Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK/ELECTRO/SHOEGAZE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Garbage
- Membre : Leftfield
 

 Guide Shoegaze (186)

CURVE - Cuckoo (1993)
Par VIVI le 31 Juillet 2010          Consultée 1976 fois

C’est seulement après une petite année que la formation anglaise CURVE livre Cuckoo, seconde offrande après l’excellent et trop oublié Doppelgänger. Si le grand-frère tenait d’un mélange bouillonnant à mi-chemin entre le Rock, le Shoegaze et l’Electro-Indus, pour un résultat des plus vénéneux et sexy, Cuckoo délaisse l’aspect plus Rock de leur musique pour se concentrer plutôt sur l’aspect Shoegaze/Electro.

Cuckoo, paru en 1993, ralentit considérablement le tempo par rapport à Doppelgänger. Plus calme et vaporeux, il délaisse les guitares au profit de touches éthérées et électroniques. Moins foisonnant que le grand-frère, il garde toutefois le caractère éminemment sexuel qui s’affirme comme une constante dans la discographie des anglais. Cuckoo transpire la sensualité à tous les étages. Si Doppelgänger était plus à même de représenter une libido brûlante, Cuckoo c’est un jeu de séduction, c’est le plaisir de se laisser aller à une caresse volée ou à un baiser fugace qui fait trembler les sous-vêtements…

Et pourtant, « Missive Link » qui démarre en trombe, est à mille lieux du ton global de l’album. Véritable brûlot Rock nourrit aux graines de la colère et de l’amertume, il ouvre le bal avec fureur et dynamisme. Tout le disque est-il du même tonneau ? Que nenni ! « Crystal » peut être considéré comme le premier point de départ de l’album, car bien plus représentatif de son ensemble : l’ambiance est plus posée, les arrangements électro prédominent tandis que la voix lascive de la belle Toni Halliday termine de nous envoûter. L’apogée de cette atmosphère sera atteinte au cours de deux chansons : la sublime « Unreadable Communication », qui rappelle dans le son employé les grandes heures du Shoegaze, et « Left Our Mother », ballade électro-acoustique au caractère rêveur et ouaté. Toutefois, si le ton est plus suave, on trouve sur certaines pistes quelques incursions de facture Indus, comme en atteste les arrangements rythmiques de « Men Are From Mars, Women Are From Venus » ou « Turkey Crossing ».

Cuckoo ne fait pas triste mine face à son aîné, même si on peut regretter le fait qu’il soit un poil moins accrocheur, il reste dans le haut du panier de la discographie du duo grâce à une exploitation judicieuse des diverses influences utilisées. Sans atteindre Doppelgänger, il demeure de très bonne facture et fait montre d’une vraie maîtrise dans l’utilisation des sons et des mélanges. Malheureusement, on ne pourra pas en dire autant sur l’album suivant…

A lire aussi en ROCK par VIVI :


DENALI
Denali (2001)
Rock/electro/shoegaze




CURVE
Doppelgänger (1992)
Une pépite du rock alternatif des 90's oubliée

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   VIVI

 
   MARCO STIVELL
   SEIJITSU

 
   (3 chroniques)



Non disponible


1. Missing Link
2. Crystal
3. Men Are From Mars, Women Are From Venus
4. All Of One
5. Unreadable Communication
6. Turkey Crossing
7. Superblaster
8. Left Of Mother
9. Sweetest Pie
10. Cuckoo



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod