Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2002 Snow
2005 Octane
 

1995 The Light
1996 Beware Of Darkness
1998 The Kindness Of Stran...
1999 Day For Night
2000 V
2002 Snow
2003 Feel Euphoria
2005 Octane
  Gluttons For Punishment
2006 Spock's Beard
2008 Live
 

- Membre : Transatlantic, Asia Featuring John Payne
- Style + Membre : Neal Morse

SPOCKS BEARD - Snow (2002)
Par MARCO STIVELL le 18 Mai 2010          Consultée 1505 fois

Il est amusant de constater que le parcours de SPOCK'S BEARD dans sa première période ressemble en de nombreux points à celle de GENESIS, groupe dont les américains ne cachent pas la (très) forte influence, bien au contraire. Six albums studio (en comptant bien évidemment From Genesis to Revelation pour GENESIS), le dernier étant un double album-concept qui est aussi la dernière participation de celui que le public considère comme l'âme du groupe, Peter GABRIEL pour GENESIS, Neal MORSE pour SPOCK'S BEARD. Ceci avant bien sûr que dans les deux cas, les groupes aient décidé de continuer avec un batteur qui prend le poste de chanteur et qui vient rejoindre sur scène pour les parties instrumentales un autre batteur qui a été engagé pour les concerts. Et après on peut dire que ça s'arrête là, mis à part peut-être la sortie du double live le plus connu du groupe juste après celle du second album enregistré suite au départ de "l'âme". Ce sont des détails mais au final, c'est assez réaliste tout ça.

Ah, il y a peut-être un autre point commun qui concerne cette fois uniquement le fameux double concept mythique. Ce n'est pas l'histoire, malgré le fait que Snow, un personnage albinos, évolue lui aussi dans un New York City hostile. Ce n'est pas la musique : celle de SPOCK'S BEARD est plus "lourde", bien que même les moments les plus "chargés" n'arrivent pas à donner la même impression de rage qu'un "Back in N.Y.C." (par contre, les "I Will Go" et "Love Beyond Words" valent bien des "The Lamia" ou "The Carpet Crawlers", selon moi). Non, c'est plutôt à rechercher du côté de la construction de l'album : un premier CD plus ou moins accessible et un deuxième plus "fouillis" qui déséquilibrerait le tout aux yeux de certains, en tout cas un ensemble très copieux.

C'est un peu ce que je ressens moi-même vis-à-vis de Snow. Le premier CD est relativement accessible de par une suite de couplets-refrains et, malgré la forte teneur en rock progressif, s'ancre facilement en tête : les "Made Alive", "Stranger in a Strange Land", "Long Time Suffering", "Love Beyond Words", "The 39th Street Blues", "Open Wide the Fload Gates" et "Wind at my Back" s'enchaînent comme autant de pépites archi-mélodiques, la plupart méritant incontestablement le statut d'hymnes. Le groupe, avec l'ingrédient "concept-album" en plus, développe la formule des Beware of Darkness, Day for Night et autres V pour acquérir un résultat encore plus abouti ici. La musique, tour à tour folk ("Stranger in a Strange Land"), "burnée" ("Overture", le jouissif "Devil's Got my Throat"), à fleur de peau ("Love Beyond Words", "Solitary Soul") ou héroïque ("Open Wide the Flood Gates", "Wind at my Back") est de bout en bout réellement passionante, rarement une heure n'aura passé aussi vite pour un album de rock progressif (le genre de chose dont ne peuvent s'arguer les pourtants tout aussi talentueux THE FLOWER KINGS). Peu de moments se situent (légèrement) en dessous du reste et d'un point de vue personnel, je regretterai juste l'intervention des saxos, même si présents sur seulement deux morceaux pour ce disque, autant pour le deuxième.

Le deuxième, on y arrive... Beaucoup de très bonnes idées là aussi, mais bon encore une fois ce n'est pas franchement le meilleur. Je pense en particulier à la chanson "Freak Boy", dont le refrain a au moins le bon goût de ne pas trop se répéter. Dans la première partie, on signalera parmi les meilleures chansons les deux qui sont chantées par Nick D'VIRGILIO : "Looking for Answers" et surtout "Carie", l'une des plus mélodiques. La fin de ce même disque est assez jubilatoire puisque, pour mieux coller avec l'histoire (le personnage Snow rencontrant le succès), le groupe a enregistré certaines pistes avec un son live, à partir de "Snow's Night Out" très exactement. SPOCK'S BEARD n'a jamais été à mes yeux un groupe qui abuse de la démonstration de virtuosité, mais le solo à l'orgue Hammond de Ryo OKUMOTO tend quelque peu à nous rappeler à qui l'on a affaire ! Enfin ça se laisse bien écouter, un peu de folie ne fait jamais de mal. Mais ce que l'on retient en grande partie dans ce deuxième CD, ce sont les reprises des thèmes du premier, notamment "Wind at my Back", encore plus magistrale et l'on se dit qu'il ne pouvait y avoir meilleure fin, ni meilleur adieu de la part de Neal MORSE.

Car c'est bien juste après la sortie de ce disque que le chanteur sera frappé de sa révélation mystique et claquera la porte. A tort ou à raison, il convient avec Snow de parler de sommet, voire de disque culte. La manière dont Snow (pour au moins ses trois quarts) est réalisé ferait rêver beaucoup de groupes en quête de cette qualité. Il est certain que c'est celui qui fera le plus date pour le SPOCK'S BEARD de cette période. Peut-être pas aussi inventif qu'un The Lamb Lies Down on Broadway ni aussi surprenant de la part de ses auteurs, il l'égale nettement pour ce qui est de la richesse des mélodies.

Note réelle : 4,5

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


TWELFTH NIGHT
Live At The Target (1981)
Rock néo-progressif




CAMEL
Pressure Points (1984)
Stationary traveller live


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Neal Morse (chant, piano, synthétiseurs, guitare acoustique)
- Alan Morse (guitare électrique, choeurs, violoncelle)
- Dave Meros (basse, choeurs, cor)
- Ryo Okumoto (orgue hammond, mellotron, synthétiseurs)
- Nick D'virgilio (batterie, percussions, chant)
- Chris Carmichael (violon, alto, violoncelle)
- Jim Hoke (saxophones, clarinette, autoharpe)
- Neil Rosengarden (trompette, cor)
- Molly Pasutti (choeurs)


- cd 1
1. Made Alive / Overture
2. Stranger In A Strange Land
3. Long Time Suffering
4. Welcome To Nyc
5. Love Beyond Words
6. The 39th Street Blues (i'm Sick)
7. Devil's Got My Throat
8. Open Wide The Flood Gates
9. Open The Gates Part 2
10. Solitary Soul
11. Wind At My Back
- cd 2
12. Second Overture
13. 4th Of July
14. I'm The Guy
15. Reflection
16. Carie
17. Looking For Answers
18. Freak Boy
19. All Is Vanity
20. I'm Dying
21. Freak Boy Part 2
22. Devil's Got My Throat Revisited
23. Snow's Night Out
24. Ladies And Gentlemen, Mister Ryo Okumoto On The Ke
25. I Will Go
26. Made Alive Again / Wind At My Back



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod