Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Jonny LANG - Signs (2017)
Par NESTOR le 16 Mai 2021          Consultée 261 fois

Alors que Fight For My Soul (2013), son précédent album, était très propre et lorgnait vers une Pop mâtinée de Soul, avec Signs, Jonny LANG se montre un tantinet plus rugueux, voire plus bluesy. L’expression 'un tantinet' étant de mise car, malgré l’étiquette de bluesman qui lui est allouée, le jeune Américain est très loin des archétypes du genre. Et notamment du blues traditionnel tel qu’on a l’habitude de l’entendre.
De nombreux morceaux s’inscrivent dans la lignée de son précédent album, comme les popisants "What You're Made Of" et "Stronger Together" et ses chœurs bien gentillets. Ou bien au travers de la belle ballade "Bring Me Back Home" dans laquelle la voix et la guitare de LANG jouent la carte de l'émotion.
Présenté ainsi, cet album pourrait rebuter, en donnant le sentiment de verser dans de la Pop facile d'accès et dénuée de saveur. Mais ce serait sous-estimer le talent de notre bonhomme pour arranger et transcender de petites mélodies, jusqu’à accoucher de compositions à la fois carrées et bougrement organiques. Jonny LANG parvient en effet à insuffler à la plupart des titres une vie et une intensité propres à convaincre un large auditoire. De plus, ce disque est l’occasion pour le chanteur-guitariste de proposer un répertoire légèrement plus rugueux, plus brut que ce à quoi il nous avait habitué jusqu'alors. Cela est notamment sensible sur des titres de la trempe de "Make It Move" ou bien "Snakes".

Ce timide retour aux sources est revendiqué par Jonny LANG qui affirme avoir puisé dans certaines de ses influences les plus anciennes (Robert JOHNSON, HOWLIN’ WOLF) pour en extraire un esprit plus primaire et plus rêche, puis s’être laissé porter par l’écriture, quitte à ne pas rester cantonné au blues. Le propos est peut-être un peu exagéré car on est loin de retrouver la sauvagerie et la folie inhérentes aux artistes qu’il cite. Mais ce n'est pas vraiment ce qu'on attend de lui, et ce petit vent de rugosité, bien réel, allié à sa sensibilité font merveille en de nombreuses occasions. C'est notamment le cas avec "Last Man Standing" dont l'intro, de manière surprenante, rappelle GHOST, le groupe de Papa Emeritus.

Bien que Signs peine à rester excellent de bout en bout, comme cela est souvent le cas avec LANG, il n’en constitue pas moins une orientation artistique heureuse qui lui permet de faire étalage de son savoir-faire et de son immense feeling. Au regard des quatre années qui lui ont été nécessaires à réaliser ce nouvel album, il est difficile d'incriminer le manque de temps : il faut plutôt considérer que nous avons affaire à un artiste indéniablement brillant, mais qui peine un peu à canaliser et à ordonner son talent sur la longueur.
Dans un registre proche du dernier album de GAELLE BUSWEL sortie en 2021, Signs propose un bon moment de Blues Rock accessible et très groovy.

A lire aussi en BLUES par NESTOR :


STOCKS
Enregistré En Public (1982)
Très belle carte de visite blues rock




LIVING LOUD
Living Loud (2004)
Un album de rock à la classe folle. incontournable


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Jonny Lang (chant, guitare)
- Drew Ramsey (basse)
- Jim Anton (basse)
- Dwan Hill (clavier)
- Shannon Sanders (clavier)
- Barry Alexander (batterie)
- Dan Needham (batterie)
- Carole Rabinowitz (violoncelle)
- David Davidson (violon)


1. Make It Move
2. Snakes
3. Last Man Standing
4. Signs
5. What You're Made Of
6. Bitter End
7. Stronger Together
8. Into The Light
9. Bring Me Back Home
10. Wisdom
11. Singing Songs



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod