Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Billy Lee RILEY - The Legendary Sun Classics (2010)
Par ERWIN le 21 Janvier 2014          Consultée 1839 fois

Ah ! Le cas RILEY ! Voila qui est bien énigmatique... Ce garçon avait tout pour lui, un talent de compositeur, une agressivité hors normes, un look d'enfer. Que s'est-il donc passé alors qu'il était en contrat avec Sun ? Un simple concours de circonstances, Sam Phillips a choisi de privilégier son pianiste occasionnel Jerry Lee LEWIS. La conséquence en ses temps de révolution est qu'il fallait suivre, le succès n'attend pas. Et notre artiste, malgré un talent certain va rester sur la touche et n'apparaîtra jamais aux cotés des grands pionniers dans l'histoire du Rock, se contentant d'apparaître aux cotés des seconds couteaux.

"Trouble bound" est un chouette blues rapide, mâtiné d'une ambiance western crépusculaire, "à la Elvis" dans ses premiers classiques chez Sun, c'est bluffant. C'est avec ce titre que Billy Lee va lancer sa carrière, mais c'est grâce à "Flying saucers rockin roll" que la notoriété va arriver. le titre est plein d'une agressivité que l'on ne retrouve à l'époque que chez LITTLE RICHARD - Cette manière de hurler rappelle diablement Slim Jim PHANTOM chez les STRAY CATS d'ailleurs, on voit d'ou nos chats de gouttière tirent leurs roots - et cette guitare incisive alors ! Magnifique !

Riley d'ailleurs écrit un des grands standards du Rock'n'roll de ces années folles. Il s'agit de l'inusable "Red hot". Il y emploie la même recette avec encore plus d'à propos. Cette chanson sera à la base du revival seventies du Rockabilly avec sa reprise de Robert GORDON. On retrouve le killer Jerry Lee LEWIS au piano sur ces titres - si vous ne reconnaissez pas sa main droite sur l'excellente "Pearly Lee" ! - . Serait-ce l'exemple de Billy qui va rendre le blond rockeur si agressif dans son jeu de scène ? C'est bien possible. Toujours est-il que malgré ses qualités évidentes , il sera décidé en haut lieu de privilégier "Great balls of fire" à "Red Hot"... Sacré coup du destin qui se joue à peu de choses...

Il y a là beaucoup de Rock endiablés sympas: "I want you baby" et sa manière tressautante de chanter, comme Gene VINCENT et Eddie COCHRAN - Voyez comme moi les tics sur "Searchin" - le feront l'année suivante en 57... "Baby please don't go enfonce le clou... Ce garçon aurait largement eu sa place au milieu des cadors de l'époque. "That's right" est très agréable, il y fait preuve d'une belle voix plus doo wop. dans les titres oubliés "College man" fait preuve d'une belle originalité.
Enfin, je vous recommande vivement sa version de "Down by the riverside", vibrante, gaie et pleine de l'esprit sudiste.

Au lieu de ça, la carrière de Billy Lee Riley va végéter, stagner et notre rockeur , bien déçu ira chercher fortune ailleurs, il va devenir un requin de studios pour Dean MARTIN, les BEACH BOYS entres autres. Quittera carrément le showbiz dans les années seventies pour finalement rebondir suite au revival rockabilly emmené par GORDON et les CATS.
Ce digne représentant des débuts du rock nous a quitté en 2009, à l'age canonique de 76 ans , et n'a donc pas subi la malédiction des pionniers du Rock... En conclusion, le doute n’est pas permis : Brian SETZER tire de Billy Lee RILEY la plupart de ses roots !

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Jerry Lee LEWIS
Sun 7 - Live And Let Live (1958)
La chute de l'archange




The BEACH BOYS
Party (1965)
La grosse fiesta.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Flying Saucers Rockin Roll
2. Red Hot
3. Rock With Me Baby
4. Pearly Lee
5. Down By The Riverside
6. I Want You Baby
7. Trouble Bound
8. Wouldn't You Know
9. Baby Please Don't Go
10. That's Right
11. Searchin
12. College Man
13. Dance With Me Honey
14. Your Cash Ain't Nothin But Thrash



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod