Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Flogging Molly, The Wakes , Drink Hunters, The Black Tartan Clan , Bastards On Parade, Happy Ol' Mcweasel, Mr Irish Bastard, Lexington Field, The Fisticuffs , The Real Mckenzies , Fiddler's Green, Booze Brothers, The Mahones , The Moorings

DROPKICK MURPHYS - Signed And Sealed In Blood (2013)
Par GEGERS le 30 Janvier 2013          Consultée 1638 fois

Et soudain, l'Europe se prit d'engouement pour les DROPKICK MURPHYS. Après plus de 18 années d'existence, le vieux continent se réveilla l'été dernier, à l'occasion d'une tournée européenne qui vit le groupe américain programmé à l'affiche d'à peu près tout ce que notre côté de l'Atlantique compte de festivals en plein-air, qu'ils soient rock ou metal. Malgré une trame plus narrative que sur ses précédentes livraisons, il faut bien reconnaître que Going out in Style constituait une carte de visite idéale pour convertir le public au punk celtique festif du groupe de Boston. Couvertures de magazines, reportages, interviews... les sept musiciens ont été exposés médiatiquement à un niveau jusqu'alors inédit. Si l'on ne peut que regretter que l'engouement ne soit pas le même en ce qui concerne les (très) nombreux groupes de qualité œuvrant dans un style similaire, mais semble-t-il voués à demeurer dans l'anonymat, il est bon de voir le talent du groupe enfin reconnu dans nos contrées.

Au moment de s'atteler au successeur de ce qui s'avère être finalement un album-clé dans la carrière du groupe, les DROPKICK MURPHYS ont ainsi pu compter sur leur expérience et leur savoir-faire pour éviter de se mettre la pression : la composition de Signed and Sealed in Blood, huitième offrande des Américains, semble avoir coulé de source de la première à la dernière note. Tout ici est fluide, varié et riche, dans la droite lignée de l'opus précédent. Une évolution naturelle pour le groupe, qui continue d'enrichir son punk d'influences rock et hard rock (on repense aux influences Springsteen sur Going out in Style), tout en conservant sa facette folk qui lui permet de rester ancré dans ses racines irlandaises. Sur cet album, pas de concept, pas d'histoire, pas de lien entre les titres, juste un punk « in your face », en atteste l'ultra-énergique « The Boys Are back » qui ouvre l'album.

Le punk n'a pas besoin de se faire contestataire pour rester punk, et les DROPKICK MURPHYS non plus. Mise à part une boutade sur les fêtes de Noël et leurs rituels gonflants, avec une description d'un repas de famille pas piquée des vers (« The Season's Upon us »), pas de revendications à l'horizon, si ce n'est celle, toute hédoniste, de rejoindre la danse avec le groupe. Celui-ci ne manque pas de nous éblouir les esgourdes avec des brûlots à la distorsion assidue, à la rythmique endiablée et à la mandoline affolante, tels que « Burn » ou « The Battle Rages on » ; avec des pièces orientées folk, au tempo plus modéré, qui proposent leur lot de mélodies imparables. Le tube « Rose Tattoo », d’abord (qui n'est pas un hommage au groupe du même nom), un titre dantesque au refrain persistant, mais aussi « Don't Tear Us Apart » qui met en avant des sonorités rock et un piano savamment dosé, et « End of the Night », dont la rythmique lancinante pourrait servir de prologue à une soirée bien arrosée (c'est d'ailleurs le thème que ce morceau aborde).

Se faisant parfois carrément rock'n'roll (« Out on the Town »), Signed and Sealed in Blood déploie ses 40 minutes avec une facilité tellement évidente qu'elle ne peut que laisser pantois et admirateur. Dans le style, il n'y a guère que les DROPKICK MURPHYS qui, avec autant de bouteille, parviennent aujourd'hui à sonner encore frais et à donner l'image d'un jeune groupe mort de faim. Sans fausse note, sans remplissage, ce huitième album des DROPKICK MURPHYS est une indéniable réussite, à ranger très vite sur vos étagères, à côté de l'album précédent. Le punk-rock celtique à son meilleur niveau !

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


The BLACK TARTAN CLAN
Don't Walk Alone (2013)
La réponse européenne au punk celtique US




FIDDLER'S GREEN
Wall Of Folk (2011)
La Génèse en trois quarts d'heure


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Al Barr (chant)
- Tim Brennan (guitare, accordéon, bouzouki, piano, flûte, chant)
- Ken Casey (chant, basse)
- Jeff Darosa (banjo, bouzouki, mandoline, guitare, piano)
- Matt Kelly (batterie)
- James Lynch (guitare)
- Scruffy Wallace (cornemuse, flûte)


1. The Boys Are Back
2. Prisoner's Song
3. Rose Tattoo
4. Burn
5. Jimmy Collins' Wake
6. The Season's Upon Us
7. The Battle Rages On
8. Don't Tear Us Apart
9. My Hero
10. Out On The Town
11. Out Of Our Heads
12. End Of The Night



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod