Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Blur, The Lemon Twigs , Jet
- Membre : Beady Eye, Ride, Noel Gallagher

OASIS - Definitely Maybe (1994)
Par LOONEY le 15 Mai 2008          Consultée 4688 fois

J'adule Oasis du plus profond de mon coeur et « Definitely Maybe » est un album qui, 1500 écoutes après, sonne toujours aussi bien dans mes lecteurs et playlists. Par conséquent, dans un soucis d'objectivité, je m'en vais remplacer tout ce qui possède le moindre rapport avec mon point de vue personnel par "les fans de la première heure".

Nous sommes fin août 1994 et, après avoir pointé le bout de leur nez par l’intermédiaire de deux singles suffisant à attirer l’attention des médias, les frères Gallaghers déclarent la mise en vente de leur première galette. Le succès est fulgurant, immédiat, imparable. La presse britannique s’applique directement à faire d’Oasis le gros groupe à sensations, les « nouveaux Beatles » sont arrivés et l’Angleterre s’en émeut complètement… La suite on la connaît, et la bande à Liam et Noel est encore aujourd’hui considérée par beaucoup des fans de la première heure comme le meilleur groupe des vingt dernières années, la référence niveau Britpop et un énorme monument rock.

Si « What’s The Story (Morning Glory) » a toujours été vu par le grand public comme le big album des Mancuniens, c’est bien « Definitely Maybe » qui reste le chouchou et le préféré des fans de la première heure, la véritable genèse de tout ce qui fut (et reste) la colonne vertébrale du combo : l’attitude désinvolte et sûre-de-soi des frères-rebelles, les gros murs de saturation (le groupe a un passé Shoegaze), le (toujours bon) dosage électrique/acoustique des guitares, les discrètes et intimistes ballades acoustiques, les gros coups de pieds au cul (« Rock’n’roll Star », « Shakermaker ») à refrains-qui-cassent-tout ou encore la permanente rivalité inter-Gallaghers et la touche People volontairement associée à leurs déambulations.

Autre chose : « Definitely Maybe » est d’autant plus important qu'il contient les deux meilleurs titres du groupe. Aujourd’hui, penser Oasis revient à se dire « Wonderwall » ou « Don’t Look Back In Anger », belle erreur... C’est « Supersonic » et « Live Forever » qui devraient nous venir à l’esprit. Souvent oubliées par les gens qui ne connaissent que peu l’histoire de la musique (hinhin) et ne sont pas des fans de la première heure, ces deux pépites étaient, et sont toujours, la véritable substantifique moelle du rock nineties en Grande-Bretagne et ses deux titres les plus emblématiques.

Néanmoins, et encore après tant d’écoutes, force est de constater que « Definitely Maybe » fait preuve d’un tout petit manque de stabilité. Car même si la plupart des titres sont grandement liés au succès global du groupe (en dehors des deux sus-citées, on pourrait évoquer « Married With Children », « Up In The Sky », « Rock’n’Roll Star » …), l’album a quelques faiblesses. « Shakermaker » n’est pas si bonne, « Digsy’s Dinner » vieillit mal et « Columbia » est un ton en dessous de ses contemporaines… Heureusement, il reste « Slide Away » et « Bring It On Down », petits chefs d’œuvres indie encore dans le cœur de tous les fans de première heure, puis « Cigarettes & Alcohol » dont la popularité du riff et les relents punk parlent en sa faveur… Sans oublier « Whatever », chanson hyper-supra-connue qui, malgré sa non-apparition sur la track-list originale (faute aux royalties), est simplement une des plus belles démonstrations de finesse musicale de ces deux (ou trois) dernières décennies. D'ailleurs les fans de la première heure la considèrent souvent comme figurant sur "Definitely Maybe" et trichent en l'incluant à chaque fois sur Winamp.

Pour conclure, ce premier jet est la sortie la plus importante d’Oasis artistiquement parlant et, même s’il reste dans l’opinion publique en dessous de « What’s The Story … », il fait l’objet d’un culte permanent par la plupart des fans de la première heure et contient les meilleurs titres composés par Liam et Noel, qui d’ailleurs chantent ici mieux qu’ils ne le referont jamais… Oui, « Definitely Maybe » a été le grand album que le rock attendait (Quoi ? "Nevermind" ? C'est toi laisse tomber oui !) et a fait des frères Gallaghers les rockstars britanniques les plus admirées de l’univers, des dieux dans leur pays... C'est mérité, et on est pas près de les oublier. Surtout pas les fans de la première heure.

A lire aussi en ROCK par LOONEY :


The STROKES
Is This It? (2001)
Nouveau et renouveau

(+ 1 kro-express)



The CORAL
Roots And Echoes (2007)
Beatles, la's ... corals !


Marquez et partagez





 
   LOONEY

 
   SEIJITSU

 
   (2 chroniques)



- Noel Gallagher (guitares, chant)
- Liam Gallagher (chant)
- Paul Arthurs (guitares)
- Paul Mcguigan (basse)
- Tony Mccarroll (batterie)


1. Rock 'n' Roll Star
2. Shakermaker
3. Live Forever
4. Up In The Sky
5. Columbia
6. Supersonic
7. Bring It On Down
8. Cigarettes & Alcohol
9. Digsy's Dinner
10. Slide Away
11. Married With Children



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod