Recherche avancée       Liste groupes



      
ART ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Police , Robert Fripp , King Crimson

ANDY SUMMERS & ROBERT FRIPP - I Advanced Mask (1982)
Par WALTERSMOKE le 11 Mars 2014          Consultée 1301 fois

En 1982, un nouvel épisode de la série « Les duos de stars » sort sur les microsillons du monde du rock. Il s'agit cette fois d'assister à la rencontre musicale entre Andy SUMMERS, le guitariste-chanteur de Police, et Robert FRIPP, l'incroyable stakhanoviste de la six-cordes (comme dirait notre boss Erwin). En ce qui concerne la vie privée, les deux hommes se connaissent déjà depuis un bon bout de temps, mais ce n'est qu'en cette année qu'ils se mettent à composer et jouer ensemble, ou du moins à distribuer leurs œuvres communes en 33 tours. En 1982 donc, le public découvre I Advanced Mask, le premier album du duo de choc.

Tout comme les œuvres solo de FRIPP sorties à la même période, I Advanced Mask n'est pas une œuvre tous publics. Non pas qu'elle soit obscène ou ultra-violente, mais dans le sens où elle est presque dépourvue de la moindre accroche populaire, au sens musical du terme. Cependant, I Advanced Mask n'est pas aussi ardu et éprouvant que Let the Power Fall. Par exemple : s'il fallait faire une échelle d’accessibilité musicale de I à XII, on peut dire que l'album de SUMMERS et FRIPP se trouve à V, contre III pour Let the Power Fall.

En ce qui concerne le contenu musical en lui-même, les férus des joutes guitaristiques en ont clairement pour leurs frais. SUMMERS et FRIPP passent l'album entier à gratter, à s'enivrer dans des structures musicales pas si complexes, mais clairement répétitives. En fermant les yeux, on pourrait presque s'imaginer SUMMERS et FRIPP jouer et se regarder jouer de la guitare, tout en superposant par-dessus des nappes de claviers. Cela devait sans doute être le cas, mais là où d'autres guitaristes pratiqueraient une forme de masturbation musicale, nos deux compères offrent une musique expérimentale intéressante, sans fioriture ni prétention exacerbée.
Parmi les écueils qui ont été évités de justesse, celui de la longueur fut admirablement géré. Rares sont les morceaux qui pâtissent d'une durée trop importante ("New Marimba", "I Advanced Mask"). Lorsqu'il faut faire parler les guitares dans un registre autre que le rock, le bavardage est à remiser au placard, et l'économie de souffle est de rigueur. Ceci étant, SUMMERS et FRIPP sortent tout de même un sacré gros morceau, "China/Yellow Leader", qui du haut de ses 7 minutes s'impose comme la seule pièce véritablement prog de l'album. On y retrouve d'ailleurs les Frippertronics vers la fin. Dans cette orgie guitaristique, I Advanced Mask prend tout de même le soin de cacher des morceaux tirant plus sur l'ambient, à l'image de "The Truth of Skies", ou encore "Under Bridges of Silence". Ils constituent d'ailleurs des pauses relativement bienvenues, de véritables aérations dans le disque.

Il ne manque pas grand-chose à I Advanced Mask pour devenir une valeur sûre. En tout cas, pour les fans/connaisseurs d'Andy SUMMERS et de Robert FRIPP, il s'agit d'un incontournable à ne pas manquer, pour sûr. Toutefois, l'enthousiasme ne sera peut-être pas le même en ce qui concerne l'album suivant du duo, l'étrange Bewitched.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


KING CRIMSON
B'boom: Live In Argentina (1995)
Le thrak en live




KRAAN
Wintrup (1973)
Une suite des événements appréciable.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Andy Summers (tout)
- Robert Fripp (tout)


1. I Advance Masked
2. Under Bridges Of Silence
3. China - Yellow Leader
4. In The Cloud Forest
5. New Marimba
6. Girl On A Swing
7. Hardy Country
8. The Truth Of Skies
9. Painting And Dance
10. Still Point
11. Lakeland / Aquarelle
12. Seven On Seven
13. Stultified



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod