Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Johnny Winter , Stevie Ray Vaughan , Buddy Guy

Popa CHUBBY - Universal Breakdown Blues (2013)
Par ERWIN le 20 Mars 2014          Consultée 1401 fois

Je suis toujours étonné de la régularité avec laquelle les bluesmen blancs sortent leurs albums - voyez plutôt Joe BONNAMASSA -, mais il faut bien vivre ! Le principal défaut de ces opus qui s'écoutent généralement très bien, c'est leur manque d'originalité. Dans le cas de Mr Horowitz ici présent, ce n'est pas tout à fait le cas puisque notre bon gros Popa s'est déjà immiscé dans les dédales sans fin de la fusion tous azimuts. Je me souviens toutefois avoir été quelque peu décontenancé par le dernier en date, ou un fléchissement de son implication sur l'instrument était notable à mon sens. Toujours est-il que prolifique la chose est certaine puisque voila son 23eme opus en 20 ans de carrière discographique.

L'ouverture sur "I don't want nobody" est tout à fait représentative du style du rondouillard quand il est cool. Ça dépote bien, et les descentes de manche se laissent écouter sans déplaisir. Hélas, j'ai tendance à pointer un trop plein de technique et un certain manque de grain, voire de toucher. Mais notre garçon connaît ses gammes y'a pas de doute. Cela dit, la suite sur "I ain't giving up" est très sympa. L'aspect gospelisant smooth de "Universal breakdown blues" est le théâtre d'un véritable déluge de wah wah et de fuzz, la chanson est agréable, mais dégage une impression de déjà vu, je reste sur ma faim et j'ai du mal à me concentrer sur le jeu de Popa. A de nombreuses reprises, on pourrait se croire sur la BO des Blues Brothers, j'en veux pour preuve le diptyque sur les joyeux et entraînants "I need a lil mojo" suivi par son pendant "Danger man".

"Rock me baby" porte pas mal son nom, avec un peu plus de densité on jurerait un des grands du southern rock, LYNYRD SKYNYRD n'est pas si loin. Fusion... Puis c'est le son de SANTANA, dans une approche exotique du blues sur "69 dollars". Sur "Over the rainbow" le giga classique, Popa repart à l'assaut des standards de la musique populaire. je ne suis pas sensible à ces tentatives que je trouve souvent peu réussies. Une avalanche de notes souvent peu judicieuses là ou quelques unes bien senties auraient été plus bénéfiques. J'avais d'ailleurs baissé la note du précédent album de Popa suite à l'écoute du désastreux essai sur BEETHOVEN... Certaines choses devraient être interdites. En revanche la petite rythmique hard rock sur "Mind bender" fait son office.

Ah, enfin un vrai blues lent avec "The people blues", on pourrait penser par moment à Johnny WINTER ou au regretté Stevie Ray VAUGHAN - il chante d'ailleurs plutôt mieux que ces deux illustres aînés -, en revanche, il n'a pas le feeling de ces deux monstres sacrés. Mais le résultat est sympa avec son hammond discret et une ambiance sépulcrale à souhait, pour le plus long titre de l'album. Certes, c'est super bien calibré et ça va plaire à vos potes pour les soirées du dimanche soir, tout le monde vous demandera "qui c'est ? c'est super"... Forcément quand on écoute en général de la daube, on ne distingue pas l'original de la copie, surtout en blues, et avec un joli son bien aseptisé, c'est encore plus flagrant. Bon je m'égare, car ce titre est pour le moins un sacré moment de plaisir. A découvrir, donc.

Il n'y a rien à faire. Je reconnais le talent du bonhomme et sa musique est des plus agréable à écouter, mais je ne parviens pas à y retrouver l'émotion que son collègue Calvin RUSSEL ou même Steve SEASICK arrivent à distiller... Sans doute manque-t-il un peu d'authenticité ? Mais je conçois que ma vision soit un peu dure. je lui préfère ainsi le grand Joe BONNA car ce dernier est vraiment excitant gratte en bandoulière. Toutefois, je ne peux que confirmer que c'est fort cool à écouter, et je resterai sur un honorable trois car il me semble mieux que son prédécesseur.

A lire aussi en BLUES-ROCK par ERWIN :


BLACKFOOT
Medicine Man (1990)
Crazy Horse is back




BLACKFOOT
Highway Song Live (1982)
Spécial semaine boîte à demandes !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. I Don't Want Nobody
2. I Ain't Giving Up
3. Universal Breakdown Blues
4. The Peoples Blues
5. Rock Me Baby
6. 69 Dollars
7. Over The Rainbow
8. I Need A Lil Mojo
9. Danger Man
10. Goin Back To Amsterdam
11. The Finger Bangin Boogie
12. Mind Bender



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod