Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


MANDRILL - Composite Truth (1972)
Par MANIAC BLUES le 29 Août 2012          Consultée 691 fois

Mandrill est un groupe emblématique du funk des années soixante-dix. Créée à New-York par les frères Wilson, originaires du Panama, la formation s’est forgé un son torride parfaitement identifiable, mêlant avec panache des influences diverses du funk à la soul en passant par le jazz et le rock latino. A une époque où la fusion occupe une place prédominante, l’hybridation des genres est un phénomène qui réussit à quelques grands groupes comme War et Mandrill.

Composite Truth est sans doute l’album le plus célèbre des New-Yorkais, qui nous font gouter aux saveurs épicées d’une cuisine latine délectable. Dès « Hang Loose », il y a comme un parfum d’été caniculaire qui flotte dans l’air. Les percussions sensuelles, le groove à donner une insolation, les cuivres d’un swing quasi-érotique, l’entrelacement exaltant des voix, la guitare évoquant le rock latin de Santana sont autant d’ingrédients qui font la recette de Composite Truth.

Une fois que le train se met en branle, on est parti pour quarante minutes de danses, de carnaval, de sensations torrides. Très riche musicalement, Composite Truth impose un rythme irrésistible, ainsi qu'un foisonnement d’instrumentations avec une pincée d’orgue par ci et un solo incendiaire de guitare par là. Ça fuse dans tous les sens au plaisir de nos sens mis en éveil. Du funky « Fencewalk » à l’atmosphère de carnaval de rue de « Polk Street Carnival », en passant par le latino « Hagalo », l’heure est à la fête et à la décontraction.

Parfaitement orchestrés, les arrangements offrent un spectacle coloré et enthousiasmant. La formation est animée par un esprit de groupe fédérateur duquel ressort une impression de parfaite complicité entre les différents membres au cours d’improvisations fiévreuses.

Dynamité par une profusion de soli enivrants, « Golden Stone », le morceau le plus abouti est le fruit d’un melting-pot d’influences étonnant. Mandrill brille également dans les ballades poignantes : l’émouvant « Out with the Boys » fait en effet retomber la température avec des orchestrations d’inspiration soul. L’album se clôt enfin par un instrumental relaxant et jazzy, « Moroccan Nights ».

De haute volée, cet album fait partie des indispensables du funk à posséder. Les premiers albums de Mandrill sont tous recommandables, notamment le suivant Just Of Outside Of Town, différent mais tout aussi exaltant.

A lire aussi en FUNK par MANIAC BLUES :


EARTH WIND AND FIRE
Spirit (1976)
Funk




PARLIAMENT
Mothership Connection (1976)
P-funk

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



Non disponible


1. Hang Loose
2. Fencewalk
3. Hagalo
4. Don't Mess With People
5. Polk Street Carnival
6. Golden Stone
7. Out With The Boys
8. Moroccan Nights



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod