Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE EXPéRIEMENTALE  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Dandy Warhols , The Black Angels
- Membre : Black Rebel Motorcycle Club

The BRIAN JONESTOWN MASSACRE - My Bloody Underground (2008)
Par PINHEAD le 27 Mai 2012          Consultée 1207 fois

Il est temps de parler du dixième album studio du BRIAN JONESTOWN MASSACRE. Quelque-part au fond de moi, ça me fait mal d'écrire cet article. En dix chronique, j'avais espéré vous avoir rallié à la cause du phénomène underground revival des années 90, mais tous mes efforts sont sur le point d'être réduits à néant.
Ici, il ne s'agit plus de pop psychédélique sixties inoffensive, donc autant se persuader qu'on ne parle pas du même groupe. La notion de groupe est d'ailleurs elle même discutable, puisque la totalité de l'album a été composé par un Newcombe en plein pétage de câble égocentrique. Le chanteur fêlé s'est mis en tête d'écrire un album noisy et expérimental jusqu'au trognon. On ne se limite désormais plus à une chanson perdue sur un opus, mais d'un album entier au concept douteux sous la forme d'un hommage aux artistes qui ont le plus influencé Newcombe (à savoir MY BLOODY VALENTINE, THE VELVET UNDERGROUND, et THE JESUS & MARY CHAIN). Dans son trip LouReedien, le leader du BJM embrasse la musique expérimentale dans un ensemble aussi cohérent qu'un tableau de Pablo PICASSO, l'inspiration en moins.

Car même si on ferme les yeux sur la longueur excessive de l'album, les trois morceaux de remplissage, la production innommable, le manque de soin apporté au mixage, le chant désastreux... Et bien il n'y a tout de même pas grand chose d'intéressant à se mettre sous la dent.
Beaucoup de bruit et de phases répétitives pour 76 minutes assez douloureuses, aspirine recommandé et non fourni avec le disque. Dans le pire des cas, la séance de yoga finlandaise "Ljosmyndir" saura vous endormir à défaut de captiver quelconque intérêt... Les amateurs de piano classique auront droit à leur moment de répit sur "We Are The Niggers Of The World", ponctué de quelques disgracieuses erreurs non corrigées au mixage.

Pourtant, on retrouve des bribes de bonnes idées ça et là en parcourant le disque, comme le rythme exotique de "Who Fucking Pissed In My Well" ou la ligne de guitare de "Dark Wave Driver / Big Drill Car". Cependant, sans mise en forme concrète, on obtient des masses informes dénuées de mélodie auxquelles le qualificatif de "chanson" ne s'applique même plus. A voir si on peut considérer l'accordage en début de "Infinate Wisdom Tooth / My Last Night In Bed With You" plus mélodique que le morceau dans sa totalité.

Bon, ne jouons pas les mauvaises langues jusqu'au bout: il existe (heureusement) deux morceaux écoutables sur My Bloody Underground. Il s'agit de l'apocalyptique "Bring Me The Head Of Paul McCartney" qui ouvre l'album avec une rythmique répétitive, un brin bruitiste, est très addictive. La deuxième, "Yeah-Yeah", est une chanson folk basique comme le groupe avait l'habitude d'en produire par camions dans les années 90. Mais une fois encore, rien de bien folichon comparé à n'importe quel morceau de Thank You God For Mental Inless (au hasard).

On aurait donc bien aimé, derrière ce concept difficile et assez risqué avoir un album qu'on puisse qualifier de musical. Ici, aucune basse audible, aucun chant correct, le tout caché sous un chant bâclé et un flot de guitares noisy.
Mais vous trouverez toujours des gens, comme en art contemporain, prêt à vous dire que MBU est une œuvre d'art et qu'il s'agit d'un génie inaccessible... Après tout, il y a bien des gens qui ont réussi à aimer Metal Machine Music ! (http://fp.nightfall.fr/index.php?idchoix=85&krox=425)

1/5

Coup(s) de cœur: "Bring Me The Head Of Paul McCartney"

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par PINHEAD :


The DOORS
In Concert (1991)
évangile apocryphe




The BRIAN JONESTOWN MASSACRE
Take It From The Man! (1996)
Une pépite 60's sortie en 96. Anachronisme?


Marquez et partagez





 
   PINHEAD

 
  N/A



- Anton Newcombe (guitare, voix)
- Frankie “teardrop” Emerson (guitare)
- Rob Campanella (guitare, orgue, mellotron)
- Ricky Maymi (guitare)
- Collin Hegna (basse)
- Dan Allaire (batterie)
- Joel Gion (tambourin, maracas)


1. Bring Me The Head Of Paul Mccartney
2. Infinite Wisdom Tooth/my Last Night In Bed With Yo
3. Who Fucking Pissed In My Well?
4. We Are The Niggers Of The World
5. Who Cares Why
6. Yeah - Yeah
7. Golden - Frost
8. Just Like Kicking Jesus
9. Ljosmyndir
10. Automatic Faggot For The People
11. Darkwave Driver/big Drill Car
12. Monkey Powder
13. Black Hole Symphony



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod