Recherche avancée       Liste groupes



      
FAUX ROCK  |  TRIBUTE

Commentaires (7)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Louis Bertignac , Jean-louis Aubert

TéLéPHONE - Ca C'est Vraiment Nous (2015)
Par BOMBE_HUMAINE le 14 Janvier 2016          Consultée 2658 fois

Quand y’en a plus, y’en a encore. On avait cru que Téléphone avait raccroché (ça c’est fait, je suis désolé, ça m’aurait trop démangé sinon) mais voilà qu’ils se reforment (pas tout à fait), remplissent les Zenith sous le nom « les Insus », oublient leur bassiste qui en profite pour dévoiler « sa vérité » chez Ruquier et quand on pensait que rien de pire ne pouvait arriver, il fallait qu’un album hommage débarque dans les bacs. Un malheur n’arrive jamais seul. « Argent trop cher » chantaient les Téléphone, mais ça, c’était avant.

Bon, tentons d’écouter l’album SANS A PRIORI. Bon. On tient une minute. Voilà qu’arrive la voix de Gaëtan Roussel sur « la Bombe Humaine », sûrement le plus grand morceau de Téléphone et déjà on est déçu par l’arrangement froid et sans folie proposé par le chanteur de Louise Attaque, à des millions d'années lumières de la chaleur et de l'apothéose du morceau original. Ce problème est relativement transposable à la majorité des reprises disponibles : Téléphone c’est avant tout l’énergie, la colère, la bonne humeur, la jeunesse éternelle, la folie, les soirées, le public, le rock. Ici, très peu de chansons font preuve d’un minimum de cohérence artistique. On peut citer « Ca c’est vraiment toi » que le groupe Skip the Use parvient à ressusciter au meilleur de sa forme quatre petites minutes ou encore « J’sais pas quoi faire » de Mademoiselle K qui s’en sort avec les honneurs. Mais malheureusement, ces bonnes reprises sont bien trop peu nombreuses.

Je ne vais pas évoquer chaque chanson, chaque interprète mais permettez-moi tout de même de parler de ce qui m'a, pire que déçu, énervé. En particulier Zaz, princesse Je- bouffe-à-tous-les-râteliers qui après avoir démonté Goldman, Cabrel et Balavoine, sûrement déçue de ne pas avoir été invitée pour salir Renaud vient vomir sur ce disque. Cette reprise n’est pas simplement ratée, elle est véritablement insultante. Zaz pense donc que rendre hommage à un groupe de rock consiste à hurler pendant toute la chanson et pond ici un des morceaux les moins écoutables de son répertoire (et pourtant ils sont nombreux). Cette chanson c’est un peu Picard qui rend hommage à Paul Bocuse.
Je pourrais aussi parler de Vianney, pas méchant, mais qui casse toute l’ambiance funky de sa chanson, on aurait préféré qu’il soit « pas là » (ça c’est fait aussi) ; de Boulevard des Airs qui tentent d’apposer leur style folk-pop à…  « Argent trop cher » (paye ta cohérence) et qui vont même jusqu’à modifier les harmonies pour que ça colle mieux à leurs mélodies (la prochaine fois réécrivez les paroles aussi, ça permettra de pas vous retrouver sur un disque d’hommages) ou encore d’Olivia Ruiz qui reprend la chanson « Fait Divers » mais évite quand même de dire la phrase un peu subversive du morceau, des fois que ça choquerait les plus jeunes (« tuer l’enfant qu’on a dedans, c’est ça l’auto-avortement »).

En réalité, au delà de cette colère, ce qui m’ennuie le plus, c’est la déception que j'ai ressentie. Cette impression que plus aucun hommage n’est sincère. Cette impression que tout est bon pour ramasser du fric facile sur le dos des grands artistes. Personne n’y a échappé : le phénomène des reprises faciles et sans saveur se sont multipliées à vitesse grand V (Goldman, Renaud, Disney, Top 50, Balavoine…). Je ne pensais pas que ça toucherait Téléphone, ce groupe que j’affectionne tout particulièrement, ce symbole de la liberté et de la jeunesse éternelle. Mais pourtant eux aussi. Et qui, dans cette liste d’artistes, connaît « vraiment » la discographie, la philosophie, les chansons plus obscures, les live surchauffés du groupe ? Sûrement pas la moitié. Il y avait sans doute beaucoup de groupes et d’artistes pour amener une reprise intéressante : la discographie d’un groupe comme Téléphone est un trésor pour tout artiste. Mais ils auraient moins fait vendre. Ou bien ils ont refusé. Alors on prend ce qui se vend bien, ce qui passe sur TF1 et France 2, on tente de créer une pochette qui donne l’illusion d’une bande d’amis, d’une « génération Téléphone » (faites moi vomir). Mais on n’a qu’une politique commerciale anti-artistique qui tente de surfer sur l’actualité brûlante du groupe. Cette politique est en train de gâcher les réputations de certains grands, en les amateurisant, en les polissant, en les ringardisant. Chaque fois que ce disque se vend, Téléphone est un peu moins rock.

* Mon coup de coeur : Ça c'est vraiment toi (Skip the Use)
* Celui qui s'est pas trop mal démerdé : Le jour s'est levé (Raphaël)
* Mon coup de gueule : Hygiaphone (Zaz)

A lire aussi en POP par BOMBE_HUMAINE :


Serge GAINSBOURG
Initials B.b. (1968)
Leçon 1 : révolutionner la chanson française




FAUVE
Vieux Frères Partie 1 (2014)
Le buzz des jeunes désabuzzés


Marquez et partagez





 
   BOMBE_HUMAINE

 
  N/A



- Gaëtan Roussel (voix sur chanson 1)
- Olivia Ruiz (voix sur chanson 2)
- Skip The Use (groupe sur chanson 3)
- Igit (voix sur chanson 4)
- Mademoiselle K (voix sur chanson 5)
- Zaz (voix sur chanson 6)
- Raphaël (voix sur chanson 7)
- Vianney (voix sur chanson 8)
- Superbus (groupe sur chanson 9)
- Joyce Jonathan (voix sur chanson 10)
- Tété (voix sur chanson 11)
- Likesberry & Navii (voix sur chanson 12)
- Plastiscines (groupe sur chanson 13)
- Boulevard Des Airs (groupe sur chanson 14)
- Niko Valastro (voix sur chanson 15)


1. La Bombe Humaine
2. Fait Divers
3. Ca C'est Vraiment Toi
4. Au Coeur De La Nuit
5. J'sais Pas Quoi Faire
6. Hygiaphone
7. Le Jour S'est Levé
8. Un Peu De Ton Amour
9. Un Autre Monde
10. Cendrillon
11. Anna
12. New York Avec Toi
13. Electric Cité
14. Argent Trop Cher
15. Sur La Route



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod