Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE BAROQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Wendy CARLOS - The Well-tempered Synthesizer (1969)
Par WALTERSMOKE le 27 Avril 2014          Consultée 1040 fois

Wendy CARLOS, alors encore Walter, a frappé fort en 1968 avec Switched-on Bach. Sa relecture d'extraits d'oeuvres de Jean-Sébastien Bach n'a certes pas remporté tous les suffrages, mais certains avis ont été très enthousiastes, et l'album s'est bien vendu, notamment aux Etats-Unis avec une longue présence au sein du Billboard. La carrière de Carlos est pour ainsi dire lancée, et cette dernière sort en 1969 un nouvel opus, dédié une nouvelle fois à la musique classique. Pour info, et en guise d'anecdote pour votre prochaine soirée, son titre, The Well-Tempered Synthesizer, est un jeu de mots sur la fameuse oeuvre de Bach, à savoir Le Clavier bien Tempéré.

Après avoir présenté un Bach branché, Wendy CARLOS se charge désormais d'aller piocher chez d'autres artistes, afin de varier le propos – non pas que BACH est chiant, c'est le jouer tout le temps qui l'est. Encore que ce dernier répond toujours présent en réalité, avec ici le 4eme concerto brandebourgeois. A côté donc, CARLOS joue Georg Friedrich HAENDEL, Claudio MONTEVERDI et Domenico SCARLATTI, tous trois ayant eu un rôle majeur dans la musique baroque. Au vu des dimensions du disque, c'est un infime échantillon qui est servi, du même ordre de grandeur qu'une aiguille dans une botte de foin. Mais peu importe, à partir du moment où d'une part les morceaux sont bien joués, et d'autre part le Moog continue de faire de bonnes choses, rien d'autre ne compte.

C'est là que la bât blesse. Car outre le côté innovateur qui s'en est allé après Switched-on Bach, The Well-Tempered Synthesizer n'est pas un grand recueil de musiques classiques. Niveau technique, Wendy CARLOS s'en sort toujours à merveille, son travail de longue haleine pour tout retranscrire à coups d'instrument monophonique impose toujours le respect. C'est au niveau des compositions que cela coince. Certains thèmes s'imposent et donnent envie d'en découvrir la meilleure version avec cordes, comme l'extrait de l'Orfeo de Monteverdi, ainsi que la première sonate en D majeur de Scarlatti. Les autres morceaux ne sont pas forcément en reste, mais laissent plus songeurs, comme l'extrait de la Water Music de Händel, divisé en trois sous-parties : si la Bourrée entraine et s'écoute avec grand plaisir, l'air et l'Allegro Deciso donnent une impression mitigée. De même, le 4e concerto brandebourgeois de Bach n'est vraiment pas bien rendu, mais il est difficile de savoir si c'est l'interprétation de CARLOS ou la composition en elle-même qui doit être pointée du doigt.

The Well-Tempered Synthesizer n'est donc pas franchement une réussite. La technique et l'innovation sont admirables, mais ne suffisent pas à faire un bon album. Si encore il était le premier du genre, la pilule serait mieux passée, mais ce n'est pas le cas. Heureusement pour Wendy CARLOS, elle se chargera bien vite d'explorer dans d'autres directions tout en s'améliorant.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE :


Georg Friedrich HANDEL
Water Music (malgoire) (1733)
Une petite musique chatoyante, milord ?




RAPHY
Mill Melody (2019)
Féminité, Angleterre et piano solo.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Stereo Test Tone
2. Orfeo Suite (monteverdi)
- scarlatti
3. Sonata In G Major, L. 209
4. Sonata In D Major, L. 164
- water Music (händel)
5. Bourrée
6. Air
7. Allegro Deciso
- scarlatti
8. Sonata In E Major, L. 430
9. Sonata In D Major, L. 465
- concerto Brandebourgeois N°4
10. Allegro
11. Andante
12. Presto
13. Domine Ad Adjuvandum (monteverdi)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod