Recherche avancée       Liste groupes



      
NOISE ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Swans

UNSANE - Total Destruction (1993)
Par NOSFERATU le 30 Novembre 2014          Consultée 619 fois

A la fin des "eighties", aux Etats Unis, différentes scènes post hardcore apparaissent, pleines de bruit et de fureur, face à un rock mainstream façonné par MTV. Le crachat linéaire hardcore initial (DEAD KENNEDYS, BAD BRAINS, BLACK FLAG, GERMS…) va rapidement se transformer en différents sous genres. Parmi ces derniers, le NOISE ROCK… Pas le plus bruyant peut être (à la même époque le grindcore de NAPALM DEATH recule les limites de l’assourdissement !) mais certainement le plus violent. Un label se distingue, celui de Amphetamine reptile tenu par ce cinglé de Tom Halzelmyer qui a la géniale idée de promouvoir des groupes réconciliant le thrash metal surpuissant de SLAYER avec le post punk cauchemardesque de BIRTHDAY PARTY. Parmi les ténors malades du label ultra underground, on trouve, entre autres, HELMET, les MELVINS, HAMMERHEAD, JESUS LIZARD et… UNSANE.
Trio issu de New York, Unsane en était avec aussi leurs frères d'armes PUSSY GALORE et WHITE ZOMBIE, son cauchemar sonore dans une nette tradition bruitiste locale depuis les deviants VELVET de “sister ray” jusqu’à la scène nihiliste de la “no-wave”.”Total destruction” le bien nommé fait table rase de toute fioriture , c’est tout simplement l’album phare du noise rock, mélangeant punk rock , musique atonale et stridences industrielles, un son urbain qui colle parfaitement avec les légendes noires de la grosse pomme…

La pochette donne le ton, on y voit le devant d’une bagnole ensanglantée. Les membres détraqués du trio sont en effet fans de faits divers horribles et gores. Leur quotidien sordide était aussi partagé entre addiction à l’héroïne pour certains (le batteur mourra d’une O.D.) et visionnage de cassettes vidéos pourries de Lucio Fulci ou de Driller Killer de FERRARA .
Le premier titre, “body bomb” est tout simplement un des plus grands hymnes du rock sanguinaire, faisant partie du florilège des morceaux qui tuent réellement à l’instar de “Eyes” de NEUROSIS, de certains morceaux de leurs compagnons de label Today is the ray (qui ont aussi poussé les limites de l’indécence sonique!), de DEADGUY... Des titres qui illustreraient la bande son d’une apocalypse urbaine… "Body bomb" est d’une violence martiale , avec de gros riffs hachés et lourds doublés par d’autres plus "garage" et des vocaux dégueulant une haine rare. Le refrain est hurlé (Faisant écho aux STOOGES de 1970) plusieurs fois à la fin donnant vraiment l’envie de commettre un attentat (suicidaire ou pas!). “Straight” part sur un riff hystérique qui prend rapidement une vitesse hardcore avec toujours cette voix démentielle. ”Black book” joue sur la répétition malade. “Trench” vous prend à la gorge ,c’est une sorte de blues (!?) qui vous torture le conduit auditif. “Dispatched” renvoie aux influences no wave de MARS. “Throw it away” est une chanson (!?) post punk bien comateuse qui ferait passer la discographie intégrale de JOY DIVISION pour du bal musette. “Broke” a des accents quasi metal, rien d’étonnant pour un groupe qui a laissé bouche bée les téméraires "headbangers" venus assister à leur set anthologique durant un récent Hellfest. “455” avec ses spoken words et ses bruits industriels est particulièrement inquiétant avec toujours ces riffs répétitifs.

“Total destruction” vous renvoie ainsi à votre inconscient noir qui dévoile des pulsions que la morale devrait preserver. Une musique de serial killers… If you want blood.

A lire aussi en POST-ROCK :


BARK PSYCHOSIS
Hex (1994)
Trip nocturne

(+ 1 kro-express)



GODSPEED YOU ! BLACK EMPEROR
Lift Yr. Skinny Fist Like Antennas To Heaven ! (2000)
Symphonie urbaine

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   NOSFERATU

 
  N/A



- Vincent Signorelli (batterie)
- Chris Spencer (chant, guitare)
- Peter Shore (basse)


1. Body Bomb
2. Straight
3. Black Book
4. Trench
5. Dispatched
6. Throw It Away
7. Broke
8. Road Trip
9. Wayne
10. Get Away
11. Sos
12. 55



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod