'est tout ce que le vent, déjà parti, lui laisse. "De quoi ma fille a-t-on bien l'air en accouchant d'un courant d'air ?", c'est l'une des phrases qui fait mouche sur cette valse tenue par la contrebasse.

"Valse marine" et sa mélodie tortueuse, où les méandres chantés avec force reflètent l'ambiance désabusée dont de grandes promesses non tenues sont la cause, possède une beauté gymnopédique, des arrangements feutrés. Magnifique "Eléonore" pour finir, histoire d'une fille "au coeur vaste", aimant un homme qui l'ignore. Et elle l'attend encore, au son du hautbois joli, comme l'est le refrain. Un disque au thème facile peut-être, mais qui ne fait que confirmer le talent d'Anne SYLVESTRE.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


PENTANGLE
The Pentangle (1968)
Spéciale semaine Boîte à Demandes !




FAIRPORT CONVENTION
Over The Next Hill (2004)
Un bon vent d'air frais.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Anne Sylvestre (chant, guitare)
- Barthélémy Rosso (guitares)
- Pierre Nicolas (contrebasse)
- François Rabbath (contrebasse)
- Armand Cavalard (batterie)
- André Chevalet (hautbois)
- Roger Bourdin (flûte traversière, piccolo)
- Claude Maisonneuve (hautbois, cor anglais)


1. La Femme Du Vent
2. Bergerade
3. Les Punaises
4. Eléonore
5. Histoire Ancienne
6. Moire Et Satin Ou Petit Chanson Sans Importance
7. Quatre Saisons
8. Valse-marine



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod