Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Flogging Molly, Fiddler's Green, The Real Mckenzies , Mr Irish Bastard, Bodh'aktan, The Fatty Farmers , Irish Moutarde

PADDY AND THE RATS - Lonely Hearts' Boulevard (2015)
Par GEGERS le 23 Septembre 2015          Consultée 742 fois

"More than meets the eye", "Soul behind the Face". Toutes ces expressions britanniques qui signifient "gratter sous la surface" n'ont pas de réel équivalent chez nous. Et pourtant, quelle importance elles revêtent ! Ceci est d'autant plus vrai lorsque l'on traite d'un genre aussi "clichesque" que le punk/rock celtique. L'imagerie populaire qui entoure les groupes pratiquant ce style musical est renforcée, il est vrai, par l'apologie du plaisir immédiat qui a cours dans nos sociétés dites "modernes", et donne une impression de superficialité. Comme si le style n'avait que pour vocation d'être pratiqué dans des pubs de centre-ville, mélangeant odeurs de vieux houblon et de sueur de fin de journée. Mais le punk celtique est un style qui peut s'écouter, s'analyser, se décortiquer. Derrière le biniou, il y a une âme.

Pas évident de se faire à la fois festif et profond. Depuis le début de la décennie, pourtant, les Hongrois de PADDY AND THE RATS s'évertuent, tout comme leurs collègues scandinaves de SIR REG, à proposer une musique mêlant immédiateté des mélodies et réel intérêt de ses compositions. Le fun ne dure qu'un temps. Lorsqu'il est parti, reste le talent de composition, qui permet à ce quatrième album des pirates du punk celtique de tenir sur la durée. Lonely Hearts' Boulevard, puisque c'est son nom, voit le groupe continuer d'innover et d'expérimenter, alors que son succès grandissant aurait pu l'inciter à jouer la carte de la sécurité. Les 14 titres de l'album permettent ainsi au groupe de jouer sur tous les tableaux. Le punk celtique qui a fait sa réputation se taille bien entendu toujours la part du lion, et c'est tant mieux, car en sachant se faire carré, et servi par une mise en son de grande qualité, le groupe est actuellement un des meilleurs représentants du style en Europe. "Keep the Devil Down the Hole", avec sa rythmique endiablée, ses grosses guitares, son violon et son accordéon, reprend ainsi les choses directement là où le précédent opus les avait laissées. La mélodie est imparable et le refrain, porté par la voix très séduisante de Paddy O'Reilly, dégage une énergie communicative. Les drinking-songs sont également de la partie ("Drunker Than You"), et confèrent à l'ensemble de l'album un aspect fédérateur assurant un bel accueil en live.

Mais PADDY AND THE RATS assure également lorsqu'il ralentit les tempos. On le savait déjà, mais il semble évident que l'évolution vers une musique moins foncièrement punk soit ce vers quoi le groupe souhaite se diriger à l'avenir. En délaissant légèrement l'énergie immédiate du punk, le groupe se voit ainsi obligé de renforcer un peu plus son impact mélodique, ce qu'il fait avec une aisance qui laisse admiratif. Le meilleur exemple est sans aucun doute "That's My Nature", véritable tube introduit par un refrain sautillant avant que des "power chords" ne viennent doter le titre d'une énergie ébouriffante. Supportée par des lignes vocales immédiates et des choeurs fédérateurs, ce morceau est sans aucun doute le témoignage le plus convaincant de l'évolution du groupe. Dans une veine similaire, "Captain of my Soul" est un autre morceau de bravoure, agrémenté pour sa part d'un violon mélancolique. Le ton se fait ici moins festif, plus profond, et les mélodies, à la fois puissantes et immédiates, prouvent qu'en termes d'écriture, les PADDY ont désormais franchi un cap supplémentaire.

Des tonalités plus foncièrement rock ("Rock this city") ou folk ("Blue eyes" et son banjo, la bleuette "Without You (I Don't Wanna Dance)" terminent d'élargir le spectre des influences auxquelles se sont mesurés les PADDY AND THE RATS sur ce quatrième album varié et quasiment dénué de moments faibles. Un tour de force qui prouve que si l'apologie des boissons houblonnées est une constituante essentielle du punk celtique, le style peut se faire bien plus profond et innovant qu'il n'y paraît.

Le clip de "That's My Nature" : http://www.youtube.com/watch?v=Cht9gqFgExE

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


The STANFIELDS
Death & Taxes (2012)
Les ac/dc du bouzouki




FLOGGING MOLLY
Float (2008)
L'irish punk a un nouveau maître


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Paddy O'reilly (chant, guitare)
- Sam Mckenzie (flûte, mandoline, cornemuse, piano, violon)
- Sonny Sullivan (accordéon)
- Joey Maconkay (guitare)
- Vince Murphy (basse)
- Seamus Conelly (batterie)


1. Keep The Devil Down In The Hole
2. Lonely Hearts' Boulevard
3. My Sharona
4. Rogue
5. That's My Nature
6. Sleeping With The Winter
7. Drunker Than You
8. Captain Of My Soul
9. Blue Eyes
10. Rock This City
11. Time Is In My Hands
12. Without You (i Don't Wanna Dance)
13. Junkyard Girl
14. What We Are



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod