Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The HIVES - The Death Of Randy Fitzsimmons (2023)
Par JASPER LEE POP le 17 Novembre 2023          Consultée 736 fois

Il est de bon ton d’affirmer que, dans la vie, il vaut mieux avoir plusieurs cordes à son arc. Pour rebondir en cas de coup dur, pallier tout type de situation. Blablabla. Les HIVES n’ont qu’une corde à leur arc mais qu’est-ce que ça peut bien faire, pourvu que les garagistes rock suédois atteignent la cible dans le mille ?

Ils n’ont qu’une seule corde alors ils s’en servent avec parcimonie, cela faisait onze ans que les HIVES n’avaient pas sévi. Autant dire qu’on était en manque et que les trois morceaux, dont deux illustrés d’un clip, savamment distillés avant la sortie officielle du nouvel album, ont placé la barre très haut. D’abord l’atomique "Bogus Operandi" avec ce riff démoniaque tellement simple qu’on s’étonne de ne pas l’avoir entendu déjà mille fois et les "Like I Say" des couplets à beugler comme un possédé. Ensuite, la décharge punk d’une minute "Trapdoor Solution" ou pourquoi faire plus long quand tout est dit? Et enfin l’impeccable "Countdown to Shutdown" mettant en valeur le rookie The Johan and Only à la basse et annonçant la fin du monde prochaine à cause des marchés financiers. Fuck la déontologie du chroniqueur modèle, l’album n’était pas sorti que je lui attribuais déjà la note maximale.

Question : Est-ce que le skeud tient toutes ses promesses après un tir de barrage aussi dévastateur ? Oui et non. Oui parce que si les HIVES n’ont qu’une corde à leur arc, ils savent diablement bien s’en servir et leur recette de garage punk rock minimaliste fonctionne toujours aussi bien avec les mêmes ingrédients, guitares tronçonneuses, call and response entre les frangins Almqvist ("Bogus Operandi" donc, "Rigor Mortis Radio" et en mode furibard sur "Step Out of the Way") et textes crétino-absurdes ("The Bomb"). Non parce que les Suédois sont prisonniers de leur formule et tournent en rond. La rareté de leur production discographique s’explique en réalité par l’incapacité du groupe à trouver une nouvelle voie créative satisfaisante pour tous ses membres. Qui sait si on aurait eu droit à ce nouvel album si le combo n’avait pas des dettes à rembourser* ? Quand les joyeux drilles s’écartent de la formule, ça donne entre autres "What Did I Ever Do to You ?", un clin d’œil peu convaincant aux ARTIC MONKEYS avec qui ils ont tourné.

La pochade un poil trop alambiquée de la mort de Randy Fitzsimmons, le sixième membre fictif du groupe, dont le cercueil exhumé abritait une douzaine d’inédits, ne dit pas autre chose : les HIVES sont dans l’impasse. Pour noyer le poisson, ils jouent les fiers à bras en déclarant que le concept de rock adulte n’a aucun sens. Pas faux et ceux qui sont encore capables de renouer avec l’innocence des premiers émois binaires savoureront cette nouvelle offrande, prétexte à alimenter la setlist d’un des meilleurs groupes de scène de la terre. Les autres iront écouter DREAM THEATER.


* Les HIVES ont été condamnés à rembourser 2,8 millions d’euros à leurs compatriotes des CARDIGANS, suite à un tour de passe-passe de trésorerie de leur label commun Tambourine Studios.

A lire aussi en PUNK ROCK par JASPER LEE POP :


HANOI ROCKS
Oriental Beat - 40th Anniversary Re(al)mix (2023)
Ça sonne enfin




DEMOLITION 23
Remastered Reissue (2022)
Séance de rattrapage


Marquez et partagez





 
   JASPER LEE POP

 
  N/A



- Howlin' Pelle Almqvist (chant)
- Nicholaus Arson (guitare)
- Chris Dangerous (batterie)
- The One And Only (basse)
- Vigilante Carlstroem (guitare)


1. Bogus Operandi
2. Trapdoor Solution
3. Countdown To Shutdown
4. Rigor Mortis Radio
5. Stick Up
6. Smoke & Mirrors
7. Crash Into The Week-end
8. Two Kinds Of Trouble
9. The Way The Story Goes
10. The Bomb
11. What Did I Ever Do To You?
12. Step Out Of The Way



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod