Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Michelle BRANCH - The Spirit Room (2001)
Par MARCO STIVELL le 16 Juillet 2010          Consultée 1143 fois

Michelle BRANCH est, lorsque parait The Spirit Room, une de ces jeunes filles américaines possédant diverses origines de l'Indonésie à l'Irlande, tout juste majeure. Elle est très vite intéressée par la musique et a passé son adolescence à jouer et chanter dans des clubs aux Etats-Unis où elle vit. Elle publie son premier album, Broken Bracelet (2000) à seulement 17 ans, sur un label indépendant. Mais c'est en 2001 que sa carrière est réellement lancée, car elle signe sur le label de Madonna, Maverick, et publie son deuxième album, The Spirit Room.

Je le regrette un peu, mais bon c'est pas complètement de ma faute, j'suis arrivé trop tard... J'aurais aimé tout avoir de Michelle (surtout qu'en dix ans sa production est restée peu fournie), mais son premier album, Broken Bracelet (2000) est devenu introuvable de chez introuvable (du moins à un prix correct, sont pas bêtes les vendeurs des marketplaces). Bon en même temps, la belle a repris la moitié des chansons qu'elle a réarrangées pour son second essai discograhique, le présent The Spirit Room : "If Only she Knew", "Sweet Misery", "I'd Rather Be in Love" et "Goodbye to You". Vraiment dommage malgré tout, d'autant plus que mon petit doigt me dit que cet enregistrement "de jeunesse" (bien qu'un an seulement le sépare du second) était plus qu'intéressant, dans une veine "more acoustic" d'après ce que j'ai pu en lire.

Enfin voilà, on en arrive directement au fameux The Spirit Room, qui va révéler la belle Michelle à plus d'un titre : la pochette symbolisant la conquête des villes, de l'Amérique... Non je n'ai pas fumé, je ne fume pas d'abord ! C'est comme ça que je le vois en tout cas, dans le genre sens caché pour une joooolie image comme celle-ci. Michelle va néanmoins se retrouver direct sur le devant de la scène, avec une musique pop-rock à la fois simple, efficace et inspirée, avec une production super bien léchée (n'est pas américain qui veut), et une poignée de tubes en force à l'appui : "All you Wanted", "Goodbye to you", et surtout "Everywhere".

Ce que l'on pourrait craindre à la lecture de ces mots c'est, comme pour beaucoup d'artistes du même genre, une poignée de tubes et tout le reste n'est que du remplissage, voire une trop grande homogénéité. Certes à la première écoute, on peut éventuellement se dire que la plupart des chansons n'est pas aussi efficace que "Everywhere", et même que toutes se ressemblent, mais cela passe vite. En fait, le disque est composé de onze chansons, et les dix premières, de "Everywhere" à "Goodbye to you" inclue sont pratiquement toutes aussi "catchy" les unes que les autres et auraient encore une fois presque toutes réellement mérité leur propre single, autant que les trois tubes suscités. Ca sonne très calibré, avec les multiples programmations et tutti quanti, mais on ressent déjà le talent d'une artiste, qui même dans un pareil contexte, exprime tout son coeur et sa sincérité, sans chercher forcément à paraître originale. Pour dire à quel point je suis fan, rien que le fait de l'entendre rire pendant une fraction de seconde au tout début de "You Get me" me sauve ma journée en me mettant de bonne humeur... Au programme donc, des pop-songs très accessibles et dont les refrains vous trottent dans la tête pour toute la journée (pour parler d'autres chansons que les tubes, il y a "You Set me Free", "I'd Rather Be in Love", "Here With me"), des ballades langoureuses ("Goodbye to you" - utilisée pour la série Buffy Contre les Vampires -, "You Get me")... Ma préférence allant à "Sweet Misery" (avec le même genre d'intro que Phil Collins emploiera pour sa reprise de "Can't Stop Loving you", je ne peux m'empêcher d'y penser à chaque fois) et à la plus enlevée "If Only she Knew", avec son riff de guitare acoustique bien plaisant. D'ailleurs la guitare acoustique ainsi que certaines mélodies donnent l'impression que la jeune fille reste fortement influencée par la musique country (il n'y a qu'à voir le projet qu'elle montera par la suite au cours de la décennie). Les choeurs soutiennent bien le chant de Michelle, les guitares sont bien réglées sans trop occuper le spectre sonore (bien qu'on entende difficilement les claviers au final)...

Et encore, je n'ai parlé que de dix chansons. Car il y a aussi la onzième, la cerise sur le gâteau. "Drop in the Ocean", ou l'OVNI de l'album. Avec une forte base de claviers, très planante aussi, même si l'esprit de l'album veut que des boîtes à rythmes programmées viennent s'immiscer au milieu du reste... Ce qui n'est pas dérangeant en soi, même si cela demande peut-être un temps d'accoutumance. Une merveille absolue, une des chansons les plus exigeantes de Michelle d'un point de vue vocal, et d'emblée l'une de ses meilleures et plus belles prestations, sans oublier le thème de l'amour toujours représenté de manière aussi profonde.

C'est tellement bien réalisé et bien foutu que je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement avec un autre de mes chanteurs préférés, à savoir Ray WILSON. J'irai même jusqu'à dire que cette artiste est pour moi le Ray WILSON féminin, avec un côté américain plus prononcé. C'est bien connu, ils aiment bien envoyer la sauce ! Mais pourquoi cette comparaison ? Parce que Ray, tout comme Michelle, est très vite passé maître dans l'art d'écrire de jolies chansons dans un style pop-rock-folk séduisant et facile à retenir.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Vanessa CARLTON
Harmonium (2004)
Power-pop en progrès




STANISLAS
Ma Solitude (2014)
Variété électro-pop à la française


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Michelle Branch (chant, guitares, claviers)
- John Shanks (guitares, basse, claviers, programmations)
- Patrick Warren (claviers)
- Lars Fox (programmations)
- Vinnie Colaiuta (batterie)
- Kenny Aronoff (batterie)


1. Everywhere
2. You Get Me
3. All You Wanted
4. You Set Me Free
5. Something To Sleep To
6. Here With Me
7. Sweet Misery
8. If Only She Knew
9. I'd Rather Be In Love
10. Goodbye To You
11. Drop In The Ocean



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod