Recherche avancée       Liste groupes



      
TEEN POP  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


2012 1 Kiss
2015 Emotion
2016 Emotion Side B

Carly Rae JEPSEN - Kiss (2012)
Par MOONDREAMER le 28 Octobre 2012          Consultée 1758 fois

« Hey I just met you, and this is crazy! But here’s my number, so call me maybe! »

Qui a pu échapper à la déferlante du single incroyablement simpliste et entraînant de cet été 2012 ? Carly Rae JEPSEN, 26 ans, est une ancienne finaliste de « Canadian Idol » : parfaite inconnue en dehors des frontières de son pays jusqu’à ce que « Call Me Maybe », sorti en février, n’entame son inexorable ascension vers la 1ère place des charts dans rien de moins que 16 pays. Auréolée du succès mondial de son immanquable tube de l’été, JEPSEN se devait de surfer sur la vague du buzz et précipite donc la sortie de son 2ème album, Kiss qui paraît début septembre.

Je vous vois déjà venir : encore une artiste oubliable, chanteuse d’un seul titre qui disparaîtra aussi vite qu’elle est apparue sur la scène musicale. Et moi, fervent défenseur de la pop easy-listenning, je défendrai ardemment la demoiselle… Mais non, pas cette fois.

On peut dire sans trop s’avancer que je suis le chroniqueur le plus tolérant de l’équipe vis-à-vis de la musique commerciale, mais j’ai quand même des limites. Et là, j’ai beau essayer, je ne parviens pas à défendre Kiss, véritable parangon de tout ce que la pop banale contemporaine peut nous offrir : son formaté sur le modèle des chanteurs Disney, mélodies simplistes mais efficaces, paroles niaises, thèmes adolescents déjà exploités des dizaines de fois…

Quant à Carly Rae JEPSEN, alors qu’elle est déjà plus proche de la trentaine que de sa vingtaine, elle a la voix de n’importe quelle pop singer américaine de 15 ans : sans relief et absolument pas mémorable. Pur produit de l’industrie musicale mainstream, JEPSEN incarne à la perfection la candeur de la jeune fille moderne telle qu’on la conçoit dans les grands studios américains. Et puis, y avait-il vraiment besoin de 22 « compositeurs » pour arriver à une telle collection de banalités ? Le summum étant atteint lors du duo avec l’égérie des adolescentes américaines pré-pubères, Justin BIEBER, une ballade pop/folk intitulée « Beautiful », très convenue mais pourtant pas désagréable si on fait abstraction des paroles incroyablement niaises (« ce qui te rend belle, c’est que tu ne sais pas à quel point tu es belle pour moi », merci Justin pour cet élan poétique).

C’est évidemment une déception. Parce que oui, le clip humoristique de « Call Me Maybe » se mariait à merveille avec le ton léger et un peu décalé du morceau. Ce qui laissait suggérer une artiste avec un peu de recul sur elle-même, consciente des règles du jeu commercial dans lequel elle se plaçait et qui jouerait la carte de l’humour et de la simplicité décomplexée à l’image d’une P!NK ou d’une Gwen STEFANI. Mais non, c’était peut être trop demander à une starlette éblouie par sa célébrité soudaine.

Alors même si on a un peu l’impression d’écouter 12 fois d’affilée une variation de « Call Me Maybe », certaines chansons sortent un peu du lot : citons « More Than A Memory », un des morceaux les plus touchants de l’ensemble, la disco-pop un peu rétro de « This Kiss » ou encore « Tonight I’m Getting Over You » et ses arrangements électro étonnamment agressifs pour un album aussi lisse.

Bref, Kiss ressemble beaucoup à une boîte de bonbons hyper sucrés. Le premier que l’on mange furtivement, plaisir coupable à peine assumé, est un vrai plaisir de douceur et de légèreté. Mais dès qu’on en prend plus, on est rapidement écœuré et on se promet de ne plus jamais en manger. Jusqu’au prochain paquet.

Note réelle : 1.5/5

A lire aussi en POP par MOONDREAMER :


MS MR
Secondhand Rapture (2013)
Premier essai très convaincant !




MARINA AND THE DIAMONDS
The Family Jewels (2010)
Are you satisfied with an average life? Marina non


Marquez et partagez





 
   MOONDREAMER

 
   RED ONE

 
   (2 chroniques)



- Carly Rae Jepsen (voix)
- Lukas Gilbert (claviers)
- Max Martin (claviers)
- Tavish Crowe (guitare)
- Kelsey Janz (choeurs)
- Josh Ramsay (choeurs)
- Matthew Thiessen (choeurs)


1. Tiny Little Bows
2. This Kiss
3. Call Me Maybe
4. Curiosity
5. Good Time (feat. Owl City)
6. More Than A Memory
7. Turn Me Up
8. Hurt So Good
9. Beautiful (feat. Justin Bieber)
10. Tonight I’m Getting Over You
11. Guitar Sting / Wedding Ring
12. Ur Heart Is A Muscle



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod