Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Nuit Celtique
 

 Didier Squiban Le Site (non Officiel) (684)

Didier SQUIBAN - Symphonie Iroise (2004)
Par MR. AMEFORGEE le 29 Décembre 2004          Consultée 3867 fois

Comment résumer la musique de Didier Squiban ? Il faudrait dire qu’il s’agit d’un pianiste breton, de formation classique, mais très tôt dévolu au jazz, et l’on aurait alors un semblant d’idées des influences qui s’entrelacent au sein de sa musique. La Symphonie Iroise est la seconde symphonie composée par Didier Squiban, après la Symphonie Bretagne, qui a déjà connu un succès conséquent. Le pianiste retrouve ici l’Orchestre de Bretagne.

Les ingrédients d’alchimiste, qui font la magie du style Squiban, sont toujours présents : des thèmes de musique traditionnelle bretonne, parfois mélancoliques comme les gwerz, ou plus rythmés comme les gavottes et les andro (naturellement, puisque ce sont des danses, à la base…), développés dans un écrin orchestral flamboyant, qui se parent des couleurs du classique, et auxquels s’ajoute la chaleur bleutée du jazz.

Composée de deux mouvements, la Symphonie est, me semble-t-il, un peu plus enjouée que la précédente, moins épique peut-être et plus farouche (sans doute en raison de l’absence de chœurs, présents sur Symphonie Bretagne). Mais il s’agit surtout d’une question de dosage, car on y retrouve, malgré tout, les éléments de la touche Squiban : images introspectives, teintées de tristesse, qui s’écoulent nonchalamment dans le creux des falaises, évoquées par la ligne mélodique d'un instrument soliste, ou emphase lyrique qui pointe comme une vague écumeuse sur la ligne d’horizon, soulevé dans le flot uni de l'orchestre. Il y a un certain romantisme qui se constate à l’écoute de ces mélodies ondoyantes. Mais toujours est-il que la musique de Didier Squiban parle à l’imagination et transporte en des lieux où la mer n’est assurément jamais très loin.

Comme pour la première symphonie, Didier Squiban s’appuie sur des thèmes déjà exploitées sur ses albums de piano, comme Unan (en provenance de Ballade) ou Ronds et Ridées (de Rozbras), pour n’en citer que deux. Ou encore des thèmes bretons qui paraîtront familiers à n’importe qui, pour leur récurrence dans le paysage mental de cette région. Leur développement symphonique est tout bonnement réjouissant. La patte celtique est renforcée par l’usage, à certains moments, de percussions folk, d’un accordéon, ou même d’une cornemuse lors du final, tandis que le jazz insuffle lui aussi à la musique sa présence diffuse, dans le jeu du piano (de Didier Squiban, évidemment), l’usage d’un saxophone et également dans certaines percussions. Le mélange fonctionne toujours aussi bien et se décline en multiples variations d’une grande richesse évocatoire.
On notera également le morceau Ile-Elle, intégré dans le second mouvement, qui est chanté par Manu Lann Huel de sa voix burinée, comme un rocher battu par les vents, grand moment de poésie, verbale et musicale.

En conclusion donc, cette symphonie est une réussite, dans le style désormais bien établi de l’artiste, mais détentrice cependant de son caractère propre, fluctuante, chaude et étincelante, à l’image pourrait-on dire de l’océan, qui est toujours le même à sa manière, mais sans cesse changeant, jouant de ses variations improvisées dans la myriade de vagues, qui naissent et qui meurent à chaque seconde, en un constant ressac, encore et encore. Peut-être réconciliera-t-elle les réfractaires aux genres précités, en tout cas, elle le mériterait.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par MR. AMEFORGEE :


Howard SHORE
The Lord Of The Rings: The Fellowship Of The Ring (2001)
Un disque pour les gouverner tous

(+ 2 kros-express)



LED ZEPPELIN
Kashmir : Symphonic Led Zeppelin (1997)
Le plomb transformé en or


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Orchestre De Bretagne
- Alain Altinoglu (chef d'orchestre)
- Didier Squiban (piano)
- Bernard Le Dréau (saxophone)
- Alain Trévarin (accordéon)
- Jean Chevalier (percussions)
- Erwan Keravec (cornemuse)
- Manu Lann Huel (voix)


1. (1er Mouvement)
2. Prélude
3. Hanter Hent
4. Côte Des Légendes
5. Unan
6. Cadence
7. Tal Ar Mor
8. Andro An Douar
9. (2ème Mouvement)
10. Prélude
11. Cantique
12. Ronds Et Ridées
13. An Oed
14. Ile-elle
15. Plinn Et Gavottes



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod