Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO-FOLK   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Death In June, Sol Invictus

ROME - Die Aesthetik Der Herrschafstfreiheit (2011)
Par SUNTORY TIME le 12 Juillet 2012          Consultée 1688 fois

A quoi rime le Néo-Folk de nos jours ? 25 ans après sa création, il a acquis une place importance dans l’Histoire de la Musique, mais en est réduit à un public restreint et exigent.
Les pionniers du genre, DEATH IN JUNE, CURRENT 93 et SOL INVICTUS continuent leur bonhomme de chemin avec plus ou moins de réussite. Mais le message parait obsolète, même si le mythe d’une Europe victime de l’Apocalypse ne semble pas si loin que ça en 2012 …
La provoc punk aux images fascisantes ne fait plus peur à personne dans cette époque où des groupes comme BURZUM, (avec son leader réellement facho, lui…) font partie des grandes références du métal. Donc le Néo-folk laisse beaucoup de monde indifférent, malgré le nombre incalculable de groupes nés un peu partout dans le monde, cherchant à mêler musique sombre et incantatoire, imagerie provocante et ambiances gothiques. Mais peu arrivent à la cheville des trois fondateurs. Mais s’il faut citer l’un de ces petits groupes qui arrivent à donner une énergie nouvelle au Néo-Folk, ce sera sans hésiter ROME.

ROME, un petit groupe ? Ca fait longtemps que le projet du luxembourgeois Jérôme Reuters est entré dans la cour des grands. Et avec son nouvel album, il est en passe de devenir une référence incontournable du Néo-Folk Moderne.

Die Aestethik der Herschafstfreiheit signifie grosso-modo “L’Esthétique de la Résistance”. Autant dire que Jérome Reuters va de nouveau rendre un hommage aux grandes périodes les plus cruciales de l’Histoire du XXème siècle. Mieux, il nous retrace une véritable fresque historique, plus ou moins réelle, mais d’une force impressionnante. Et le tout en pas un ni deux, mais trois album ! Bref, nous avons affaire à un triptyque, ce qui n’est pas fréquent comme sortie musicale.

Trois disque donc, intitulé Aubruch, Aufruhr et Aufgabe. Comme des chapitres d’une trilogie épique. Les trois disques sont construits de manière similaire ; une intro et un final proche de l’ambient comme les superbes « The Chronicle of Krondstadt » et « The Brute Engine », voire du collage industriel (« A Cross of Wheat » et « A Cross of Fire »). Et entre les deux, on alterne des pures chansons de Néo-Folk, des morceaux aux rythmiques plus martiales comme le détonnant « The Angry Brigade » et des morceaux plus minimalistes, avec de nombreux passages parlés en allemand. Ces spoken words dans la langue de Goethe semblent être un lien narratif tout le long des trois disques. Mais pour qui ne sait pas parler allemand (mes propres bases sont pathétiques, je dois dire …), ces passages risques de s’avérer rébarbatifs… Heureusement que les chansons elles même sont en anglais, et Jérome Reuters sait alterner les tons de sa voix rauque. Tantôt chaleureux, tantôt menaçant, son chant est aussi varié que les styles des 36 morceaux de Die Aesthetik (…).

Au-delà de la musique, les textes et les spoken words ont leur importance dans l’œuvre de ROME. Les références aux grands penseurs et poètes de la première moitié du XXème Siècle sont nombreuses. On passe de Brecht, à Nietzche, Neruda, Camus et autres. Le message politique, propre au Néo-Folk, est bien présent. Mais cependant, l’aspect provocateur des premiers maîtres du genre n’est pas à l’ordre du jour ici. Reuters ne cherche pas l’ambiguité, il dresse un hommage aux hommes et aux femmes qui se sont révoltés, qui ont combattus, qui ont résisté, pour un rêve, une utopie peut être. Mais leur engagement était profondément sincère et humain. Die Aesthetik des Herrschafstfreiheit est empreint de ces rêves, de la tournure dramatique qu’ont pris ces événements des années 30-40. Oui, ce triple-album est généralement sombre, mais des éclats de lumière comme « The Seeds of Liberation » reviennent donner de l’Espoir. D’ailleur n’entend-on pas, à la fin de « The Brute Engine », le morceau avant « The Seed (…) », ces samples en français : « Qu’est ce que vous attendez, vous, pour faire la Révolution ?! ». En cela, l’ouverture de Aufruhr, le deuxième disque, est une réussite totale, entre gravité et espoir.

Détailler Die Aesthetik (…) dans son entier est une tache impossible pour une simple chronique. Sachez que tout amateur de Néo-Folk en aura pour son compte. Sombres ballades à la guitare (l'influence de DEATH IN JUNE surtout est palpable), morceaux violement martiaux, collages expérimentaux et industriels, pièces d’ambient mêlées à des influences folkloriques, tout y est, avec « The Seed of Liberation » en trouée de soleil dans un ciel lourd et gris. Malgré les trop longs passages de spoken words en allemand, Die Aesthetik der Herschafstfreiheit est une réussite. ROME, avec ce triple album magistral, est assurément devenu le fer de lance du Néo-Folk Moderne.

Quelques uns des meilleurs titres : « The Chronicles of Kronstadt », « The Brute Engine », « Seeds of Liberation », "To Each His Storm", "Sons of Aeeth", "Red Years, Black Years", "You Threw it at Me Like Stones", « Ballots and Bullets », « A Cross of Flowers », etc …

Initialement sorti fin 2011 dans un luxueux boîtier regroupant les trois disques avec des petits livres, Die Aesthetik (…) fut très vite sold out. Les trois parties sont désormais disponibles séparément avec chacun une pochette différente.

Note: entre 4,5 et 5

A lire aussi en FOLK par SUNTORY TIME :


Peter BRODERICK
These Walls Of Mine (2012)
Le petit prodige de l'Oregon est (déjà) de retour!




Bruce SPRINGSTEEN
The Ghost Of Tom Joad (1995)
Le Boss sur les traces de Steinbeck

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   SUNTORY TIME

 
  N/A



- Jérome Reuters (guitare, chant, tout ...)
- Autres Musiciens …


- i – Aufbruch / A Cross Of Wheat
1. The Chronicles Of Kronstadt
2. The Angry Brigade
3. The Spanish Drummer
4. To Teach Obedience
5. The Death Of Longing
6. Our Holy Rue
7. The Night-born
8. The Pyre Glade
9. In Cruel Fire
10. A Pact Of Blood
11. The Merchant Fleet
12. A Cross Of Wheat

- ii- Aufruhr / A Cross Of Fire
1. The Brute Engine
2. Seeds Of Liberation
3. To Each His Ground
4. Sons Of Aeeth
5. August Spies
6. To Be Governed
7. Families Of Eden
8. Red Years, Black Years
9. Little Rebel Mine
10. The Breaking Part
11. Eagle And Serpent
12. A Cross Of Fire

- iii – Aufgabe / A Cross Of Flowers
1. The Conquest Of Violence
2. All For Naught
3. You Threw It At Me Like Stones
4. Automation
5. Time And Tide
6. Dawn And The Darkest Hour
7. Years Of Abalone
8. Petrograd Waltz
9. Disbandment
10. Ballots And Bullets
11. Appeal To The Slaves
12. A Cross Of Flowers



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod