Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : The Vaughan Brothers

Jimmie VAUGHAN - Plays Blues, Ballads And Favorites (2010)
Par MANIAC BLUES le 27 Septembre 2010          Consultée 1118 fois

Après neuf longues années d'absence pour des raisons familiales, Jimmie VAUGHAN raccorde sa Stratocaster et refait surface en solo. Il a donc fallu être patient pour écouter à nouveau cet artiste bourré de talent qui se fait malheureusement trop rare. S'il on excepte la collaboration en 2007 avec l'harmoniciste Omar Kent Dykes, Jimmie VAUGHAN nous avait quitté en 2001 avec l'excellent Do You Get The Blues? pour revenir en 2010 avec Blues, Ballads and Favorites. Ainsi, s'il y a bien une chose qui n' a pas changé, c'est que le blues semble toujours lui coller à la peau. Sa musique coule toujours dans la même veine : il nous joue en effet du rhythm'n blues décontracté qui réchauffe les oreilles.

Derrière cette pochette jaunâtre très kitsch sur laquelle Jimmie VAUGHAN tout de noir vêtu semble sorti tout droit d'un groupe de rhythm'n'blues des années cinquante, se cache un hommage aux musiciens qui ont influencé son style. Certes, il y a un indéniable côté rétro mais c'est ce qui fait justement le charme de cet artiste charismatique. Le texan, qui a évidemment enregistré cet album à Austin, sa ville natale, semble avoir pris beaucoup de plaisir à revisiter les compositions d'anciennes gloires comme Jimmy Reed, Roy Milton, Little Richard. Son style de guitare très fin et sobre et son timbre de voix se marient parfaitement avec la chaleur des cuivres. On peut apprécier pleinement son talent de guitariste sur la seule composition inédite de l'album, « Comin' And Goin' », morceau instrumental classique mais efficace.

Le premier titre « The pleasure's all mine » annonce un album plein de bonne humeur et est représentatif de l'esprit général de cet album décontracté. Cependant, on ne peut pas non plus dire que ce premier titre est annonciateur d'un disque percutant d'innovation et d'une interprétation à tomber par terre. Si certains titres sortent du lot, d'autres, trop conventionnels, se font vite oublier. Lou Ann Barton, amie de longue date, collabore sur plusieurs titres, mais au lieu de donner du piquant à l'interprétation, le duo qu'elle forme avec Jimmie VAUGHAN a tendance à alourdir le propos, en témoignent « I'm Leaving It Up To You », « Come Love », « Lonely Weekend ». En revanche, la composition amusante « I Miss You So » n'est pas sans charme.

D'une manière générale, les morceaux sur lesquels le texan chante seul sont davantage plaisants à écouter : par exemple, on se laisse facilement séduire par « How Can You Be So Mean » ou « Just A Little Bit ». Si la présence d'une chanteuse a le mérite d' éviter une certaine monotonie due à la longueur de l'album, son interprétation dégage parfois trop peu d'émotion, sur « Wheel of Fortune » par exemple, ce qui n'est pas le cas de « Send Me Lovin' » où elle montre la véritable mesure de son talent. Il est vrai que si cet album n'est pas sans attraits, il ne nous fait pas pour autant réellement vibrer, à cause peut-être d'une production trop lisse, par exemple sur « RM Blues » qui manque de sensibilité par rapport à l'original de Roy Milton.

Jimmie VAUGHAN s'avère meilleur dans les tempi rapides que ce soit « (She's got The) Blues For Sale » ou le rhythm'n blues endiablé « Roll, Roll, Roll » qui remporte la palme du meilleur titre de l'album. Le texan assure également dans les tempi lents : « Why, Why, Why » est le genre typique de titre habilité à ravir nos oreilles grâce à une section de cuivre très chaleureuse et à un chant élégant tout comme « Funny How Times Sleeps Away », belle conclusion d'un album qui nous laisse en définitive une impression mitigée.

Le dernier tiers de l'album relève le niveau général d'un album trop long qui n'est pas exempt de certains passages à vide. Il manque un peu de piquant à ce disque agréable mais trop convenu pour que le come- back de Jimmie VAUGHAN soit véritablement convaincant. Il nous avait habitué à mieux. Espérons juste qu'il n'attende pas une décennie supplémentaire pour sortir un autre album de ce genre.

note : 2.5/5

A lire aussi en BLUES par MANIAC BLUES :


B.B. KING
One Kind Favor (2008)
Le meilleur album de B.B. depuis bien longtemps




Albert KING & S.R. VAUGHAN
In Session (1983)
Une rencontre au sommet!


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



Non disponible


1. The Pleasure's All Mine
2. Come Love
3. I'm Leaving It Up To You
4. Comin' And Goin'
5. Wheel Of Fortune
6. How Can You Be So Mean
7. Just A Little Bit
8. Lonely Weekend
9. I Miss You So
10. Rm Blues
11. Roll, Roll, Roll
12. Send Me So Lovin'
13. Why, Why, Why
14. (she's Got The) Blues For Sale
15. Funny How Times Slips Away



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod