Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mos Def, 2pac, Jay-z, The Notorious B.i.g.
- Membre : Nas & Damian Marley
 

 Site Officiel (346)
 Chaine Youtube (170)

NAS - I Am... (1999)
Par GLADIUS le 1er Avril 2013          Consultée 1403 fois

NAS, après nous avoir livré les deux excellents albums Illmatic et It was Written et avoir posé son empreinte dans le monde du rap, nous propose un 3ème album I Am...
Les évènements de l'époque sont en faveur de NAS, acclamé pour ses deux premiers albums, et considéré comme l'un des rappeurs les plus influents de New York. Cet album a donc un gros rôle à jouer, celui de confirmer le statut du New-Yorkais et éventuellement de l’accroître.

L'album I Am...détient une des intros les plus sympathiques à mon goût, dans laquelle on peut entendre tous les classiques qu'a créé l'artiste par le passé, par des cours samples de 10 secondes. NAS fait içi une rétrospective sur sa carrière qui, bien qu'elle ne connait que deux albums, est aussi complète et réussie que certains concurrents au palmarès plus chargé.
Introduction posée, l'album est lancé dans la meilleure ambiance qui soit, et on attend alors beaucoup de la suite. « N.Y State of Mind, Part 2 », qui vient suivre la première partie sortie sur Illmatic avec la même instru au début, qui tourne rapidement vers une mélodie au piano qui donne une ambiance envoûtante au morceau, parle de trahison dans les quartiers entre les gangs, et de la façon dont ces péripéties ont été vécues par notre rappeur.

Le morceau suivant, « Hate Me Now », nous gratifie de l'invité de taille qu'est PUFF DADDY, qui clame le refrain pour accompagner notre rappeur NAS. Ce titre a fait l'objet d'une promotion par un clip et a été le premier single de l'album. Sans être immanquable, la mélodie reste entraînante et a le mérite de donner une pêche à l'album comme les deux premiers morceaux n'auraient pas su faire. « Small World » nous change d'ambiance net, avec une instru des plus mélodieuses, sur laquelle NAS rap avec force l'histoire d'une femme ayant la quarantaine qui vit dans des conditions médiocres : « She fuck killers in her condo, her Benz and her boat, Her iced throat, ass is curvy, 40 years old ». La chanson suivante nous gratifie de l'excellent bien que méconnu invité SCARFACE, qui d'ailleurs nous gratifie d'une prestation excellente qui convient parfaitement à l'ambiance du morceau. On notera l'originalité des paroles du refrain, où l'élocution de NAS sur le refrain rend les paroles très rythmées.

La suite de l'album nous offrira moins de surprises, un « We will survive » et « Ghetto Prisoners » manquant de punch et la symbiose entre Nas et l'instru passe mal, « You Won't see me Tonight » et « I Want to Talk to You » manquent cruellement d'originalité et de personnalité, bien que cette dernière possède un refrain intéressant car très rythmé. Même en invitant l'excité DMX sur « Life is what You Make It », l'ambiance reste pâle et sans trop d'originalité, bien que le message, même si un peu cliché, reste important et nécessaire dans le monde du rap.

On arrive, avec peine, à enfin trouver un morceau qui différencie NAS des autres rappeurs : « Nas is Like ». Ce n'est ni l'instru aux sonorités oldies, ni la prestation époustouflante du New-Yorkais qui me contrediront. La punchlines de Nas sont sans précédent : « Freedom or jail, clips inserted, a baby's bein born, Same time my man is murdered, the beginning and end ». « Kissing » aura le mérite de nous ancrer dans la tête pendant un certain temps le K-I-S-S-I-N-G que prononce NAS à maintes reprises. « Money is my bitch » se démarquera pas son instru originale aux sonorités qui font penser à un « In Da Club » de 50 CENT.

Ce 3ème opus de la série NAS nous laisse un goût d'amertume quand on le compare aux deux chefs d'oeuvre qu'il nous avait offert précédemment. Certes, on en attend probablement trop du New-Yorkais, mais quand on connait ses capacités, on a du mal à se contenter d'un album où très peu de titres ressortent du lot. En effet, seuls les « Hate Me Now », « Small World », « Favor for a Favor » et « Nas Is Like » ont une chance d'être retenus à l'avenir, et on a cette impression que quand on réécoutera l'album, il y aura une impasse sur les ¾ des titres, ce qui relayera rapidement l'album au statut de dessous de verre.
I Am... restera indéniablement en dessous de ce que NAS peut faire, et on l'attend au tournant sur le prochain album, pour nous prouver qu'il n'y a içi qu'un faux pas qui se réglera rapidement.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


ROCKIN'SQUAT
Confessions D'un Enfant Du Siècle (volume 2) (2009)
Un recueil de tubes




JAY-Z
Magna Carta... Holy Grail (2013)
Le pilier du rap us nous offre son Graal


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



- Nas (chant)
- Dj Premier (producteur)
- Trackmasters (producteur)
- L.e.s. (producteur)
- Alvin West (producteur)
- Timbaland (producteur)
- Puff Daddy (chant)
- Scarface (chant)
- Dmx (chant)
- Aaliyah (chant)


1. Album Intro
2. N.y. State Of Mind Pt. Ii
3. Hate Me Now (feat Puff Daddy)
4. Small World
5. Favor For A Favor (feat Scarface)
6. We Will Survive
7. Ghetto Prisoners
8. You Won't See Me Tonight (feat Aaliyah)
9. I Want To Talk To You
10. Dr. Knockboot
11. Life Is What You Make It (feat Dmx)
12. Big Things
13. Nas Is Like
14. K-i-ss-i-n-g
15. Money Is My Bitch
16. Undying Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod