Recherche avancée       Liste groupes



      
WEST COAST  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Byrds , Crosby, Stills, Nash & Young, The Rides

David CROSBY - If Could Only Remember My Name (1971)
Par BAYOU le 24 Avril 2014          Consultée 1233 fois

If I Could Only Remember My Name, le premier album solo de David Crosby, sort sur le label Atlantic le 22 février 1971. Le moustachu est déjà célèbre, suite à son passage chez les Byrds, et poussé par l’immense succès de Déjà Vu de CSN&Y, mais il est encore profondément marqué par le décès accidentel de Christine Hinton sa petite amie à l’automne 1969. C’est Stephen Barncard, ingénieur du son assistant pour Déjà Vu qui est derrière la console, et malgré le caractère « spécial » de Crosby, l’alchimie sera excellente. Le gratin des musiciens de la West Coast, de San Fransisco à Los Angeles, passe par les Studios Wally Heider A & C de San Fransisco.

On démarre pépère, avec « Music is Love » guitare acoustique de Crosby, avec les improvisations de Nasy et Young. « Cowboy Movie » raconte la (enfin une des…) séparation de CSN&Y avec des clés qui sont d’ailleurs dévoilées dans le coffret Voyage de Crosby. Je vais juste vous donner une piste. Rita Coolidge (la superbe brune) est l’Indian Girl. C’est Jerry Garcia qui officie à la guitare, et ce qu’il réalise est époustouflant.
Jorma Kaukonen de l’Airplane et Hot Tuna donne un coup de main à Jerry sur « Tamalpais High (at about 3), hommage de Crosby à Christine qui aimait le Mont Tamalpais qui surplombe San Fransisco.
« Laughting » est le chef d’œuvre de l’album, Garcia est magique à la pedal steel, soutenu par son bassiste habituel Phil Lesh, et la voix de Joni Mitchell donne au final une beauté pure avec sa voix de cristal. Chanson dédiée à George Harrison pour lui dire qu’il faut trouver seul sa voix, pas besoin de gourou.
« What are Their Names », débute comme une jam-session chère au Grateful Dead, Garcia bien sûr, mais aussi Phil Lesh, le fabuleux batteur de Santana, Mike Shrieve, et Neil Young vient mettre son grain de sel.

Laura Allen joue de l’autoharp dans l’introduction de « Traction in the Rain », et la voix de Crosby, toujours délicate et subtile... On a certes beaucoup parlé de sa voix, mais tout au long de l’album il faut dire qu'elle est merveilleuse, la guitare acoustique sonne comme s'il jouait dans la pièce. Merveilleux de beauté ! C’est Kaukonen qui amène son bassiste ; l’énorme Jack Casady sur « Songs with no words » avec le piano d’un autre membre de Santana, Greg Rolie et bien sur Jerry Garcia. Comme son titre l’indique, le morceau n’a pas de paroles mais est une suite d’onomatopées. Grosse surprise ensuite avec « Orleans » en réalité une chanson folklorique française proposée par Paul Kantner de l’Airplane « Le Carillon de Vendôme » dont les paroles sont survolées (la chanson dit, Que reste-t-il à ce roi si gentil/Orleans/Beaugency/Notre Dame de Paris/Vendôme) le roi c’est Charles VII qui se fait dépouiller pendant la Guerre de Cent Ans mais arrive Jeanne d’Arc, bref….
Pour, le dernier titre, Crosby l’enregistre seul dans le studio, c’est particulièrement beau, impressionnant, du grand Crosby ! ! !

Soyons honnête, contrairement à ses compères Nash et surtout Stills et Young, la carrière solo de Crosby n’a pas été inoubliable. Pourtant son premier essai fut un coup de maître. Merveilleusement produit, accompagné de pointures, Crosby marque de son empreinte son album solo, en y insérant ses idées, sa souffrance, sa joie.
On s’aperçoit aussi qu’il est un fabuleux chanteur, peut-être la plus belle voix du quatuor.
Ce disque, enfin donne ce que la West Coast a de meilleur, quand les musiciens abandonnent leur ego, et se mettent au service de l’un d’entre eux.

A lire aussi en FOLK par BAYOU :


Chris HILLMAN
Bidin' My Time (2017)
Un doux parfum d'oiseaux.




Bob DYLAN
Oh Mercy ! (1989)
L'association Lanois/Dylan pour un grand album


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- David Crosby (guitars, vocals)
- Laura Allan (autoharp, vocal)
- Jack Casady (bass)
- David Freiberg (vocal)
- Jerry Garcia (guitars, pedal steel guitar, vocal)
- Mickey Hart (drums)
- Paul Kantner – (vocal)
- Bill Kreutzmann (drums, tambourine)
- Phil Lesh – (bass, vocal)
- Joni Mitchell (vocals)
- Graham Nash – (guitar, vocals)
- Gregg Rolie ( piano)
- Michael Shrieve (drums)
- Grace Slick (vocal)
- Neil Young (guitars, bass, vibraphone, congas, vocals)


1. Music Is Love
2. Cowboy Movie
3. Tamalpais High (at About 3)
4. Laughing
5. What Are Their Names
6. Traction In The Rain
7. Song With No Words (tree With No Leaves)
8. Orleans
9. I'd Swear There Was Somebody Here



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod