Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


PASSENGER - All The Little Lights (2012)
Par GEGERS le 31 Octobre 2012          Consultée 1850 fois

Mike Rosenberg et son groupe PASSENGER occupent la scène folk indépendante depuis le début des années 2000. Devenu un one-band-band après la sortie de son premier album en 2007, PASSENGER est le genre de petit combo, discret et authentique, qui aime à penser que la Nouvelle Star et la Star Academy ne sont pas l'avenir de la musique. « I hate the X-Factor for murdering music, you bunch of money-grabbing prinks », nous chante Rosenberg sur « I hate », de sa voix cassée d'une beauté bouleversante. Il est certain que PASSENGER prend le contre-pied convaincu de ces artistes préfabriqués plus soucieux de leur image que de leur talent. Pour réussir sa carrière, vivons cachés ?

Si PASSENGER bénéficie d'un petit succès dans son Australie natale, il faut reconnaître que sa popularité n'est pas des plus flamboyantes. Preuve que qualité de la musique et reconnaissance du public ne vont pas toujours de paire. All The Little Lights regorge pourtant de petites pépites folks, hédonistes et intimistes, qui font de cet album une bouffée d'air frais. Sur des bases acoustiques, « Things that stop you dreaming » voit un claviers des violons et violoncelles venir se greffer sur ce titre introductif pour un résultat si formidable qu'une deuxième écoute est nécessaire pour se persuader que l'on ne souffre pas d'une hallucination auditive.

PASSENGER nous prend donc par la main pour ne plus nous lâcher le temps d'un album hédoniste et embelli par toutes les petites choses (ces fameuses petites lumières) dans lesquelles il puise son essence. La ballade « Let her go », avec sa mélodie d'une beauté toute retenue, voit Mike Rosenberg nous donner sa définition de l'amour (« on ne connaît l'amour que lorsqu'on le laisse partir »). Une nouvelle fois un violoncelle et une base acoustique viennent embellir ce morceau aux allures de tube folk. Quelques éléments tels que le banjo (« Staring at the stars ») viennent à l'occasion apporter un peu de variété musicale à l'ensemble. Néanmoins, on se complaît aisément de ces mélodies et de ces ambiances qui, bien que globalement similaires, se font porteuses d'émotions et d'impressions tantôt humoristiques, tantôt tendres, tantôt réflexives, qui font de cet album une petite merveille.

« Life's for a living » et ses cuivres discrets, le final « Feather on the Clyde », non sans rappeler les réalisations anciennes d'un groupe comme EELS, viennent finir de nous convaincre que All the Little Lights est un grand album. En sus, ce dernier se voit agrémenté d'une bonne tripotée de bonus, parmi lesquels le réenregistrement en version acoustique de la plupart des morceaux, qui confirment toutes leurs qualités dans ces versions « dénudées ». Une surprenante réussite folk pour un groupe à suivre à l'avenir.

Le clip de « Let Her Go » : http://www.youtube.com/watch?v=RBumgq5yVrA

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Alan DOYLE
So Let's Go (2015)
Qu'y a-t-il de plus simple qu'un rayon de soleil ?




Francis CABREL
L'in Extremis Tour (2016)
Cabrel, sans fard.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Things To Stop You Dreaming
2. Let Her Go
3. Staring At The Stars
4. All The Little Lights
5. The Wrong Direction
6. Circles
7. Keep On Walking
8. Patient Love
9. Life’s For The Living
10. Holes
11. Feather On The Clyde
12. I Hate



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod