Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : The Ramones , The Damned

The DICTATORS - Bloodbrothers (1978)
Par ERWIN le 7 Décembre 2009          Consultée 1854 fois

Bloodbrothers est le troisième album du combo punk new-yorkais des Dictators. Incontestablement, nous sommes en présence de l’Everest de leur carrière musicale. Comme le suggère la fabuleuse pochette – sans doute l’une des plus belles que je connaisse –, les jeunes branleurs de Go Girl Crazy ont pris conscience de leurs possibilités, même si la musique reste simple et directe comme il se doit. Ainsi Handsome Dick Manitoba a pris les choses en main et se retrouve chanteur principal de tous les titres, Shernoff se « contentant » désormais du rôle de bassiste-leader-producteur-compositeur.

Les compos, directes et très « in your face » sont cependant éclectiques ; les rythmes variés louchent parfois vers le Rock and roll, parfois vers des sentiers moins balisés, mais toujours dans un esprit chambreur et rigolard. C’est ainsi que la rythmique de « Minesotta strip » nous rapproche des standards du Heavy Metal, avec une intervention géniale du seul et unique Ross the Boss. « No tomorrow » ou « I stand tall » et son piano emmèneront l’auditeur vers des contrées presque pop ; encore plus réussie car possédant un refrain entêtant et presque mainstream, « Borneo Jimmy » complète cet aréopage de chansons pop qui rendent pleinement justice au talent de compositeur d’Andy Shernoff.

Mais ne vous inquiétez pas, l’esprit punk et sa bannière sans compromission flottent sur ce skeud de légende : « Faster and louder » – avec la voix du grand fan Bruce Springsteen le Boss en personne sur le décompte d’intro ! – et « Stay with me » n’ont rien à envier aux grands classiques de leurs potes Ramones, le sourire en plus.
Ross est présent sur toutes les chansons et sa guitare lead en fait un ovni dans le paysage musical punk toutes périodes confondues. Ses soli sont originaux, jamais démonstratifs, pleins de verve et d’entrain, à l’image du charismatique guitariste, toujours armé de son sourire encore aujourd’hui.
Seule la méconnue et insignifiante « What it is » viendra modérer mon appréciation de l’album quasi parfait. Car le disque se clôt en beauté sur un « Slow death » terrible, dans un esprit punky-metal assez génial.

C’est toute l’ambiance de New-York dans sa version raw… Les terrains de basket éclairés par des lampadaires torves, et les silhouettes des musicos qui se détachent dans une ruelle enfumée de la grosse pomme. Depuis l’homme au superbe zizi a ouvert le Manitoba’s, bar de Rock dans l’East Village ; Ross y traîne assez souvent sa carcasse accompagné de sa guitare pour des bœufs endiablés, et Shernoff aime à y passer des heures à discourir sur les mérites comparés de tel ou tel vin… Des gentlemen ces messieurs Dictators ! Et pour tous les métalleux qui le regrettent, il semble par trop improbable que Ross réintègre jamais Manowar, car sa vie lui plaît ainsi, toute de joie et de modestie, à partager un quotidien sympa avec ses potes de trois ans d’âge mental.

Bref, les Dictators, c’est un monde à eux tout seul et je ne saurais que trop vous conseiller l’écoute de ce Bloodbrothers en déambulant dans les rues de Manhattan, jusqu’au bar de Manitoba où se retrouvent les aficionados et oubliés du CBGB pour des soirées rock et bières de derrière les fagots ! Et pour Ross « The Boss » Friedmann, légendaire guitar-hero new-yorkais, pour l’éternité…

A lire aussi en PUNK-ROCK par ERWIN :


BERURIER NOIR
Invisible (2006)
Un max de folie

(+ 1 kro-express)



The CLASH
Combat Rock (1982)
Le combat continue


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Handsome Dick Manitoba (chant)
- Adny Shernoff (basse-claviers)
- Ross The Boss (guitare lead)
- Scott Kempner (guitare rythmique)
- Stu Boy King (batterie)


1. Faster And Louder
2. Baby Let’s Twist
3. No Tomorrow
4. The Minesotta Strip
5. Stay With Me
6. I Stand Tall
7. Borneo Jimmy
8. What It Is
9. Slow Death



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod