Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ FUSION  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Al Di Meola , Paco De Lucía , John Mclaughlin

DI MEOLA, MCLAUGHLIN, DE LUCIA - Saturday Night In San Francisco (2022)
Par ELK le 13 Septembre 2022          Consultée 575 fois

L’histoire est à peine croyable : 42 ans après le mythique "Friday Night In San Francisco", AL DI MEOLA exhume de ses archives les bandes d’un deuxième concert enregistré cette fois le samedi toujours au théâtre Warfield de San Francisco. Je vous épargne les détails de l’entreprise de restauration, mais le résultat est bien là : nous avons droit à de nouveaux enregistrements du fantastique trio de guitaristes virtuoses. A ma gauche, Paco DE LUCIA, maître de la guitare classique et meilleur joueur de Flamenco de tous les temps ; au centre, John Mc LAUGHLIN, pape du Jazz-Rock, connu principalement à l’époque pour avoir inventé et promu le style avec Miles DAVIS puis le MAHAVISHNU ORCHESTRA. A ma droite, Al Di MEOLA, lancé par Chick COREA au sein de la formation de Jazz-Rock RETURN TO FOREVER puis auteur de remarquables albums de Jazz fusion sous son propre nom.

Alors, opération commerciale ou vrai intérêt musical après toutes ces années ? La question s’efface dès les premières notes (passées un speech d’intro un peu superflu). On retrouve avec un plaisir immense la magie de ces enregistrements, avec un son plus que parfait et la prodigieuse interaction avec le public qui avait tant fait pour le succès du premier Live.
Le disque est composé de 7 pièces : quatre trios et 3 solos, donc aucun duo sur lesquels était plutôt centré le premier disque. Avec "Splendido Sundance", tout démarre en terrain connu, tant cette pièce d’Al ressemble comme deux gouttes d’eau à "Mediterranean Sundance". Après l’arpège introductif et l’exposition du thème, nous voici repartis pour une belle cavalcade flamenco, chaque guitariste brillant à tour de rôle dans son style caractéristique : la flamboyance et les fulgurances du jeu de Paco (mais comment fait-il pour jouer aussi vite avec les doigts ?), l’élégance et la précision de Al et l’agressivité et la liberté harmonique de John. Le public évidemment aux anges souligne chaque prouesse de ses applaudissements et de ses cris. Le second trio est "El Panuelo", une composition de Paco. La pièce est introduite par une séquence rythmique joyeuse, avant l’arrivée d’un joli thème gai et dynamique de style bien entendu Flamenco. La séquence de solos permet à chacun d’exprimer sa sensibilité, d’afficher sa virtuosité et d’interagir avec un public ravi. Le trio suivant, "Meeting of the spirits" est une reprise d’une pièce fameuse du MAHAVISHNU ORCHESTRA. Ce long morceau de 13’ est de mon point de vue le sommet de ce second disque, et peut-être le meilleur témoignage de l’incroyable bagage musical de nos trois compères. Cette "Réunion des esprits" permet à chacun de mettre son époustouflante technique au service de la musicalité de l’ensemble ; c'est peut-être d’ailleurs la pièce où ils se montrent le plus soudés. Dernier trio du disque, une reprise du "Orpheu Negro" de Luis BONFA. Cet immense classique de la Bossa Nova est bien servi par le groupe, les joutes guitaristiques ne sacrifiant en rien la beauté et la profondeur du morceau.
La grande nouveauté du disque est bien entendu la présence de trois solos, chaque musicien interprétant à tour de rôle une pièce de son répertoire. John ouvre le bal avec "One World" qui met en valeur son jeu intense et innovant. Le travail sur les graves et l’harmonie du début de morceau me fait un peu penser à Baden Powell, avant que John n’alterne des séquences d’accords joués à pleine puissance avec des traits supersoniques en solo. La démonstration est magistrale et le public ne s’y trompe pas. Al prend le relais avec "Trilogy Suite", parfait écrin pour mettre en valeur son jeu tantôt sensuel, tantôt explosif mais toujours d’une précision et d’une propreté ahurissantes, avec ses fameuses accélérations sur cordes légèrement étouffées au rendu impeccable. C’est également une très belle pièce parfaitement adaptée à l’exercice et vivement saluée par les spectateurs. Paco n'est pas en reste à l’applaudimètre avec "Monasterio De Sol" qui lui permet, outre le flamenco, de faire valoir toute sa maîtrise de la guitare classique tant la pièce évoque parfois les grands compositeurs du genre comme De Falla, Tarrega ou Sor. Contrairement à John et Al, sa technique aux doigts est parfaitement adaptée à l’exercice, et il parvient à jouer simultanément la ligne mélodique, et même des solos, avec l’accompagnement de la pièce.
Tout au long de cet album, on prend conscience que malgré leurs différences d’origine et de style, nos trois complices ont développé chacun de leur côté une vision de leur art qui comporte bien plus de points communs que de divergences. Je trouve par ailleurs que ce nouvel enregistrement rend pleinement justice à l’incroyable John Mc LAUGHLIN, peut-être un peu effacé derrière le succès du morceau d’introduction sur le premier disque.

Alors que penser finalement de cet enregistrement inespéré ? Il est évident qu’à l’heure où le web pullule de Shreddeurs, y compris sur guitare acoustique, ce disque n’aura pas le même impact que son illustre prédécesseur. Il reste le plaisir de retrouver nos trois génies au meilleur de leur forme et de goûter de nouveau à leur formidable complicité et aux liens tissés avec le public. C’est bien là l’essentiel tant ce disque est un petit miracle, un plaisir exquis qui ne se refuse pas.

A lire aussi en JAZZ par ELK :


Pat METHENY
New Chautauqua (1978)
Plongée dans un album de souvenirs




Pat METHENY
Bright Size Life (1975)
Coup d'essai, coup de maître


Marquez et partagez





 
   ELK

 
  N/A



- Al Di Meola (guitare)
- John Mc Laughlin (guitare)
- Paco De Lucia (guitare)


1. Bill Graham Introduction
2. Splendido Sundance
3. One World
4. Trilogy Suite
5. Monasterio De Sal
6. El Panuelo
7. Meeting Of The Spirits
8. Orpheu Negro



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod