Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : K's Choice
 

 Site Officiel (690)

The CRANBERRIES - To The Faithful Departed (1996)
Par SASKATCHEWAN le 22 Décembre 2008          Consultée 3599 fois

En ce milieu des années 90, les Cranberries avaient le vent en poupe, auréolés du succès international de leur second opus : No Need To Argue ; et de son single : « Zombie ». Mais la loose guette, le poignard entre les dents. Ainsi leur troisième opus, sorti en 1996, To The Faithful Departed, est curieusement boudé par les fans, comme si le groupe avait changé du tout au tout, alors que ce nouvel essai se situe plutôt dans la tradition des deux précédents albums.

L’ombre de No Need To Argue plane sur To The Faithful Departed, c’est une évidence. A peine ce dernier est-il plus rock, avec une production un peu crade, l’effet Grunge sans doute. On retrouve les mêmes ballades mélancoliques (au hasard, « When You’re Gone), quelques titres plus énergiques (pif ! « Salvation), et les quelques textes « engagés » de rigueur (« Bosnia »). Pourtant, on aurait tort de limiter cet album à une simple redite du précédent. Certes, les compositions du quatuor irlandais n’évoluent pas vraiment, tout juste ceux-ci peaufinent-ils leur art de la mélodie efficace, fidèles à leur style pop-rock épuré. Mais l’atmosphère a changé, toujours mélancolique, mais plus rageuse, avec moins de place laissée à la contemplation. Bref, fini le « Laissez-nous broyez du noir en paix. », déjà mis à mal par « Zombie » sur No Need To Argue.

Et ça marche ! De « Hollywood » à « Bosnia », To The Faithful Departed se déroule presque sans accrocs, enchaînant les tubes sur différents tempos, avec un instrumental, « Intermission », en guise d’entracte au milieu de l’album. On peut relever « Hollywood », « War Child », « When You’re Gone », « Salvation », « Forever Yellow Skies », « Cordell », en tant que titres particulièrement réussis. D’autres, peut-être moins accrocheurs, méritent tout de même d’être cités : « Bosnia », « Free To Decide », « The Rebels », « I Just Shot John Lennon », ce dernier, un peu lassant à force, se distingue surtout par le thème de ses paroles, que l’on devine sans mal en lisant le titre.

Dans les morceaux cités précédemment, il y a pratiquement tout l’album, à l’exception de quatre titres constituant le ventre mou de l’album, soient « Electric Blue », « I’m Still Remembering » et « Joe ». Chacun de ses trois titres est victime d’un excès du groupe : de la mandoline très clichée de « Joe » au pathos un peu trop poussée de « I’m Still Remembering », en passant par l’aspect « cantique » de « Electric Blue ». Heureusement, « Will You Remember », glissé entre ces trois-là, aide à faire passer l’orage grâce à son parfum de nostalgie délicieux et son ambiance de fête foraine. Non, pas les vingt ahuris hurlants perchés sur leur Monster Frisson 2000 (10€ les cinq minutes), ni ce gros nounours borgne Made In China, qu’on vous tend gracieusement d’une main, en reprenant la carabine de l’autre. Non, non, « Will You Remember » c’est un manège tout bête, avec sa ronde de véhicules flashy et ses gamins braillards qui montent et qui descendent en cadence, sous l’œil attendri de papa/maman/tuteur légal.

Alors non, To The Faithful Departed ne mérite pas toutes les pierres qu’on lui jette. Les Cranberries restent fidèles à eux-mêmes, reconnaissables, tandis que la lassitude elle, n’a pas encore fait son apparition, du moins pour ma part. Ce qui ne sera pas le cas sur son successeur « Bury The Hatchet ».

A lire aussi en POP par SASKATCHEWAN :


The PROCLAIMERS
Let's Hear It For The Dogs (2015)
A défaut de proclamation d'indépendance...




GORILLAZ
Gorillaz (2001)
Spécial Semaine Boîte à Demandes !


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Dolores O'riordan Burton (chant, guitare, claviers, flûte et mandoline)
- Noel Hogan (guitare et mandoline)
- Mike Hogan (basse)
- Fergal Lawler (batterie)
- Michael Kamen (invité, arrangements cordes)
- Henry Daag (invité, scie musicale)
- Richie Buckley (invité, saxophone)
- Michael Buckley (invité, saxophone)
- Bruce Fairbairn (invité, trompette)
- Randy Raine-reusche (invité, percussions)


1. Hollywood
2. Salvation
3. When You're Gone
4. Free To Decide
5. War Child
6. Forever Yellow Skies
7. The Rebels
8. Intermission
9. I Just Shot John Lennon
10. Electric Blue
11. I'm Still Remembering
12. Will You Remember ?
13. Joe
14. Cordell
15. Bosnia



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod