Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2021 Holy Ground
 

- Style : Ac/dc, Aerosmith
- Membre : MÖtley CrÜe, The Scream , Ozzy Osbourne , Black Sabbath, Black Star Riders, Thin Lizzy
- Style + Membre : Whitesnake, Guns N' Roses

The DEAD DAISIES - Revolución (2015)
Par LONG JOHN SILVER le 2 Juillet 2015          Consultée 1370 fois

Enregistré principalement en Australie après un passage apparemment mémorable par Cuba – au vu du livret, Revolución est le deuxième album des DEAD DAISIES, groupe américano-australien fondé par les guitaristes Richard Fortus (GUNS N’ROSES) et David Lowy (Doc Neeson’s ANGELS), au sein duquel a évolué une pléiade de musiciens qui ont joué ou jouent encore avec The CULT, NINE INCH NAILS, WHITESNAKE et même… les ROLLING STONES ! Dizzy Reed (GN’R), lui, a durablement intégré le collectif comme claviériste.

L’équipe actuelle se trouve composée, outre les membres suscités, du chanteur John Corabi (ex MÖTLEY CRUE) qui succède à Jon Stevens, lequel avait un temps fait partie d’INXS, ainsi que de Marco Mendoza (THIN LIZZY) à la basse. A la batterie c’est Jackie Barnes qu’on entend le plus souvent sur ce disque, mais Brian Tichy – le censément titulaire – joue aussi. Depuis Tommy Clufetos (Ozzy/BLACK SABBATH) est parti avec le groupe sur la tournée européenne. Comme on le voit, les contours de ce qu’on peut bien qualifier de supergroupe restent un peu flous, les calendriers des uns et des autres ne se juxtaposant pas forcément de manière harmonieuse. Le plus important reste la musique. La question qui se pose est de savoir si un collectif composé de seconds dans leurs « maisons mères » respectives ou le plus souvent de session men aguerris, est en mesure de proposer de bonnes compositions, qui possèdent au minimum une bonne once de personnalité sinon d’originalité.

Stylistiquement parlant, The DEAD DAISIES pratiquent un hard blues teinté de rhythm & blues quelque part entre AEROSMITH, les BLACK CROWES et WHITESNAKE 78/84, le timbre chaleureux de John Corabi n’étant pas sans évoquer celui de David COVERDALE. Plus difficile de se référer à MÖTLEY CRUE en revanche, et hormis « Sleep », ballade toxique qui peut rappeler celles qui figurent sur Chinese Democracy, on ne trouvera guère plus de traces des GN’R ici.

Question son, c’est plutôt basique : on fait sonner guitares et voix comme dans les ‘80s, la batterie comme fin ‘70s, puis on saupoudre le tout avec de l’orgue et du piano. Par ailleurs, c’est là une des limites d’un disque pourtant bourré de qualités, le son est quand même assez propre, on aurait apprécié que ça sente un peu plus la sueur et un peu moins le gel douche, en bref, un parti pris artistique plus tranché aurait été bienvenu. Cependant, cela reste malgré tout un détail si on considère l’excellence de musiciens qui ont le rock’n’roll chevillé au corps, parce que cet album respire également la sincérité et c’est là chose fondamentale pour « bien » jouer du rock.

« Mexico » qui ouvre l’album est un petit hit carrément bien troussé, entraînant comme du AC/DC avec un refrain fédérateur et son côté ravi de la bouteille en prime. Juste après, le solo de Richars Fortus sur le heavy « Evil », un titre de Willie Dixon revisité, sonne presque comme du Dave Murray*¹ et on peut en dire autant à propos de celui de « Looking for the One », morceau plus rock’n’roll, registre où la voix de Corabi excelle. De même, Corabi est épatant sur « Empty Heart », reprise de - et avec - Jimmy Barnes, du big rock où Bruce Springsteen et Bob Seger ne sont vraiment pas loin. Puis « With You and I », très groovy, nous ramène vers la talk box, comme au bon vieux temps. Si on omet « Sleep » (quoique…), c’est burné à mort sur les ballades. En revanche, « Make the Best of It » n’est pas vraiment passionnante en dépit de la conviction qu’affichent les musiciens.
« Something I Said », très soul et dotée d’un pont bien heavy qui relance le titre, finit très bien sur son refrain après un solo de gratte planant. « Critical », enfin, qui clôt le disque en beauté, démarre en mode soft rock avant de s’emballer sur un refrain mid-tempo très lourd, presque indus.

Auparavant, « Get Up, Get Ready » est selon toute (in)vraisemblance un titre échappé des sessions de Come Taste the band*², c’est funky à mort, l’orgue Hammond s’offre même un solo et la guitare joue toute seule le break comme dans « Heartbreaker » sur Led Zep II.
L’enchaînement « My Time »/« Midnight Moses »*³, deux très bons moments par ailleurs, nuit cependant à l’attention car ces titres sont bâtis sur des riffs proches, dommage d’autant plus que « Devil out of Time » qui les suit n’est vraiment pas extraordinaire.

Globalement Revolución est un album pétri de qualités, qui remplit bien son office. On peut cependant lui reprocher sa longueur : deux ou trois titres en moins et un agencement mieux foutu lui auraient conféré une meilleure efficacité. Difficile à l’aune de ce deuxième effort complet (qui vient tout de même après une belle série de singles ainsi que deux EP) de se faire une opinion quant à la pérennité de l’enseigne, d’autant que celle-ci est grandement tributaire des GN’R ; néanmoins si on cherche à passer un bon moment en rock’n’roll et qu’on a usé jusqu’à la corde tous ses THIN LIZZY, AC/DC et autres AEROSMITH, Revolución ne dépareillera pas sur la playlist, bien au contraire. Et puis ce John Corabi a une sacrée dégaine, tout de même !


*¹ Guitariste d’IRON MAIDEN
*² Album de DEEP PURPLE sorti en 1975
*³ The SENSATIONAL ALEX HARVEY BAND (1970)

A lire aussi en HARD ROCK par LONG JOHN SILVER :


STATUS QUO
Dog Of Two Head (1971)
Hommage à Rick Parfitt




ALICE COOPER
Raise The Dead : Live From Wacken (2014)
L'évangile Alice

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   LONG JOHN SILVER

 
  N/A



- Marco Mendoza (basse,choeurs)
- David Lowy (guitare)
- John Corabi (chant)
- Dizzy Reed (claviers, choeurs)
- Richard Fortus (guitare)
- Brian Tichy (batterie sur 2 et 11)
- Jackie Barnes (batterie)
- Jimmy Barnes (voix sur 4)
- Yaimi Karrell (percussions)


1. Mexico
2. Evil
3. Looking For The One
4. Empty Heart
5. Make The Best Of It
6. Something I Said
7. Get Up Get Ready
8. With You And I
9. Sleep
10. My Time
11. Midnight Moses
12. Devil Out Of Time
13. Critical



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod