Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Beggar's Jam
- Membre : Uli Jon Roth , Electric Sun
- Style + Membre : Tommy Heart

FAIR WARNING - Sundancer (2013)
Par GEGERS le 14 Juin 2013          Consultée 1041 fois

FAIR WARNING fait partie de ces groupes de hard rock « big in Japan », tels que Mr Big ou Extreme. Si le groupe allemand connaît régulièrement son petit succès sur le sol européen, c'est un véritable raz-de-marée de fans transis que le groupe déclenche chaque fois qu'il pose le pied sur le sol nippon, façon beatlemania. Ce succès ne s'explique pas. Le hard rock pratiqué par Tommy Heart et ses acolytes est somme toute traditionnel, même s'il tend à laisser une place prépondérante aux mélodies travaillées, peut-être plus qu'aux riffs, et bénéficie de l'apport immense du guitariste Helge Engelke, dont le son de la six-cordes, pur et aérien, n'est pas sans rappeler celui d'un certain Uli Jon Roth (Scorpions).

Sundancer, le septième album de ce groupe formé en 1991, se veut un clin d'oeil à l'album Rainmaker paru en 1995. Titre antinomique, pochette aux couleurs chaudes, FAIR WARNING fait une référence évidente à son deuxième album. La raison n'est pas très claire, Rainmaker n'étant pas particulièrement considéré comme le meilleur opus du quartet. Et puis, on ne peut pas dire que malgré une séparation de 6 ans au début des années 2000, le groupe ait évolué ou ressente le besoin de réaffirmer ses bases hard mélodiques. Non, Sundancer voit juste FAIR WARNING œuvrer dans son domaine habituel, à savoir un hard rock très polissé et mélodique, marqué par la présence importante de choeurs harmoniques et la guitare flamboyante d'un Helge Engelke qui ne baisse pas en virtuosité malgré le passage du temps. Ce nouvel album est donc loin d'être révolutionnaire, mais il transpire l'envie d'en découdre par tous les pores, et constitue sans aucun doute la meilleure réalisation du groupe depuis sa reformation.

La force de FAIR WARNING est disposer de cette classe et de ce charisme naturel qui font que l'écoute de ses albums force le respect et invite à la contemplation. Comme à son habitude, le groupe tisse une toiles faite de titres hard rock tour à tour énergiques, réflexifs ou enjoués. Si la mélancolie pointe par fois le bout de son nez, aucune tristesse au rendez-vous à l'écoute de ce groupe résolument optimiste. « Pride », « Send me a dream » (dont le titre rappelle fortement « Download a Dream », un morceau du projet parallèle de Helge Engelke, Dreamtide), invitent à entrer dans la danse, et filent un véritable coup de fouet.

Chose nouvelle, le groupe semble assumer un peu plus ses influences classic rock que par le passé. On pense ainsi à UFO, à l'occasion d'un « Natural High » entraînent et burné. Porté par la voix d'un Tommy Heart fidèle à lui-même (et pressenti un temps pour remplacer le regretté Steve Lee au sein de Gotthard, la ressemblance est frappante sur « Jealous Heart »), l'album ne déçoit aucunement, malgré un nombre de pistes conséquent. Variés, et surtout tous convaincants grâce à des mélodies très inspirées, les morceaux s'enchaînent et provoquent un véritable plaisir. Si certains paraissent légèrement anecdotiques, la plupart se font de purs moments de bonheur : « Touch My Soul » et sa basse ronde, « Troubled Love » et ses claviers ostentatoires, « Keep it in the Dark » et son refrain « bombastic », autant de réussites pour satisfaire pleinement les amateurs d'un hard rock mélodique à l'éuropéenne.

Malgré une carrière conséquente, avec 22 ans de carrière au compteur du quartet germanique, FAIR WARNING parvient, sans pour autant se renouveler, à proposer une collection de compositions impeccablement interprétées et fort bien composées. Un petit tour de force qui mérite d'être salué. Un album parfait pour découvrir ou redécouvrir la beauté de la musique du groupe.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MAD MAX
Night Of White Rock (2006)
A la droite de dieu




MAGNUM
On The 13th Day (2012)
Les bonnes cuvées se boivent en magnum !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Tommy Heart (chant)
- Helge Engelke (guitare, claviers)
- Ule W. Ritgen (basse)
- C. C. Behrens (batterie)


1. Troubled Love
2. Keep It In The Dark
3. Real Love
4. Hit And Run
5. Man In The Mirror
6. Natural High
7. Jealous Heart
8. Touch My Soul
9. Send Me A Dream
10. Pride
11. Get Real
12. How Does It Feel
13. Living On The Streets
14. Cool



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod