Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2020 Firewind
2024 Stand United
 

2002 Between Heaven And He...
2003 Burning Earth
2005 Forged By Fire
2006 Allegiance
2008 The Premonition
  Live Premonition
2010 Days Of Defiance
2012 Few Against Many
2013 Apotheosis - Live 2012
2017 Immortals
2020 Firewind

FIREWIND - Stand United (2024)
Par GEGERS le 12 Juin 2024          Consultée 320 fois

La publication, en cet étrange printemps 2020, du neuvième album sans nom de FIREWIND est encore un des moments musicaux les plus forts de cette décennie nouvelle. Le premier publié avec le chanteur Herbie Langhans, cet album aussi vif que les tons rouge-lave de sa pochette célébrait alors une inspiration et une envie retrouvée, et reste quatre ans après sa sortie un album important (attendons encore avant de le définir comme un album majeur) de la formation désormais gréco-germanique.

Quatre ans plus tard, et un an après son troisième album live (Still Raging) célébrant son vingtième anniversaire, le groupe propose Stand United dont le titre est également un programme, puisque FIREWIND présente son dixième album studio comme une exaltation de son unité retrouvée. Sans aller jusqu'à parler d'album-concept, c'est bien ce sentiment (cette valeur ?) partagé qui donne à Stand United sa couleur et sa tonalité. Une combinaison et un mariage "célébrés au paradis", pour franciser une célèbre expression anglophone, entre la maestria du guitariste Gus G, qui prouve une nouvelle fois ici qu'il est le membre d'une équipe avant d'être un musicien hors pair, et la force vocale du chanteur allemand Herbie Langhans, qui continue en parallèle de jouer les choristes de luxe chez AVANTASIA, entre autres piges plus ou moins remarquées (The LIGHTBRINGER OF SWEDEN).

En termes de création pure, Gus G déclare avoir participé plus que jamais à l'écriture des paroles, se chargeant de la composition des morceaux seul ou aidé par le producteur Dennis Ward (MAGNUM, PINK CREAM 69), le groupe poursuivant ainsi une fructueuse collaboration entamée en 2016. La véritable nouveauté est ici à aller chercher du côté de cet hideux visuel proposé par Costin Chioreanu (Grave, Mayhem, entre autres). Cet assemblage de visages représentant la guerre, la cupidité, la trahison, mais aussi l'amour et l'unité, est d'une laideur pas vraiment inédite de la part d'un groupe qui n'a jamais proposé des pochette de grande qualité. Celle-ci, tout de même, est corsée.

L'évocation reste néanmoins efficace, puisqu'elle nous permet de mieux comprendre cet amalgame entre ces éléments contradictoires qui sont au cœur de la nature humaine. N'hésitant pas à aller chercher dans la noirceur de l'homme, FIREWIND part de constats négatifs (les catastrophes environnementales, le permanent état de guerre de notre monde...) pour en extraire du positif. Le procédé n'est pas nouveau, particulièrement chez les groupes de Heavy Metal qui ont souvent besoin de faire s'entrechoquer ombre et lumière pour que leur musique prennent vie. Néanmoins, la recette est efficace, et permet à FIREWIND de nous proposer quelques titres particulièrement intéressants. Porté par une volonté de concision, le groupe donne avec "Salvation Day" un récital de ses envies du moment. La guitare, bien sûr, est au cœur du sujet, celle-ci se faisant mordante et agressive, mais les couplets en attestent, le groupe ne se fait pas avare en claviers pour contrebalancer la rugosité de la voix de Herbie Langhans, qui excelle sur ce titre taillé pour sa voix aux allures de diamant cabossé. Plus réussi encore, "Destiny is Calling", particulièrement rapide et généreux en mélodies percutantes, est sans aucun doute le fer de lance et le meilleur représentant de ce dixième album, s'inscrivant dans la droite lignée de l'album sans titre de 2020. Porté par une intention similaire, "Stand United" qui donne son nom à l'album est régi par les codes d'un heavy/speed metal flamboyant, et s'il ne s'éloigne pas des codes du style, il se fait un morceau-monde proposant aussi bien des lignes de guitare supersoniques qu'une double grosse-caisse frénétique, tout en parvenant conserver une richesse mélodique savoureuse.

"Come Undone", avec ses claviers aériens, est un autre exemple de la volonté du groupe de rester ancré dans des ambiances Power metal à l'européenne, et c'est sur ce morceau que le choc entre les paroles désabusées et la force motrice de la mélodie se fait le plus prégnant. Un titre particulièrement marquant qui permet au groupe de poursuivre la belle lune de miel entre Gus G (qui flambe ici et démontre tout son talent) et son chanteur. Plus hard rock, le mid-tempo "Chains" se fait porteur d'un souffle de fraîcheur, tout comme la ballade "Days of Grace" qui clôt l'album avec pertinence. Il y a de la tendresse sous les muscles saillants, et le groupe n'hésite pas à se faire aventureux, proposant changements d'ambiances et de rythme (sur le solo) pour offrir à son album un final épique. Comment passer sous silence, pour terminer, cette reprise fun et décalée de "Talking in Your Sleep", reprise du groupe The ROMANTICS et un des tubes de l'année 1983. Le groupe se fait carré et percutant, mais il y a ici une légèreté bienvenue qui pouvait faire défaut sur d'autres reprises, telle que celle de "Maniac" sur l'album The Premonition (2008).

S'il est encore un peu tôt pour le dire, Stand United semble s'imposer non seulement comme le digne successeur mais aussi comme le complément de l'album sans titre de 2020, restant fidèle aux ambiances déployées sur ce dernier tout en le prolongeant et en l'agrémentant de subtils éléments qui permettent à FIREWIND d'éviter la redite. L'effet de surprise et moindre, et la qualité globale des morceaux ici présentés nous semble très légèrement inférieure, mais le quartet ici soudé et porté par une vision commune propose quelques un des morceaux les plus inspirés de son répertoire. Puisse cette incarnation du groupe se poursuivre, car elle semble mettre FIREWIND sur de bons rails pour envisager sereinement l'avenir.

A lire aussi en METAL par GEGERS :


SAXON
Heavy Metal Thunder Live - Eagles Over Wacken (2012)
Fuck me i'm famous

(+ 1 kro-express)



SAXON
Call To Arms (2011)
Saxon wants you !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Gus G. (guitare)
- Herbie Langhans (chant)
- Petros Christo (basse)
- Jo Nunez (batterie)


1. Salvation Day
2. Stand United
3. Destiny Is Calling
4. The Power Lies Within
5. Come Undone
6. Fallen Angel
7. Chains
8. Land Of Chaos
9. Talking In Your Sleep
10. Days Of Grace



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod