Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Louis Bertignac , Jean-louis Aubert

TéLéPHONE - Dure Limite (1982)
Par ERWIN le 25 Juin 2010          Consultée 3482 fois

Le succés de Au cœur de la nuit fait de TELEPHONE le premier des groupes français, seuls les hard rockeurs de Trust leurs tirent la bourre dans les sondages en cette année 82. La situation est donc optimale. Richard Branson, PDG de Virgin, adore leur style et souhaite les imposer à l’international. Le rock français en est pourtant à ses premiers balbutiements, aucun groupe ne s’est jamais imposé à l’étranger. Et si l’on excepte le roucoulant Tino ROSSI -Hhmmm !-, le chevrotant AZNAVOUR -Aargghh !- et la mère MATHIEU -Meuhhh !-, aucun chanteur de l’hexagone n’est même connu aux Etats-Unis. Fort de ses récents succès, TELEPHONE vise le marché américain, un sacré pari.

L’album est donc enregistré à Toronto sous la houlette de Bob Ezrin, le célébrissime producteur. Le disque est un énorme succès immédiat en France, où prés d’un demi million d’albums vont s’écouler, malgré une tendance du moment très new wave. Une époque bénie pour les 4 TELEPHONE avec notamment la première partie des STONES à Paris. Une version anglaise du skeud est donc enregistrée, mais elle ne trouve pas le succès escompté, la légende rapporte même que lors de la tournée américaine du groupe, seul deux spectateurs étaient présents à Chicago… Cette déception digérée, le groupe ne peut que profiter de l’incroyable succès de Dure Limite. Car ce skeud est légendaire dans le rock français, il n’y en a pas tant que ça ! Allez ! Ouvrons là, cette boite de Pandore !

En termes de supers classiques du rock franchouillard, deux titres tiennent la corde : "Ca" n’est-il pas le morceau le plus emblématique de notre rock ? C’est bien possible, il a une bonne tête de vainqueur, même si "Antisocial"» de TRUST semble occuper le même statut et que "L’aventurier" d’INDOCHINE est au même niveau. "Ca, c’est vraiment toi", c’est la quintessence du talent de TELEPHONE. Un rythme d’enfer, des paroles incompréhensibles, des solis de guitare magiques comme s’il en pleuvait, des musiciens qui s’éclatent, tous les ingrédients sont réunis pour créer un standard indémodable. Souvenons-nous ! Il n’y a pas si longtemps, dans une émission pseudo rock "Taratatouille" animée par un personnage peu recommandable du show biz : Jean-Louis, Louis et Richard, soit les 3/4 de TELEPHONE –toujours les nanas qui font chier le monde !!- se sont retrouvés pour une version endiablée de "Ca" absolument dantesque ! Vivement la reformation –On peut toujours rêver- !

Et il y a la mythique "Cendrillon", composée et chantée par Louis Bertignac. Slow cynique et déjanté, révélateur de l’état d’esprit du guitariste. Tube intergénérationnel, chanson pour pleurer, quelques accords fantomatiques désormais légendaires qui auront fait danser des millions d’adolescents. Enfin, la voix plaintive et déprimée du grand échalas maigrichon, toute tristounnette. Cendrillon qui devient junkie, qui fait le tapin, un conte de fées moderne qui tourne à l’horreur. Mais aujourd’hui un classique de la chanson française.

Hormis ces deux pointures, le skeud contient pléthore de bons moments, comme cette étonnante resucée du "Fever" d’Elvis PRESLEY sur "Le chat", chantée par Corinne. Je n’oublie pas non plus de surligner en fluo rouge la compo la plus rentre-dedans de l’album, "Ex-robin des bois", qui n’aurait pas dépareillé dans un album de TRUST ; titre carrément décapant, sans doute le plus violent de la carrière de téléphone, sur lequel des pogos très valeureux s’organisaient lors des concerts. Bref, ça dépote sec ! Le titre éponyme "Dure limite" est un rock gras, où les guitares se taillent la part du lion, sur des paroles souvent "ésotériques" de Jean-Louis, personnage sensible et observateur avisé de la société. Toujours dans une veine agressive, "Juste un autre genre" est un autre standard des TELEPHONE. Titre immédiat et sans fioritures, à l’image du groupe. La simplicité est souvent le meilleur moyen de pondre de bonnes chansons. "Serrez" propose un rythme rapide et frondeur. "Le temps", excellent titre plus atmosphérique, donne à Louis Bertignac l’occasion de briller sur de jolis solis de guitare qui rappelleront qu’il est un ténor de la six cordes.

Aucun de ces titres ne viendra révolutionner le monde du rock, mais soyons fiers de leur existence, car ils sont les fers de lance de la musique hexagonale. De là à dire que le groupe occupe aujourd’hui un statut de ROLLING STONES français, il n’y a qu’un petit pas que je franchis allégrement car ils le méritent. Cet album est sans doute l’un des meilleurs disques de rock hors rock anglo-saxons, ce n’est pas rien !

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


Devin TOWNSEND
Ki (2009)
Majestueux entonnoir

(+ 1 kro-express)



Hubert Felix THIEFAINE
Soleil Cherche Futur (1982)
Le sommet de HF


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Jean-louis Aubert (chant guitare)
- Louis Bertignac (chant guitare)
- Corrine Marienneau (chant basse)
- Richard Kolinka (batterie)


1. Dure Limite
2. Ca
3. Jour Contre Jour
4. Ex Robin Des Bois
5. Le Chat
6. Serrez
7. Le Temps
8. Cendrillon
9. Juste Un Autre Genre
10. Ce Soir Est Un Autre Soir



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod