Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1981 Spellbound
2023 1 Bloodlines
 

1980 Wild Cat
1981 Spellbound
  Crazy Nights
1982 The Cage
2019 Ritual
2023 Bloodlines

TYGERS OF PAN TANG - Bloodlines (2023)
Par ELK le 25 Mai 2023          Consultée 1019 fois

On dit que les grandes équipes ne meurent jamais ; je vais finir par croire qu’il en va de même pour les grands groupes de Heavy Metal tant les exemples de retours, reformations, ou tout simplement de survie prolongée pullulent.

Penchons-nous sur le cas de TYGERS OF PAN TANG, jadis fleuron de la New Wave Of British Heavy Metal (NWOBHM), et auteur au tout début des années 80 de quatre forts bons albums, dont l’excellent et quasi légendaire Spellbound, un des tous meilleurs du genre. Ce groupe avait malheureusement disparu des radars et quasiment des bacs pour de malheureuses questions de positionnement musical, tiraillé entre les aspirations FM de sa maison de disque et les velléités plus métal de la plupart des membres.
Depuis 2001 le groupe est repris en main par le guitariste rythmique Robb Weir qui a peu à peu constitué à ses côtés une équipe suffisamment solide pour se remettre à produire régulièrement de nouveaux albums, tel ce Bloodline que nous découvrons.

Entrons dans le vif du sujet avec la superbe pochette qui nous prévient : les vieux tigres ont encore les crocs et vont s’attacher à nous le démonter tout au long d’un opus de 10 titres allant droit à l’essentiel.
"Edge of the World" ouvre les débats dans une ambiance apocalyptique qui met en valeur une production de belle qualité : un riff pêchu comme on les aime et la voix puissante du chanteur Italien Jacopo Meille portent parfaitement ce titre doté d’un super refrain. Le solo de Francesco Marras, nouveau bretteur espagnol des tigres, est joliment introduit par des accords de style flamenco, avant une belle démonstration d’esprit très néo-classique (ce que nous confirmera ses interventions suivantes).

Passée cette intro saisissante, les titres vont alterner entre des mid-tempos lorgnant vers le FM, et des titres un peu plus pêchus ravivant les belles heures passées. Dans la première catégorie, "My Blood", "Light Of Hope", "Believe" ou encore plus le second single "Back For Good" font parfaitement le job, le savoir faire des Anglais est indéniable pour pondre des titres accrocheurs et parfaitement exécutés (mention spéciale aux traits inspirés du soliste espagnol et au chant plein de conviction à défaut d’être original). Dans la seconde catégorie, "Fire On The Horizon" dévoile un riff bien nerveux à la SAXON dans un titre très évocateur des grandes heures de la NWOBHM. On peut y classer également "Light Of Hope" un peu plus typé Hard Rock mais servi par un chouette refrain ou encore "A New Heartbeat" au riff caractéristique et au refrain fédérateur avant une nouvelle superbe intervention de Marras.

Il nous reste à évoquer les deux ballades de l’album : "Taste of Love" est une réussite avec une jolie intro piano guitare, un chant très émouvant, un refrain en chœur réussi et des solos alternés entre Robb et Francesco. "Making All The Rules" est également très sympa, avec une belle ambiance, un chant bien posé, et une exécution pleine de savoir faire entre les passages clairs et les touches plus métal. Le solo est court mais superbe, de même que les ornements à la guitare sur la seconde partie d’un titre qui monte joliment en puissance.

Que penser finalement d’un tel album ? Même si le lien avec la formation originale et l’époque glorieuse est aujourd’hui plus que tenu, je suis quand même surpris d’y retrouver parfois des accents du passé, et des réminiscences d’un style un peu à cheval entre des aspirations mainstream, et un fond clairement heavy.
Prenons donc cette offrande comme elle vient, avec du plaisir car elle en donne, et sans trop penser au passé, et encore moins au lendemain. J’aurai quoi qu’il en soit du plaisir à retrouver notre vieux tigre dont les dents ne sont finalement pas si émoussées et qui mérite un bon 3,5.

A lire aussi en METAL par ELK :


AVENGED SEVENFOLD
The Stage (2016)
Hors des sentiers (re) battus




AVENGED SEVENFOLD
Life Is But A Dream (2023)
Coup de génie ou coup d’esbrouffe ?


Marquez et partagez





 
   ELK

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Jacopo Mielle (chant)
- Robb Weir (guitare)
- Francesco Marras (guitare)
- Huw Holding (basse)
- Craig Ellis (batterie)
- Gay Grey (basse - invité)


1. Edge Of The World
2. In My Blood
3. Fire On The Horizon
4. Light Of Hope
5. Back For Good
6. Taste Of Love
7. Kiss The Sky
8. Believe
9. A New Hertbeat
10. Making All The Rules



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod