Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : The Dandy Warhols , The Black Angels
- Membre : Black Rebel Motorcycle Club

The BRIAN JONESTOWN MASSACRE - If I Love You (2001)
Par PINHEAD le 6 Octobre 2012          Consultée 907 fois

Mettons les choses au point: un EP, c'est un mini album d'une trentaine de minutes. Le genre de skeud qu'un groupe qui commence publie en début de carrière pour attirer l'attention des maisons de disques. Si l'on fait fi de quelques exceptions notoires, présentant un projet d'une certaine cohérence comme NOFX (The Decline), ALICE IN CHAINS (Jar of Flies) ou le 16 FINAL (Nice Rebel Wizzard), l'EP c'est un peu la cour des faibles. Mais allez savoir pourquoi après avoir enquillé sept albums plutôt excellent dans leur genre, Anton Newcombe se targue d'une nouvelle obsession pour cet objet minime qu'est l'EP. Glandage sévère ou refus de se vendre ? Un peu des deux en fait.

Glandage parce que cet objet à la pochette si... vilaine, recycle trois des chansons du précédent album alors qu'un précédent EP sorti avant Bravery avait rempli le même rôle. Et forcément, il a fallu (d'après le nom du disque), qu'on se tape les deux versions d'"If I Love You", qui font probablement partie des chansons les plus faibles dudit album.

"Carousel" est un mauvais shoegaze brut au son dégueulasse. Peut être que Newcombe avait un peu trop d'héroïne dans le sang au moment de choisir la chanson (et de la jouer également). Tout ça pour dire que le BRIAN est bien parti pour se planter droit dans le mur sur cet EP.
Ben non en fait. Du moins, pas complètement, car Newcombe a eu le culot de pondre un morceau vraiment réussi. Ça fait chier mais c'est comme ça: cet EP a finalement un intérêt pour le fan du groupe: "Swallotail". Je me demande même si c'est nécessaire de vous définir le morceau, tant je l'ai déjà fait pour des dizaines de la même ampleur: accords tout cons, gamme simpliste en solo, et mélodie et sonorité parfaite avec bien sûr ses coups de tambourin rituels.
D'autant plus que la version studio de ce morceau n'est disponible que sur cet EP (joué uniquement en live sur les Peel Sessions et sur le best-of Tepid Peppermint Wonderland.)

Bon sinon on a aussi "That Quiet Song" qui sonne un peu bizarre et complètement déconnecté de la réalité, mais le titre reste vaguement sympa.
Quand à la dernière chanson, "Jeremy Davies' Tall Tail" c'est en fait une reprise de "Bitter Sweet Symphony" de THE VERVE où seul le chant change (celui d'Anton Newcombe) alors qu'un tambourin très léger a été rajouté (avec des grésillements en prime, trop cool !). Le nouveau titre de la chanson pourrait grossièrement se traduire par "La Grande Queue de Jeremy Davies", en sachant que Jeremie Davies est un acteur ayant interprété le rôle du tueur en série illuminé des années 60, Charles Manson. Drôle de délire décidément...

2/5

Coup(s) de cœur: "Swallotail"

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par PINHEAD :


The BRIAN JONESTOWN MASSACRE
Give It Back! (1997)
Un groupe de psychedelic revival à son apogée




WALL OF DEATH
Main Obsession (2012)
Un morceau de granit psychédélique (et français !)


Marquez et partagez





 
   PINHEAD

 
  N/A



Non disponible


1. If I Love You
2. You Have Been Disconnected
3. If I Love You? (new European Gold Standard Secret
4. Carousel
5. Swallotail
6. That Quiet Song
7. Jeremy Davies' Tall Tail



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod