Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Harry Nilsson
- Membre : The Beatles , Bert Jansch
- Style + Membre : The Traveling Wilburys

George HARRISON - Electronic Sound (1969)
Par LONG JOHN SILVER le 15 Avril 2015          Consultée 3055 fois

Ce qu'il y a de bien lorsque tu es indépendant, c'est que tu peux abuser de ta liberté, et ainsi donner libre cours à tes pulsions. Cela peut faire passer une absence passagère de discernement pour un moment charnière dans la libération de tes chakras. Les BEATLES possèdent désormais LEUR label, c'est l'occasion pour certains de produire et d'éditer sous leur nom. Paul se contentera de produire, John et George iront un peu plus loin en commettant diverses oeuvres expérimentales. George d'abord, avec succès. Puis John se prend à faire le con dans sa chambre avec Yoko. Lui qui jadis méprisait (contrairement à Paul) l'avant garde artistique nous balance deux rondelles absolument inaudibles tout en concoctant "Revolution #9", titre qui reste classé au dernier rang des chansons préférées des BEATLES. Concernant Electronic Sound, le pitch est simple : c'est est un album de musique électronique paru sur Zapple, filiale d'Apple vouée à la musique expérimentale. Label qui ne publiera que deux daubes : Unfinished Music (tu m'étonnes) N° 2 : Life with the lions de John & Yoko et donc Electronic sound.

Ici, George fait joujou avec son synthé Moog, sur deux faces qui contiennent chacune une hor… euh, un titre. Alors on peut s'amuser à se dire que le quiet Beatle invente presque les bruitages qu'on entend au début du Dark Side du FLOYD, voire qu'il découvre ici le son du sabre laser ou encore celui des tirs des croiseurs de l'espace, force (soit avec toi) est de reconnaître qu'on est content quand ça s'arrête. Le silence qui suit cette "musique" n'en devient que plus exquis me direz-vous ? Pas faux. En revanche Electronic Sound est probablement une démo assez large sur les possibilités du synthé de pointe à l'époque. A tel point qu'un certain Bernie Krause, pionnier de la musique dite concrète (en tant qu'escroquerie probablement) reprochera à George d'avoir enregistré une de ses démonstration du Moog III à son insu et de l'avoir publiée sous son nom. A sa place j'aurais fermé ma gueule, mais bon… Surtout que tout ça n'a pas tardé à sonner horriblement daté.

On pourrait aussi décréter qu'intrinsèquement le synthé, quel que soit sa génération, est un instrument qui vieillit très mal, le ridicule des synthés 80's, par exemple, ayant fini par être démasqué par le plus grand nombre peu après le 31 décembre 1989. Ce qui leur a laissé le temps de ringardiser plein de productions soit, mais là n'est pas le propos. Le propos étant qu'ici, aucune note, aucun semblant de mélodie, aucune ligne directrice aucun début de commencement d'ombre d'inspiration ne sont décelables. Alors je ne sais pas à quoi l'ami George carburait au moment précis où lui a pris l'envie de casser les c… les oreilles aux rares malheureux qui sont tombés là-dessus, mais ça devait être de la bonne, sinon, c'est simple je ne vois pas d'autre explication à cette entourloupe.

J'avoue n'avoir vu ou lu personne pour défendre ce disque. Mais il faut reconnaître que cet album possède une qualité que beaucoup d'atrocités discographiques n'ont pas : Presque personne ne soupçonne son existence et c'est beaucoup mieux ainsi. Pour preuve: nous faire passer le déjà plus célèbre Metal machine Music de Lou REED pour de l'art n'est probablement pas rendre le meilleur service qui soit à ce dernier. Mais on parle également d'une période où George accumule les démos qui finiront sur All Things Must Pass. Et là il sera bien question d'ART.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE :


Daniel AVERY
Water Jump (2012)
Acid techno terriblement efficace...




Olafur ARNALDS
Some Kind Of Peace (2020)
Intime et cool


Marquez et partagez





 
   LONG JOHN SILVER

 
  N/A



- George Harrison (moog synthesizer)


1. Under The Mersey Wall
2. No Time Or Space



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod