Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1978 Saga
1993 The Security Of Illus...
2001 House Of Cards
2003 Marathon
 

- Membre : Michael Sadler

SAGA - Heads Or Tales (1983)
Par DAVID le 17 Septembre 2004          Consultée 5724 fois

Heads Or Tales, en voilà un album qui divise les foules. Alors que tous les albums précédents semblaient faire l'unanimité, Heads Or Tales est à la fois ridicule pour les uns et totalement jouissif pour les autres. Inutile de dire que je me place dans cette 2nde catégorie. Précisons quand même que le style plus moderne emprunté par Saga n'a pas super bien vieilli, surtout pour les sonorités des synthés, carrément kitsch par moments (Social Orphan en est le meilleur exemple). C'est avec le 1er album celui qui a le moins bien vieilli dans l'âge d'or du groupe s'étalant de 1978 à 1985. La guitare est plus effacée au profit des claviers ce qui permet aussi au groupe de travailler davantage sur les ambiances, sans perdre pour autant toute l'énergie des débuts. Bien au contraire, celle-ci s'en trouve décuplée !

Heads Or Tales est l'album des excès : plus de synthés, plus de vitesse, plus de technique... tout n'est pas parfait ceci-dit ! Saga a tendance à abuser un peu sur la technique de ses parties instrumentales, ce qui ne les rend pas toujours très intéressantes, comme celles de The Sound Of Strangers et The Writing. Étrange car jusque là, Saga avait toujours su poser un juste équilibre entre musicalité et technicité. En tout cas, malgré ses quelques défauts, les nombreuses chansons pleines d'entrain font de Heads Or Tales l'album préféré de certains fans. Difficile de résister au rythme disco de The Vendetta ou aux envolées vocales de Michael Sadler sur The Flyer et The Pitchman. Les nappes de claviers sur Catwalk sont également un régal, surtout sur la version longue disponible sur l'édition remasterisée.

Ian Crichton a une façon particulière de jouer les solos, en faisant couiner sa guitare bruyamment tout en restant mélodieux. Il y a bien le très sombre Intermission et Scratching The Surface (chanté par le claviériste Jim Gilmour) pour souffler un peu. Finalement, seul Social Orphan est plus faible que le reste, à cause de synthés et de saxos très "80's" assez lourds à digérer. Les autres morceaux sonnent toujours aussi bien, à condition de ne pas être allergiques aux synthés de cette époque, plus présents ici que sur n'importe quel album de Saga. Un album à réserver aux fans purs et durs, les autres devraient mieux commencer par le 1er album, Worlds Apart ou Behaviour, qui sont les meilleurs albums du Saga 1ère période.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par DAVID :


MAGMA
1.001° Centigrades (1971)
Rock progressif




YES
Yessongs (1973)
Le meilleur live de rock progressif !


Marquez et partagez





 
   DAVID

 
  N/A



- Michael Sadler (chant, claviers)
- Jim Crichton (basse, claviers)
- Jim Gilmour (claviers, chant, saxophone)
- Ian Crichton (guitare)
- Steve Negus (batterie)


1. The Flyer
2. Cat Walk
3. The Sound Of Strangers
4. The Writing
5. Intermission
6. Social Orphan
7. The Vendetta (still Helpless)
8. Scratching The Surface
9. The Pitchman



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod