Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

1978 Saga
1979 Images At Twilight
1980 Silent Knight
1993 The Security Of Illus...
2001 House Of Cards
2003 Marathon
 

- Membre : Michael Sadler

SAGA - Money Talks (2001)
Par BAKER le 2 Août 2019          Consultée 170 fois

Petite chronique pour un petit single qui aurait pourtant pu, et dû, être grand. Vrai single, physique et tout et tout, Money Talks est composé de deux titres très différents, voire opposés. L'un rapide pop et joyeux, l'autre lent atmosphérique et troublant. L'un composition originale, l'autre reprise. L'un de SAGA, l'autre... mais laissons les surprises pour plus tard, mes chers petits amis.

"Money Talks" en single, donc. En version edit, pas abominablement faite mais inutile. Inutile parce qu'on gagne 40 secondes qui manquent un peu, n'apportent aucune nouvelle dynamique à cette version (quelques singles edit y arrivent... très peu d'entre eux il est vrai). Inutile parce que même à la durée absolument parfaite de 3 minutes 26, le single n'est pas passé à la radio. Inutile parce que la même année, on a eu "I'm A Slave 4 U" de Britney SPEARS, "KKOQQ" de Bébé CHARLI, "One Minute Man" de Missy ELLIOTT, "Cendrillon du Ghetto" de Matt HOUSTON, "Le Cochon dans le Maïs" de FASCAGAT, bref, il y avait autre chose à passer que des rockeurs chantant que "c'est le pognon qui mène la danse". Parce que passer les chefs d'oeuvre sus-cités à la radio, c'était uniquement par amour de l'Art.

Donc, le premier titre est pragmatiquement inutile, pour toutes ces raisons et une dernière que je rajoute en guise de bonus : ç'aurait pu, ç'aurait dû, être un excellent single car c'est une chanson pop irrésistible provenant d'un album fabuleux que vous devriez tous avoir dans votre discothèque. Voilà, maintenant passons à la face B, qui est donc une reprise, et signée... Michael SADLER, en SOLO. Et qui "figurera sur l'album solo à venir", ce qui s'est avéré faux et lui donne donc un petit parfum de culte. D'autant qu'on ne parle pas de Jo le clodo et sa troupe : il s'agit d'une reprise de ... "Don't Give Up" de Peter GABRIEL, déjà visez le niveau, et pour remplacer la sublime Kate BUSH, Michael s'est associé à la délicieuse et passionnée Alannah MYLES (rappelez-vous, "Black Velvet" !).

Sauf que ça ne prend pas. Parce que les arrangements sont un peu trop cheap, trop synthétiques. Parce que Michael a beau être un chanteur à annuaire, ici il ne met pas autant de passion que d'habitude. Parce qu'Alannah, malgré de réels efforts, n'arrive pas à trouver sa place, à faire passer le mélange de douceur et de fermeté maternelle nécessaire. Parce que, tout simplement, le duo ne fonctionne pas. Et pourtant, bis repetita, ç'aurait pu, ç'aurait dû, être une réussite : deux chanteurs magnifiques, une composition en béton armé dans un style pas tout à fait proche des interprètes, mais assez pour titiller l'intérêt. C'est avec beaucoup de regrets que je dois donc prévenir ceux, nombreux, qui pourraient être intéressés : le résultat n'est pas à la hauteur des attentes. Est-ce pour cette raison, ou pour des soucis de droits, que le duo n'a pas survécu à l'album ? Une curiosité qui a le mérite d'exister.

A lire aussi en POP par BAKER :


Neal MORSE
Life & Times (2018)
Une (trop) grande bouffée d'air frais




Kip WINGER
Thiscconversationseemslikeadream (1997)
Une belle leçon de classe et de témérité.


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Michael Sadler (claviers, prog, chant)
- Alannah Myles (chant)
- Jim Gilmour (claviers, prog)
- Ian Crichton (guitare)
- Jim Crichton (basse)
- Steve Negus (batterie)


1. Money Talks (radio Edit)
2. Don't Give Up



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod