Recherche avancée       Liste groupes



      
POP SURRéALISTE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Olivia Ruiz , Jeanne Cherhal
- Membre : Dionysos

BABET - Piano Monstre (2010)
Par MARCO STIVELL le 16 Mai 2015          Consultée 974 fois

Le deuxième enchantement de la fée BABET ! Après un premier album solo, Drôle d'Oiseau (2007), plutôt bien remarqué, la chanteuse et magicienne du groupe Dionysos enchaîne trois ans plus tard avec ce Piano Monstre, en attendant de reprendre du service en compagnie de Mathias Malzieu et des autres joyeux lutins.

Ce que l'on apprécie justement au cours de ces expériences solo par la demoiselle, c'est de poursuivre l'histoire avec de bien jolis chapitres, en retirant le côté le plus rock et foutraque, mais en conservant le surréalisme et tout l'aspect charmant qu'elle a contribué à nous faire largement adopter depuis le départ.

Avec sa petite voix fluette, l'adorable Istréenne a aussi la possibilité de nous raconter ses propres histoires personnelles, non extraites des livres de l'ami Malzieu, mais bien de son propre cahier d'images et de coloriage. D'où l'aspect léger et mignon des chansons, y compris les plus musclées en termes de sonorités : la production met une batterie pop très en avant, pour notre plus grand bonheur, tandis que l'intéressée se charge du reste des instruments principaux.

Bien sûr, c'est sans mal et non sans s'attendrir que l'on se délecte de l'ensemble des treize chansons du disque, au titre et à la pochette qui réveillent immédiatement l'enfant que l'on a gardé en chacun de nous (tant qu'il n'est pas trop tard...). Les mots d'amour avec leur passion légère, enfantine, nous séduisent autant que les arrangements très fournis à base de piano, de violon et de section rythmique sur « Piano Monstre », « Les Amouratiques », ainsi que le premier single de l'album, « Je Pense à Nous », vraiment excellent.

Quelques invités sont à relever pour des duos de toute beauté, Edouard Baer en mode dialogue avec BABET sur « Le Miroir » et Arthur H pour « Ciel de Soie ». On visite des grandes villes en sautillant sur le bitume ou en marchant sous la neige, Londres, Mexico, mais également et bien sûr Paris qui ressort naturellement à travers certaines rimes à la tournure fleur bleue. L'album y est partiellement enregistré, la belle ayant tenu à faire le reste dans le Sud, plus près de ses origines, mais il faut se rendre à l'évidence : la Seine entourée de pavés est toujours plus féérique que l'étang de Berre (hélas) !

Entre douce frivolité et profondeur, les morceaux se succèdent, nous proposant quelques pépites du côté des morceaux dansants autant que des plus tristes et intimes, car il y en a. On pense à « La Chambre des Toujours » pour ce dernier critère, ainsi qu'au poignant « Le Bel Eté ». Entre deux rêves et déclarations très personnels, BABET nous émeut avec l'histoire de « Laïka », cette pauvre petite chienne qui avait servi de cobaye aux Soviétiques durant leur course spatiale avec les Etats-Unis pendant les années 1950. Le violon y est plus plaintif que rigolo, mais les intonations de la chanteuse nous attendrissent plus qu'elles nous font verser des larmes.

C'est ce qui est réellement plaisant avec ce Piano Monstre, lumineux ou sombre, il n'est jamais lourd ou niais. Un récit d'une artiste-enfant dont le propos musical solide et soigné (ce fameux piano monstre, en cascades !) sert merveilleusement des paroles pour un ensemble inspiré, quoiqu'un peu moins sur la toute fin (malgré un splendide « Underwater Song »). Pour qui aime rêver en couleurs, façon dessin animé, à réécouter sans modération, de même que les derniers Emilie Simon ou Cécile Corbel.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


CHRISTINE MCVIE
Christine Mcvie (1984)
Belle pop douce par la dame de fleetwood mac




MIKE & THE MECHANICS
The Living Years (1988)
Un des meilleurs


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Piano Monstre
2. Les Amouratiques
3. La Couleur De La Nuit
4. Je Pense à Nous
5. Ciel De Soie
6. La Chambre Des Toujours
7. Le Miroir
8. Mexico
9. Laïka
10. London Inédite
11. Le Bel été
12. Tes Yeux Dans Ce Bar
13. Underwater Song



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod