Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Magazine
- Membre : Big Country
- Style + Membre : Visage
 

 Site Officiel (212)

ULTRAVOX - Brilliant (2012)
Par ARP2600 le 8 Juillet 2012          Consultée 1713 fois

Il fallait s'y attendre. Tant d'anciens groupes reviennent ces derniers temps, en particulier dans la new wave, qu'il était impensable que le groupe primordial de ce courant ne tente pas sa chance également. Ultravox a donc sorti ce Brilliant. Il s'en est fallu de peu qu'on puisse faire de mauvais jeux de mots sur ce titre, mais le résultat est quand même moyen voire bon à défaut d'être brillant.

Premier point à préciser : de quelle incarnation d'Ultravox s'agit-il ? La deuxième, la plus connue, constituée de Midge Ure, Billy Currie, Chris Cross et Warren Cann. On peut alors se demander ce qu'ils ont fait depuis leur dernier album, U-Vox en 1986. Ure et Currie ont chacun eu une carrière pop en solo, tandis que Cross est devenu psychothérapeute. Depuis lors, Currie a ressuscité le nom Ultravox brièvement avec deux albums peu convaincants parus en 93 et 94, avec deux line-up totalement différents. C'est en 2008 que le groupe s'est reformé et a entamé la tournée «Return to Eden», accompagnée de la ressortie de leurs albums en version étendue et remasterisée. On voit bien la volonté de revenir à leur new wave pure souche, il n'est donc pas étonnant que le nouvel album soit stylistiquement très proche de la série constituée de Vienna, Rage in Eden, Quartet et Lament.

Et donc, on trouve un son très analytique, avec des synthés, de la guitare très propre, un peu de piano et de violon, et la voix de Midge Ure. Ah, il faut signaler quelque chose d'étrange et de gênant au sujet de cette dernière... on aurait presque l'impression qu'il y a deux chanteurs, et pourtant les notes de l'album ne disent rien de tel. Sur les premières chansons, pas de problème, c'est bien sa bonne vieille voix puissante, stable et belle. A partir de «Brilliant», il adopte par moments un registre totalement différent, méconnaissable. Une voix au contraire faible et paresseuse... si elle colle assez bien sur «Change» et «Remembering» vu le style de celles-ci, elle rend par contre la qualité esthétique de «One», «Fall» et «Contact» très discutable. Sur cette dernière, on entend d'ailleurs les deux registres de façon rapprochée, et on doute encore plus qu'il s'agisse de la même personne.

Mieux vaut parler des chansons les plus rapides. Si aucune ne révolutionnera quoi que ce soit, la plupart sont fort plaisantes. L'ouverture «Live», la chanson titre, «Hello» et «Lie» sont du pur Ultravox : mesure à deux temps, avec une basse redoublée, un chant affirmé et des ritournelles, un peu comme «Dancing with tears in my eyes» quoi. «Flow» exploite plutôt leur côté arena à la U2/Simple Minds comme on le trouvait sur Lament. «Change» rappelle pour sa part la chanson «Lament». «Rise» est essentiellement électronique, avec un rythme dance/techno. «Satellite» est la plus rock du tas, elle rappelle certains de leurs anciens finals comme «All stood still», «The song» et «A friend I call desire», de par sa rapidité et son caractère dramatique, une réussite qui rend vraiment inutile la conclusion lente «Contact».

Les paroles étant correctes mais très passe-partout, il n'y a pas grand chose à ajouter au sujet de Brilliant. Il est très loin de valoir Vienna et Lament, mais arrive à peu près au niveau de Quartet. Comme tous les autres groupes de retour ces temps-ci, ils auraient eu tort de se gêner de publier quelque chose mais bon, cet album n'est pas très utile, il est un simple revival qui donnera surtout envie de réécouter les grands albums. A conseiller aux fanatiques de new wave. Bien sûr, une personne qui ne connaîtrait pas Ultravox pourrait profiter de cette sortie pour essayer le groupe, mais il faut bien avoir à l'esprit qu'ils ont fait mieux il y a trente ans.

Note : 2,5/5

A lire aussi en NEW-WAVE par ARP2600 :


JAPAN
Adolescent Sex (1978)
Excellent début, entre funk et new wave.




XTC
Drums And Wires (1979)
Album de transition


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Midge Ure (voix, guitare, synthétiseur)
- Chris Cross (basse, synthétiseur)
- Billy Currie (piano, violon, synthétiseur)
- Warren Cann (batterie)


1. Live
2. Flow
3. Brilliant
4. Change
5. Rise
6. Remembering
7. Hello
8. One
9. Fall
10. Lie
11. Satellite
12. Contact



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod