Recherche avancée       Liste groupes



      
DREAMPUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


SEASURFER - Dive In (2014)
Par RICHARD le 16 Mars 2024          Consultée 214 fois

Dans la sphère des musiques sombres, l'Allemagne n'a pas été heureusement que le pays d'une dark wave pataude ou celui d'une centaine d'ersatz sans âme des SISTERS OF MERCY. Au début des années 90, elle a aussi été un espace où les voix célestes se sont exprimées généralement de la plus belle des manières. Cet Heavenly Voices s'est ainsi incarné par exemple à travers CHANDEEN, STOA ou DARK ORANGE. Si on pouvait reprocher à ce courant teuton de susciter parfois une certaine torpeur, il avait néanmoins suffisamment d'arguments pour ne pas laisser totalement indifférent le rêveur. SEASURFER n'est pas à proprement parler issu de cette mouvance, même si sa tête pensante Dirk Ritter, maintenant Dirk Knight était le compositeur de DARK ORANGE (1990-2012).

Ce projet qui a donc vu le jour en 2014 joue, selon ses propres mots, de la Dreampunk. Sur le papier, on devine aisément ce que cette appellation aguicheuse peut donner, mais dans les faits, est-ce aussi intéressant ? Ma réponse, toute subjective qu'elle soit, ne souffre pourtant à l'évidence d'aucune ambiguïté. Dive In est un excellent album (vraiment) qui conjugue plutôt habilement espaces en apesanteur et mur du son. Vous pourriez me rétorquer que cette combinaison est loin d'être novatrice mais elle possède ici suffisamment d’identité et d'originalité pour se démarquer du tout venant. Les introductifs et conclusifs en sont ainsi les exemples les plus parlants.

L'album démarre en effet avec le puissant "Stay" qui, toute guitare tournoyante en avant et basse agressive, place l'auditeur dans un état d'étourdissement sonore. La voix de la Berlinoise Dorian E un peu similaire à celle de MOLKO de PLACEBO ajoute une touche d’ambiguïté bienvenue. Le grand écart stylistique qui fait le charme de cet album est matérialisé aussi par le superbe et émouvant "Fireworks" qui le clôt. On se retrouve ici la tête dans les nuages, entre rêve et réalité. L'ensemble avec ces guitares aériennes évoque naturellement le meilleur du COCTEAU TWINS évanescent. Ce n'est sans doute pas un hasard d'ailleurs si Robin GUTHRIE a produit des titres de DARK ORANGE et SEASURFER.

Et au milieu de tout ceci ? C'est une rivière paisible d'émotions qui coule et laisse à part égale la place aussi bien à l'apesanteur qu'à la gravité. C'est assurément cette dualité qui nourrit tout en douceur la subtile mélancolie qui irrigue Dive In. Même lorsque les Allemands vous enveloppent de leurs brumes sonores et saturées, à l'image du réussi "Under Water", la chair de poule est là. SEASURFER a cette capacité plaisante d'exposer des petites pépites directes aux effluves indie (les soutenus "We Run" et "Hide") et de confectionner en alternance un cocon d'éther dans lequel nos rêves viennent délicatement se déposer ("Winterblume"). L'ensemble par sa fluidité ne génère aucun temps mort, ni ennui. Il ne craint ni les longues plages sonores où la voix de Dorian E esquisse des contours fragiles (le superbe "Dragon Song"), ni l'évidence pop ("Cloudjumping") qui séduit d'emblée par l'attractivité de sa mélodie et la souplesse de sa basse.

Dive In a tout juste dix ans. Il démontre encore une fois que les émotions sont intemporelles et que plonger avec SEASURFER est une très belle promesse d'en vivre. Sorti en toute discrétion, voire dans l'anonymat, cet album n'en demeure pas moins une évidente et durable réussite.

Note réelle : 4,5/5

A lire aussi en NEW-WAVE par RICHARD :


BABEL 17
Celeano Fragments (1990)
La folie des univers sombres hexagonaux




DRAB MAJESTY
Careless (2015)
Attention ! Vague froide californienne !


Marquez et partagez





 
   RICHARD

 
  N/A



- Dorian (chant)
- Dirk Knight (guitare)
- Mikel Wegener (basse)
- Boris Ehlers (batterie)


1. Stay
2. We Run
3. Hide
4. Dragon Song
5. Cloudjumping
6. Under Water
7. Dive In (nacht Nukleus)
8. Winterblume
9. The Big Panthers War
10. Fireworks



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod