Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK éLECTRO  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mostly Autumn, Iona
- Style + Membre : Zero She Flies
 

 Site Officiel (231)

MERMAID KISS - The Mermaid Kiss Album (2003)
Par MARCO STIVELL le 7 Octobre 2010          Consultée 1621 fois

A la base, MERMAID KISS est un projet studio. Lorsqu'il est crée en 2000, Jamie FIELD et Andrew GARMAN ont un passé déjà "chargé" en matière de musique. Ils font la connaissance d'une jeune musicienne non moins talentueuse répondant au doux nom d'Evelyn DOWNING. C'est d'ailleurs elle que l'on peut voir sur la pochette de ce premier disque paru en 2003 et sobrement intitulé The Mermaid Kiss Album. On ne sait pas pourquoi au départ, mais cela suffit à nous mettre dans l'ambiance, et l'on sait que l'on va avoir affaire à de la qualité. Certes, l'habit ne fait pas le moine, mais l'art de la pochette est compliqué, et plutôt que de nous offrir une énième photo de groupe ou même de chanteuse entière, nous avons droit à une paire d'yeux, avec assez de recul niveau distance pour comprendre qu'il s'agit d'un regard féminin.

Voilà le type même de groupe et plus généralement de musique qu'il est bon de découvrir lorsque tout va mal... Ceci dit vu mon expérience, lorsque c'est le contraire, ça marche très bien aussi. Je m'explique. MERMAID KISS n'est clairement pas le groupe qui vous fera danser et chanter à la manière d'un BONEY M ou, plus récemment, d'un MIKA, ni le genre de formation pop-rock qui envoie la sauce... du moins pas de la manière que le font la plupart. Pas de grosses guitares, ici ce sont même plutôt les nappes qui dominent. La musique a beau contenir une base rythmique solide (Jamie et Andrew se partagent la basse) quelques notes de guitare acoustique ou électrique bien pensées, l'accent est fortement mis sur les pianos, synthétiseurs et autres claviers, avec ça et là de nombreux samples (voix, murmures et autres).

Il y a autre chose qui caractérise la musique de MERMAID KISS dès ce premier album, et l'absence totale de voix masculine n'en est qu'en partie responsable, c'est le fait que le caractère soit, à l'instar d'autres groupes brittaniques qui offrent des oeuvres archi-mélodiques (comme les gallois de KARNATAKA par exemple), très féminin. Ceci grâce à la pochette, mais aussi à la suavité du nom du groupe, MERMAID KISS signifiant "baiser de sirène", expression contenue dans les paroles nuancées de la chanson-titre ("With one look, I am your darkest wish. With one look, I am your mermaid kiss"). Très particulière d'ailleurs cette chanson, assez sombre, dominée par des arpèges de guitare et de la basse, ce qui va à l'encontre de ce que j'ai dit dans le paragraphe précédent, mais ce n'est en vérité valable que pour ce titre-là, et la tendance s'inverse dès le titre suivant. L'omniprésence d'une voix féminine plutôt agréable renforce ce côté ultra-féminin, et les quelques notes de flûte traversière placées ça et là n'y sont pas étrangères non plus, c'est un instrument qui convient bien à Evelyn, comme à d'autres chanteuses-musiciennes de grand talent de la même génération et venues de formations cousines (Angela GORDON, Anne-Marie HELDER entre autres).

Les titres sont pour la plupart en parfaite adéquation avec la douce voix de Evelyn, ainsi que la rythmique toute fine et, bien sûr les nappes voluptueuses de claviers. C'est l'impression qui dominera comme sur les magnifiques "Spirit" (ah ces envolées, sur une batterie floydienne, sans doute le moment de gloire d'Andrew tout ça) et "Write My Name in Stars". Certains moments décollent un peu plus ryhtmiquement mais tout se vaut, il n'y a quasiment que des perles à l'image de celles de la pochette. Peut-être un petit bémol est à déplorer pour le funky "Some Days Are Like This" dont le sample de cuivres est, à défaut d'être totalement convaincant, plutôt original. Par contre, le solo de flûte est génial !

La deuxième partie est peut-être moins "tape à l'oreille" que la première, mais ceci est principalement dû au fait que cette musique dense et plutôt "lente" ne rendra pas le tout facile à suivre de manière égale, m'enfin c'est pas une excuse pour dire que "c'est trop long", car ça ne l'est pas, point (non je suis très calme)! Et puis des "Fated" et "Like Water" n'ont qualitativement rien à envier à d'autres titres magnifiques comme "Soundchaser" et "This Feeling" (cette voix, ces nappes, cette flûte, hmmm). Et puis on a un petit bijou de fin d'album entièrement aux claviers, "Thirteen", chanté en français - avec un accent approximatif mais adorable - et qui par cela nous permet de mieux comprendre, à nous pour qui l'anglais reste une langue difficile, le type de registre dans lequel se placent les textes de MERMAID KISS. "Treize, un nombre malheureux, un nombre sans bonheur et sans joie, mais aujourd'hui, vous êtes dans mon coeur, et vous êtes bonheur pour moi." Difficile de savoir à qui ce message s'adresse, peut-être est-ce tout simplement le rapport au nombre de morceaux originaux de ce disque (la reprise de la chanson-titre ne faisant office que de développement pour cette dernière), et un certain aboutissement quant au fait qu'ils aient enfin vu le jour, même si d'autres merveilles attendent derrière. En tout cas l'émotion est plus que palpable comme sur les autres titres du disque, et le texte autant que la musique restent simples, magiques, beaux tout simplement.

Nous voici donc en présence d'un soft pop-rock électro archi-mélodique de grande qualité et qui malgré son succès plus maigre n'a pas du tout à rougir à côté d'autres formations du même style. Ce premier album est tout à fait représentatif du potentiel de ce groupe important dans le paysage musical anglais, bien qu'il n'invente rien de particulier. Il arrive en revanche à faire constamment ce que les artistes haut placés dans les charts ne peuvent pas toujours permettre au public : rêver.

Note réelle : 4,5/5

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Cécile CORBEL
Songbook Vol. 4 - Roses (2013)
Pop-folk celtique




CLANNAD
Macalla (1985)
Un chef-d'oeuvre de pop celtique eighties


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Evelyn Downing (chant, flûte, guitare, soundloops)
- Jamie Field (guitares acoustiques et électriques, basse)
- Andrew Garman (claviers, basse, batterie)


1. Mermaid Kiss
2. Breathing Under Water
3. Write My Name In Stars
4. Blind
5. Spirit
6. Soundchaser
7. This Feeling
8. Just Like You
9. Some Days Are Like This
10. Like Water
11. Fated
12. Whisper
13. Thirteen
14. Mermaid Kiss Reprise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod