Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Eighteen Seconds Before Sunrise (593)

SIGUR ROS - Ágætis Byrjun (1999)
Par VIVI le 19 Juillet 2008          Consultée 3469 fois

1999. L’année où SIGUR ROS va sortir Aœgetis Byrjun, les catapultant sur le devant de la scène. Découvert par BJÖRK quelques années auparavant, ils vont rapidement se faire un nom dans le monde de l’alternatif, jusqu'à s’offrir le luxe d’être la première partie du monstre RADIOHEAD sur la tournée post-Kid A. Un succès entièrement fondé, les Islandais ayant su amener du sang frais dans une scène post-rock qui déborde de toute part. Et j’imagine donc aisément la tête que tu dois tirer en ne voyant qu’un 3/5 à cette chronique. What ? C’est possible ça ! Si j’ai découvert le groupe avec cet album, je n’ai été totalement conquise qu’avec ( ). Oui Aœgetis Byrjun est un bon album, mais pas un chef d’œuvre à mon sens. Explications…

Je ne peux pas nier ses qualités intrinsèques. Foisonnant et travaillé, il regorge déjà d’un son rappelant tantôt la douceur de l’enfance, tantôt la pureté de la nature. Une nature qui s’éveille telle une matinée d’automne lorsque les couleurs se mêlent dans une même symphonie et que la rosée nous chatouille fraîchement les pieds. Oui, il recèle en son sein une multitude d’images et de sons évoquant la nostalgie de nos années tendres. L’approche traditionnelle dans l’instrumentation ne fait que renforcer cette impression : des éruptions de cordes, en passant par des ponts jazzy, aux moments délicieusement post-rock, l’ensemble ne manque pas d’originalité. Combiné à une modernité due aux multitudes d’expérimentations et de samples, le groupe a su se forger une patte. S’ajoute à cela le chant très androgyne de Jón Birgisson, qui s’exprime dans un langage imaginaire : l’Hopelandish (langue de l’espoir). Que ce soit avec « Ny Batteri », ses accents jazzy décalés et sa douce explosion, les accents chaloupés et évasifs de « Flugufrelsarinn », ou les chœurs sur la fin du génialissime « Olsen, Olsen », la sauce prend bien.
Finalement, je ne remets pas en question les qualités évidentes de leur musique, mais je trouve qu’il y a un côté parfois un peu « vert ». Des choix pas toujours justes, dont le mixage de la voix, parfois légèrement trop en avant, ce qui a pour effet de couler le reste. Curieusement, j’ai toujours trouvé que cette voix faisait partie intégrante de leur son, mais dans le cas d’un « Hjartao hamast (bamm bamm bamm) », elle est particulièrement irritante. Et c’est bien dommage, car ce titre est un véritable instant de grâce, porté par des cordes belles à en chialer. Du chant parfois limite, aux longueurs de pistes parfois mal ajustées (« Sven-G-Englar » m’emmerde au possible), et parfois un petit brin de mièvrerie (oui oui, fustigez-moi pour ce que je viens de dire), c’est cette somme de petits détails qui fait que je n’arrive pas à adhérer à l’album dans sa globalité.

Rassurez-vous, des perles il y en a. SIGUR ROS est sans doute l’un des rares groupes capable de générer un tel apaisement, une telle plénitude, que tous les mots pour décrire ce que l’on ressent semblent obsolètes. Sujet à l’étrangeté, Agœtis Byrjun est une panoplie de sentiments intemporels, mélancoliques et d’une pureté extrême. En fin de compte, c’est plus ma propre sensibilité qui rentre en jeu, et je pense que certains ici se disent que « quand même, elle chipote grave ! ». C’est vrai, je ne peux pas m’en cacher. Pour moi, le chef d’œuvre interviendra en 2002 avec ( ). Avec ses qualités et ses défauts, Agœtis Byrjun préfigurait le bijou qu’ils allaient enfanter 3 ans plus tard…

3,5/5

A lire aussi en POST-ROCK par VIVI :


EXPLOSIONS IN THE SKY
The Earth Is Not A Cold Dead Place (2003)
Post rock envoûtant et incroyablement beau




EXPLOSIONS IN THE SKY
Those Who Tell The Truth Shall Die... (2001)
Post-rock


Marquez et partagez





 
   VIVI

 
  N/A



- Jón Þór Birgisson (chant, guitare)
- Georg Hólm (basse)
- Kjartan Sveinsson (claviers)
- Orri Páll Dýrason (batterie)


1. Intro
2. Svefn-g-englar
3. Starálfur
4. Flugufrelsarinn
5. Ný Batterí
6. Hjartað Hamast (bam Bam Bam)
7. Viðrar Vel Til Loftárása
8. Olsen Olsen
9. Ágætis Byrjun
10. Avalon



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod