Recherche avancée       Liste groupes



      
ALTERNATIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

2006 Death By Sexy
2008 Heart On
2015 Zipper Down

ALBUMS LIVE

2017 I Love You All The Time - Live...
 

2004 Death By Sexy
2009 Heart On
2015 Zipper Down
 

- Membre : Boots Electric, Them Crooked Vultures, Queens Of The Stone Age, Kyuss, Brody Dalle

EAGLES OF DEATH METAL - Death By Sexy (2006)
Par TOMTOM le 3 Novembre 2015          Consultée 2431 fois

Le voilà, l’album qui nous a mis le feu aux tympans, la roquette qui a propulsé Jesse Hughes « mec le plus cool de la terre ». 2006 n’est pas si loin, je suis sûr que vous vous en souvenez : tout avait commencé avec le clip de « I Want You So Hard (Boy’s Bad News) ». Rire, moustache, riff infernal, Jack Black, basse surpuissante, Dave Grohl, chant, arrogance, Josh Homme… tout était là, improbable et pourtant tellement évident : il fallait acheter le dernier album des Eagles Of Death Metal.

Death By Sexy, personne ne l’a vu venir. Ou en tout cas, personne ne s’attendait à se le prendre en pleine tronche. Le premier méfait des « EODM », Peace, Love And Death Metal, sorti deux ans plus tôt, était sympa mais resté trop confidentiel. Death By Sexy, lui, allait tout emporter sur son passage. C’est simple, les quatre premiers titres de l’album sont des tubes. Mention spéciale pour le fantastique « I Like To Move In The Night ». Un petit intermède remuant (« Solid Gold »), et c’est reparti pour un tour : « Don’t Speak (I Came To Make A BANG ») » est le deuxième single traumatisant aligné en vingt minutes.

La formule proposée ici est totalement barrée, 100% unique. Le jeu de Jesse Hughes est un mélange d’accords dissonants et de guitares pas sérieuses. Sur tout l’album, le dandy white-trash irradie les compositions de sa voix de fausset divinement caricaturale. De son côté, Josh Homme, le mec le mieux coiffé du désert, a l’air de faire exprès de jouer de sa batterie comme un gamin et de la mixer ensuite très en avant. Rajoutez à cela des paroles déjantées à double sens et vous avez un style impossible à imiter, une sorte de boogie-rock rustico-psyché-trash. C’est ce que j’ai trouvé de mieux.

A force de trop délirer, les deux compères auraient pu se planter complet. Et pourtant non, ça marche la plupart du temps. Les huit dixièmes des compositions présentées sur Death By Sexy sont rudement efficaces, capables de faire danser n’importe qui. On a déjà évoqué quelques-unes de ces pépites plus haut, on pourrait y ajouter les plus menaçantes (plus hard?), moins hystériques, mais non moins géniales « Poor Doggie » et « Eagles Goth ». Sans oublier « Chase The Devil », LA chanson qu’il faut avoir écoutée sur cet album, la cavalcade ultime, pastiche des Cramps, le « Overkill » débile des Eagles Of Death Metal.

Dans la colonne des moins bons, on peut pointer « Keep Your Head Up » et « Shasta Beast », deux chansons « classiques » (sic) et peut-être un peu moins inspirées. « The Ballad Of Queen Bee And Baby Duck » n’apporte pas grand-chose à l’oeuvre EODM, quoique marrante. Un peu comme « Bag O’ Miracles », placée à la fin.

En définitive, la seule chose qui manque à Death By Sexy, c’est un soupçon de sophistication. Perso, la production bas du front (le son/jeu de la batterie surtout) a tendance à épuiser. De même, si les compositions restent majoritairement bien ficelées, elles ne vont pas chercher bien loin. C’est en soi une qualité, mais il manque cette ambition, cette maîtrise indéniable du sujet, cette touche de badass qui forge les immenses titres. Je dis ça aujourd’hui, parce que je sais que Jesse Hughes et Josh Homme allaient y arriver sur leur album suivant, avec des titres comme « Wannabe In L.A. » ou « Prissy Prancin’ ». Reste que Death By Sexy est infiniment plus défoulant qu’Heart On. C’est l’album le plus marrant, celui de la déconne à plein tube, un disque pour répandre la paix, l’amour et le Death Metal. Et pour ça, mission accomplie.

A lire aussi en ALTERNATIF par TOMTOM :


EAGLES OF DEATH METAL
Heart On (2008)
Démon à chaussures électriques et bébé canard.




KYUSS
Blues For The Red Sun (1992)
L'été meurtrier


Marquez et partagez





 
   TOMTOM

 
  N/A



- Jesse Hugues (chant, guitare)
- Josh Homme (batterie, basse)
- La Bande Du Désert (un peu de tout)


1. I Want You So Hard (boy's Bad News)
2. I Got A Feelin (just Nineteen)
3. Cherry Cola
4. I Like To Move In The Night
5. Solid Gold
6. Don't Speak (i Came To Make A Bang!)
7. Keep Your Head Up
8. The Ballad Of Queen Bee And Baby Duck
9. Poor Doggie
10. Chase The Devil
11. Eagles Goth
12. Shasta Beast
13. Bag O' Miracles



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod