Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Noir Désir, Bertrand Cantat

DETROIT - La Cigale (2014)
Par GEGERS le 28 Décembre 2014          Consultée 2385 fois

Pas une parole, à peine un "Merci" poli entre quelques morceaux. Bertrand Cantat, pour son retour en live, doit laisser la musique parler. Là est le nécessaire, là est l'essentiel. Au moment de retrouver le chanteur-poète en live dans son nouvel écrin rock nommé DETROIT, rien d'autre n'importe pour l'artiste que de prouver qu'il reste l'interprète fougueux de "Tostaky", celui inquiétant et torturé de "Lolita Nie en bloc", celui plus mélodique de "Le Vent nous portera". Le retour de l'éternel chanteur de Noir Désir, plus de 10 ans après la dissolution du groupe dans de médiatiquement célèbres circonstances tragiques, a fédéré et séduit de manière inespérée. Fort d'un album très solide, textuellement fort (beaucoup de textes inspirés de l'incarcération) et musicalement affûté, le nouveau groupe de Bertrand Cantat s'est produit dans le courant de l'année 2014 sur tout ce que la France compte de festivals, se voyant quasiment autant programmé que Stromae et Shaka Ponk sur les scènes en plein air. En salle, le projet n'a pas démérité, remplissant tour à tour 1 Zénith, 3 Olympia et 5 Cigale.

C'est dans cette petite salle de 1000 places que Bertrand Cantat reprend vie, sans paradoxe douteux. Accompagné de son désormais indispensable acolyte Pascal Humbert, le chanteur propose un set axé pour une bonne moitié sur les titres de son ancien groupe. Un morceau d'histoire qui revit, car il semble évident que DETROIT a pour vocation de durer, et de voir son répertoire s'étoffer, de prendre plus d'espace en live. Pour l'heure, les titres du premier album du duo s'insèrent avec réussite dans une setlist résolument rock : "Le creux de ta main", "Null & Void" ou "Glimmer in your eyes" auraient sans problème pu figurer sur un album de Noir Désir, si ce n'est pour une contrebasse très présente, pourtant d'une douceureuse mélancolie, prenante et poignante. Deux adjectifs qui caractérisent parfaitement la voix de Bertrand Cantat. Prenez au hasard l'album "En public" de 2005, et vous constaterez que Bertrand n'a aucunement perdu en voix ou en capacité à transmettre l'émotion. Au contraire, celle-ci se fait particulièrement palpable sur les titres traitant indirectement du drame ("Ma muse", "Ange de désolation", "Droit dans le soleil"), portés par une mélodie délicate ou sombre, loin de la fureur rock de ces superbes renditions de "Lazy" ou "Tostaky" qui rendent fou un public totalement habité par l'aura Cantat, et reprenant à gorge déployée ces standards du rock francophone.

Une bonne partie du concert, donc, est consacrée à raviver le patrimoine musical de Noir Désir, dont les titres indispensables ("Un jour en France" aux paroles actualisées, "Le vent nous portera") se voient complétés par des titres souvent très énergiques ("Fin de siècle", "A ton étoile"), parfois plus alambiqués ("Le fleuve", "Lolita nie en bloc") qui offrent un bel aperçu du patrimoine musical du groupe culte. Épaulé par des musiciens rendant parfaitement justice aux version originales (à noter l'excellente prestation du guitariste Niko Boyer), Bertrand Cantat laisse champ libre à des lignes vocales habitées et hypnotisantes.

Porté par un son brut, légèrement étouffé mais visiblement exempt de tout ouverdub, ce live à la Cigale affirme un peu plus le retour artistique convaincant de l'ancien leader de Noirdez. Tout ici, du choix des morceaux à leur exécution, génère un plaisir d'écoute qui, s'il satisfera grandement les amateurs nostalgiques de l'ancien groupe du chanteur, devrait foutre un bon coup de pied au coup à tous les amateurs d'un rock mordant et bariolé. Un début de seconde partie de carrière sous les meilleurs auspices.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


MAGNUM
Into The Valley Of The Moonking (2009)
Magnum opus




RUNRIG
Day Of Days - The 30th Anniversary Concert (2004)
Anniverscène


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Bertrand Cantat (chant, guitares)
- Bruno Green (guitares, claviers)
- Guillaume Perron (batterie)
- Niko Boyer (guitares)
- Pascal Humbert (basse)


1. Ma Muse
2. Horizon
3. A Ton Étoile
4. Le Creux De Ta Main
5. Lazy
6. Le Fleuve
7. Lolita Nie En Bloc
8. Ange De Désolation
9. Null & Void
10. Droit Dans Le Soleil
11. Glimmer In Your Eyes
12. Sa Majesté
13. Un Jour En France
14. Fin De Siècle
15. Tostaky
16. Le Vent Nous Portera



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod