Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


IMAGINATION - In The Heat Of The Night (1982)
Par ERWIN le 9 Novembre 2012          Consultée 1526 fois

Nous voici face au deuxième méfait du trio magique des anglais d’IMAGINATION. Nous nous souvenons à quel point le premier album « Body Trouble » avait semé la folie sur tous les dancefloors du monde entier avec ce son chaud et sophisitiqué, ces compositions à la pointe de la modernité alliant la chaleur de la soul avec le beat du Funk. Nous sommes incontestablement en présence des ancêtres du R’n’B actuel – étonnamment, d’ailleurs c’est le nom de leur label -, ceci mis à part que la qualité d’écriture est ici au sommet. Ecoutez donc les lignes de basse qui peuplent l'opus pour vous en convaincre.

Vous pouvez aussi vous mettre en piste en lançant une oreille avide de beat sur les quatre singles sortis de l’album. A débuter pas le torride « Just an illusion », qui va incendier les tops du monde entier et qu’aucune oreille chaste n’ignore, même si aujourd’hui peu se souviennent du nom du groupe… Elle fait partie de l’inconscient collectif. Et dieu que c’est bon, que ça donne, ça n’a pas pris une ride, et d’ailleurs peu de boites au monde ne la passent entre minuit et quatre heures… Si ce n’est pas un gage de qualité… Lee y tient la baraque avec maestria, et les chœurs « Houhou » « could be that, it’s just an illusion and all is confusion », c’est la classe les gars… Ya rien à rajouter.

Et comme nos Grand-bretons sont de supers musicos, ils nous la pêtent une fois de plus avec le deuxième single, qui aura un retentissement énorme dans l’hexagone. Je peux vous garantir qu’aucun ado de l’époque, quelque soit ses goûts musicaux, n’a ressenti une vibe lascive et sexuelle à l’écoute du mythique « Music and lights ». Le 45 tours a tellement tourné sur ma platine d’alors qu’il est aujourd’hui totalement inécoutable. Entre les boums de l’après midi et les tentatives d’approche auprès des filles, ce disque aura vécu une carrière enviable. Et quelle basse !

« Le morceau titre « In the heat of the night » est plus aérien et léger. Il annonce l’arrivée prochaine de « Thriller » de qui vous savez, les similitudes entre les voix de Lee et Michael sont d’ailleurs notables… Très clairement, ce son sort d’ailleurs de la table de production de JOLLEY & SWAIN, les fiers émules anglais de Quincy JONES. C’est très efficace et calibré, le refrain vous marquera au fer rouge dès la première écoute.
Enfin, « Changes » est une variation sur leurs grands singles précédents, on y retrouve la basse fantomatique « Clarkienne » et un rythme qui servira de bande son à tous les dragueurs des dancefloors. Le morceau est indéniablement bien foutu, mais marque quelque part un arrêt dans les méga succès du groupe puisque le single chartera assez bas dans les tops. Pas d’explication particulière si ce n’est que le groupe en un peu plus d’un an avait peut être déjà fait le tour de la question, et que son « momentum » auprès des djeuns de l’époque était déjà passé.

L’album est complété par quatre autres titres : on soulignera le funky « Heart’n’soul », inconnu des foules et qui rappelle pourtant remarquablement l’état d’esprit de ces années. Le piano lancinant du mignonnet slow « All I want to know », alors que “All my loving “ et “One more love” toujours de qualité, sont un peu en deçà.

Un petit mot sur la splendide pochette, fortement influencée par les grands frères que furent les JACKSON V pour tous les groupes Funky de ces fières années. Le trio déguisé en pseudos gladiateurs, ça le fait grave. C’est drôle car la zique n’a rien de bien guerrier, mais c’est efficace. Evidemment cela avait plus de gueule sur les 33 tours de l’époque… Toujours est-il que cet album est d’un niveau excellent tout comme le précédent. Si vous voulez plonger dans l’ambiance de 1982, n’hésitez pas, ce disque est fait pour vous, ajoutons qu’il aura souffert de la concurrence de « Thriller », sans cela il serait aujourd’hui visualisé comme un grand classique...

A lire aussi en FUNK par ERWIN :


IMAGINATION
Body Talk (1981)
Flashback ! aou ! aou ! aou !




Lionel RICHIE
Can't Slow Down (1984)
Fonky!!!!


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. In The Heat Of The Night
2. Heart N Soul
3. Music And Lights
4. All Night Loving
5. Just An Illusion
6. All I Want To Know
7. One More Love
8. Changes



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod