Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO-ROCK / SHOEGAZE  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Garbage
- Membre : Leftfield
 

 Guide Shoegaze (160)

CURVE - Pubic Fruit (1992)
Par SEIJITSU le 30 Novembre 2011          Consultée 1188 fois

Mais quel est donc l’intérêt des compilations ? Si je fais allusion aux best of, elles en ont aucun évidemment. Par contre, celles qui offrent une rétrospective du passé d’un artiste avec des morceaux introuvables sur albums, méritent toute notre attention.
Pubic Fruit regroupe donc les tout premiers EP de ce duo sous estimé et cela ne la rend pas uniquement indispensable pour les fans, mais fortement recommandable pour qui ce soit car tout était déjà là ! Les rythmiques mi-techno, mi-hip hop, les guitares tonitruantes du shoegazing et ce qui montre que ce groupe était très au dessus de la moyenne pas seulement grâce à son originalité : Toni Halliday.
Cette sorcière gothique à la voix bourrée de phéromones, tellement plus efficace que n’importe quel aphrodisiaque (et je ne vous dis pas ce qui se passe quand on joint le son à l'image, sinon je risque d'être indécent).

Si la musique de CURVE est étonnamment mature dès ses débuts, les influences sont tout de même facile à discerner sur le premier EP Blindfold. Un passage rap sur « Ten Little Girls », des guitares échappées de LOOP ou de SONIC YOUTH sur « I Speak Your Every Word », les vocalises de Toni clairement influencées par celles de Liz Fraser et les quelques touches industrielles qu’on retrouve ici et là.
C’est ce qui rend ce groupe si passionnant, il est à la croisée de genres qui n’ont pourtant rien à faire ensemble. On retrouve un aspect dansant hérité du mouvement madchester / baggy, ce style qui mélange allégrement house et rock anglais (j’y reviendrais plus en détail quand j’aborderais le cas HAPPY MONDAYS), même si leur imagerie est plus sombre, presque gothique.

Mélanger ce groove propre au rythmes des machines avec des guitares dissonantes donne rapidement le tournis. C’est peut être ce qui empêchera le couple Halliday/Garcia de coller avec les envies du grand public à cette époque. Car malgré le côté dansant et parfois bourrin des beats, la musique de CURVE tourne vite au chaos avec ses bruits de guitares explosées par milliers et ses samples futuristes inquiétants. C’est la force mais aussi la faiblesse de leur musique (et de tout le shoegaze), les mélodies étant noyées dans un amas de son parfois dur à percer et c’est ce qui la rend aussi bien fascinante que rebutante, car à la fois apte à caresser les sens de n’importe qui, ou tout simplement trop hermétique puisque autiste et renfermée sur elle-même.

Mais les plus rodés au genre savent qu’ils ont affaire à un groupe unique en son genre et particulièrement talentueux. Des réussites tel « No Escape From Heaven », « Die Like a Dog » (ah cette délicieuse basse plombée) ou le tube « Clipped » sont ici pour le prouver. Certains titres mettent encore plus l’accent sur les ambiances tels que « Cherry » qui ressemble déjà à ce qu’ils accompliront sur Cuckoo. C’est-à-dire une musique moins furieuse car plus lente, atmosphérique et dévorée par un goût de plus en plus prononcé pour l’industriel.

Il s’agit donc plus qu’un début prometteur, mais d’une introduction exceptionnelle car quasi-parfaite dont l'aboutissement sera le génial Doppelgänger.

A lire aussi en ROCK par SEIJITSU :


The BOO RADLEYS
Everything's Alright Forever (1992)
Les Boo sont désormais prêts à nous faire voyager




RIDE
Going Blank Again (1992)
Deuxième chef d'oeuvre pour ride ? presque.


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. Ten Little Girls
2. I Speak Your Every Word
3. Blindfold
4. No Escape From Heaven
5. Coast Is Clear
6. The Colour Hurts
7. Frozen
8. Zoo
9. Clipped
10. Die Like A Dog
11. Galaxy
12. Cherry
13. Faît Accompli (extended)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod