Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Poor Moon

FLEET FOXES - Helplessness Blues (2011)
Par MARCO STIVELL le 21 Juin 2011          Consultée 1242 fois

Helplessness Blues représente un événement de taille dans la discographie du groupe de Seattle. Accouché dans la difficulté (surtout pour le chanteur Robin Pecknold qui avait dû faire une longue pause pour récupérer de sa fatigue, sans parler du doute rencontré par le groupe), il représente l'aboutissement d'un long chemin, et reste empreint du syndrome du second album, avec l'inquiétude qu'il engendre. Sera t-il aussi bon que le premier ?

La réponse que l'on peut donner, c'est que Helplessness Blues se veut moins pop que son prédécésseur, sans doute pour mieux conforter le groupe dans sa volonté de s'éloigner des majors (Virgin leur avait proposé un contrat, la bonne blague). Mais FLEET FOXES propose indéniablement ici une meilleure résultante de cette mixure entre un folk à la Simon & Garfunkel et une audace musicale façon Beach Boys. Les voix mélodieuses se mêlent à des arrangements éthérés, toujours dans une mouvance acoustique de grande qualité. Plusieurs écoutes seront nécessaires pour se rendre compte des différentes subtilités de l'oeuvre, et encore, c'est une de celles dont on se demande si on arrivera à en faire un jour le tour. FLEET FOXES a ainsi bien mérité sa place parmi les plus grands du folk moderne, avec un univers plus que prenant recommandé à tout amateur de cette musique.

"Montezuma" contient déjà tous les ingrédients qui font la clef de cette réussite, avec ces voix mystiques (et particulièrement celle de Pecknold qui m'évoque un Peter Nichols américain), ces guitares tissant des ambiances chaleureuses avec ces arpèges si délicats et charmants, et cet arrangement éthéré survenant après 2'00... "Bedouin Train" se voit revigoré par l'emploi d'un rythme pop, mais aussi par l'intervention judicieuse d'un violon dansant. Les harmonies vocales opèrent toujours avec une certaine classe. "Sim Sala Bim" est empreint d'une magie bucolique qui se mélange avec un arrangement lourd et ample, rendant parfaitement une touche hivernale. "Battery Kinzie" apporte par le biais d'une orchestration acoustique un parfum de pop old-school joliment remaniée. C'est l'un des morceaux les plus "évidents" de l'opus, parfait pour une idée de single dense et sans grande fioriture.

Sans aller jusqu'à détailler tous les titres de l'album, on peut dire que FLEET FOXES nous convie là à un voyage des plus enivrants, quoique n'hésitant pas à "casser" un peu son image parfois. Je pense notamment à la fin de "The Shrine / An Argument", avec les clarinettes de Morgan Henderson qui s'emballent dans un registre pas si éloigné du free-jazz. Piquant, mais original. A défaut de s'extasier sur cet exercice, on préfèrera un "The Plains / Bitter Dancer" présentant tour à tour des passages rythmés virevoltants et des accalmies d'une grande beauté, surlignée par la flûte douce. "The Cascades" a de quoi remporter toutes les faveurs avec son arpège et son arrangement délicats. "Lorelaï" et "Grown Ocean" sont de vraies perles, les percussions à la fin de la première sont superbes et la seconde conclue le disque avec vigueur et densité. "Helplessness Blues" n'a pas volé son statut de morceau porteur de l'ensemble, la mélodie et l'arrangements y sont sublimes. On croirait entendre un "The Sound of Silence" en plus rythmé. Comment enfin ne pas parler de "Blue Spotted Tail", ce petit bijou d'intimité ?

C'est donc l'une des meilleures surprises de ce début d'année 2011 au niveau international. L'un de nos plus grands espoirs en folk réalise avec ce deuxième essai un coup de maître, parfaitement satisfaisant par rapport à la difficulté d'accouchement.

Note réelle : 4,5/5

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


Marissa NADLER
July (2014)
Folk noir et onirique




Dan AR BRAZ
Acoustic (1981)
Dan goes acoustic


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Robin Pecknold (chant, synthétiseurs, harpe)
- Skyler Skjelset (guitares, mandoline)
- Josh Tillman (batterie, percussions, chant)
- Casey Wescott (piano, orgue, harmonium, clavecin)
- Christian Wargo (basse, chant)
- Morgan Henderson (contrebasse, flûtes, clarinettes)
- + Bill Patton (guitare)
- Alina To (violon)


1. Montezuma
2. Bedouin Dress
3. Sim Sala Bim
4. Battery Kinzie
5. The Plains / Bitter Dancer
6. Helplessness Blues
7. The Cascades
8. Lorelai
9. Someone You'd Admire
10. The Shrine / An Argument
11. Blue-spotted Tail
12. Grown Ocean



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod