Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-JAZZ / SOUL-JAZZ  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Mel BROWN - Chicken Fat (1967)
Par DERWIJES le 30 Novembre 2021          Consultée 146 fois

40 minutes peuvent faire toute la différence : Il n’y a pas si longtemps le nom de Mel BROWN ne m’évoquait rien de spécial, mais neuf morceaux plus tard il est rentré d’emblée dans le panthéon de mes guitaristes préférés.

Faisons rapidement connaissance : Mel BROWN est né le 07 Octobre 1939 à Jackson dans le Mississippi. Son père, un musicien amateur qui a joué avec le bluesman Tommy JOHNSON, lui offre sa première guitare à 14 ans alors qu’il se remet difficilement d’une méningite. Le jeune garçon s’entraîne en écoutant ses idoles B.B. KING et T.BONE WALKER, apprenant vite. Sitôt remis il rejoint un groupe local et se fait une réputation si vite qu’un an après, à 15 ans, il joue avec Sonny BOY WILLIAMSON ! Mais sa carrière décolle véritablement lorsqu’il part à Los Angeles pour rejoindre le groupe de Johnny OTIS avec qui il va rester deux ans, avant de changer pour les OLYMPICS et enfin Etta JAMES avec qui il va tourner pendant deux ans aussi. C’est pendant son temps avec la chanteuse qu’il adoptera sa guitare favorite, remplaçant sa Les Paul pour une Gibson ES-175. Fatigué de tourner constamment il retourne à L.A. et y devient musicien de studio, jouant pour tout le monde, mais impressionnant surtout le patron du label Impulse ! Paul THIELE qui l’invite à enregistrer son premier album solo, dont vous voyez la pochette en haut à gauche de cette page. Sur ce label il sortira une série d’excellents disques avant de repartir en tournée, avec Bobby BLAND cette fois-ci. Il restera avec lui presque dix ans, abandonnant temporairement sa guitare pour le piano. Finalement les deux hommes se sépareront en 1982. A partir de là il retournera enchaîner les collaborations, sortant de temps à autre un album solo jusqu’à sa mort le 20 Mars 2009.

Chicken Fat est le premier album issu de sa collaboration avec Impulse !. Il est ici accompagné par Herb ELLIS et Arthur WRIGHT à la guitare, Gerald WIGGINS à l’orgue, Ronald BROWN à la basse et Paul HUMPHREYS à la batterie. A l’image de la pochette le son est austère. Ici on ne s’embarrasse pas de chichis et on passe directement aux choses sérieuses : le jeu de Mel Brown a une attaque féroce ! Il est agressif sans être brutal, à la croisée du blues, du jazz et de la soul. Le jazz pour sa virtuosité, la soul pour son feeling et puis surtout le blues, son premier amour, dont il emprunte la callosité électrique. Mais il n’hésite pas aussi à s’essayer à de nouvelles choses, comme une pédale Wah-Wah du plus bel effet sur un "Hobo Flats" d’inspiration clairement blues. Derrière lui ses musiciens se la jouent plutôt funky, travaillant leur rythme et cherchant le groove plutôt que de l’élégance pour mieux coller à son un peu gras, comme de la graisse de poulet d’ailleurs, celle qui vous colle à la peau mais qui est tellement bonne !
Difficile de choisir un morceau parmi d’autres, tout est bon là-dedans. Peut-être "Slalom" piloté par l’orgue de Wiggins qui, eh bien, slalome entre les notes ? Ou "Home James" peut-être, pendant laquelle on reste pendu à chaque note qu’égrène Brown sur sa six-cordes ? Ou encore "I’m Going to Jackson", un blues lent suivi par "Blues for Big Bob", un autre blues plus rapide cette-fois, de nouveau dominé par l’orgue, pour conclure le disque ?

Un gros merci à mon collègue le kingbee pour cette recommandation dont je ne me lasse pas, c’est un excellent album à conseiller chaudement à tous les amateurs de jazz/blues/funk/soul à guitare. Après quoi vous pensez enchaîner sur ses autres albums chez Impulse ou sur son opus de 2000, Neck Bones & Caviar chroniqué en ce lieu !

A lire aussi en JAZZ par DERWIJES :


Pat MARTINO
Formidable (2017)
Dernier tour de piste




Miles DAVIS
Birth Of The Cool (1957)
Darn that jazz.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Mel Brown (guitare)
- Herb Ellis (guitare)
- Arthur Wright (guitare)
- Gerald Wiggins (orgue)
- Ronald Brown (basse)
- Paul Humphrey (batterie)


1. Chicken Fat
2. Greasy Spoon
3. Home James
4. Slalom
5. Hobo Flats
6. Shanty
7. Sad But True
8. I'm Goin' To Jackson
9. Blues For Big Bob



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod