Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



MOBY - Play (1999)
Par VIN$97 le 21 Juin 2007          Consultée 4816 fois

Play est certainement le disque qui a fait le plus de bruit dans l'histoire de la musique, commercialement parlant... Pour preuve, l'intégralité des morceaux qui le composent sont, aujourd'hui encore, sous diverses licences commerciales! Qui ne se souvient pas à l'époque, n'avoir jamais entendu Honey dans une pub vantant les mérites d'une nouvelle voiture ou bien Inside dans un documentaire géographique montrant d'impressionnants paysages? Qui ne se souvient pas, non plus, n'avoir jamais écouter les tubes Natural Blues ou Porcelain, à la radio? Vous l'aurez compris, à moins que vous ayez vécu les années 1999/2000 sur une île deserte, il y a de fortes chances que vous connaissiez déjà, malgré vous, une partie de cet album!

Sorti du contexte commercial, Play est un album "mysthique" qui possède de multiples influences... Tellement multiples qu'il assez difficile de vraiment lui attribuer un genre. Son auteur, Richard Melville (alias Moby), n'était jusque là qu'un DJ connu uniquement de l"underground", dont la carrière était faite de hauts et de bas. Il avouera plus tard, lors d'une interview, que malgré un résultat final qu'il considérait comme médiocre, Play fut pour lui sa dernière chance de rester dans le milieu musical.

Les morceaux qui composent cet album sont donc principalements joués au piano, à la guitare, ou à la basse, et chacun d'entre eux est accompagné de quelques effets de transe. Le résultat est vraiment séduisant et ce mélange rétro/moderne apporte une atmosphère vraiment unique au disque. On y distingue deux parties : les premiers morceaux inspirent plutôt la joie et/ou le dynamisme, tandis que les derniers se veulent plus sombres et mélancoliques... On enchaîne alors des titres assez rocks tels Honey, South Side ou Bodyrock
à des morceaux plus calmes comme Porcelain, Rushing et Inside... On peut aussi citer le très « bluesy » Natural Blues, ainsi que des titres aux instrumentations simples mais efficaces, comme Everloving et The Sky Is Broken... Sans compter les nombreux emprunts faits à la soul ou au jazz! Notons, enfin, que le milieu du CD est marqué par Machete, un bon p'tit morceau de techno pur et dur qui n'est pas sans rappeler les premières réalisations de Moby. Tous les titres de cette galette sont, en moyenne, de très bonne facture et l'artiste laisse rarement son auditeur s'ennuyer grâce à la grande variété de ses compositions.

Play constitue donc un album majeur dans la discographie de Moby. Sa qualité fut récompensée par son succés, qui permit à son auteur de se faire connaître auprés du grand public. Cela decevra, d'ailleurs, bon nombre de ses anciens fans. Malheureusement, les productions qui suivirent furent loin d'égaler la qualité de cet opus, car Moby, suite à ce succés commercial, choisira la voix de la facilité en produisant des disques beaucoups moins originaux et recherchés que celui-ci...

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE :


CEEPHAX
Exidy Tours (2003)
Album majeur du délirant ceephax




BRIAN ENO & DAVID BYRNE
My Life In The Bush Of Ghosts (1981)
World music de la tête aux pieds


Marquez et partagez





 
   VIN$97

 
   FROMAGE_ENRAGE
   SUNTORY TIME

 
   (3 chroniques)



- Moby (richard melville)
- Mario Caldato (mixage)
- «monster» (mixage)
- Pilar Basso (choeur)
- Nikki D. (choeur)
- Reggie Mathews (choeur)


1. Honey
2. Find My Baby
3. Porcelain
4. Why Does My Heart Feels So Bad?
5. South Side
6. Rushing
7. Bodyrock
8. Natural Blues
9. Machete
10. 7
11. Run On
12. Down Slow
13. If Things Were Perfect
14. Everloving
15. Inside
16. Guitar Flute And String
17. The Sky Is Broken
18. My Weakness



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod