Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ-FUSION  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Miles Davis , Wayne Shorter , Jaco Pastorius

WEATHER REPORT - Black Market (1976)
Par TEEMO le 18 Décembre 2015          Consultée 2028 fois

On peut considérer que « Black Market » est l'album de transition le plus décisif de la discographie de Weather Report, puisqu'il introduit la période « Pastorius ». En 1975, Jaco Pastorius a déjà gravé son premier album, un véritable porte étendard de ses influences diverses mais aussi de son talent précoce et protéiforme. Le passage de main entre Alphonso Johnson et Jaco Pastorius est progressif puisque Johnson s'affirme encore ici comme le principal bassiste de l'opus. Pourtant, on constate d’ores et déjà que la fretless de Jaco s'accorde avec une grande justesse au jazz moderne et électrique de Weather Report. Même si sa personnalité ne peut encore exprimer tout son panache, elle annonce un futur plein de surprises...

Après le psychédélisme stellaire de Mysterious Traveller et le virage funk/latino de Tale Spinnin', Black Market semble emprunter une voie résolument marquée par l'électronique. A l'instar de Herbie Hancock, les ARP 2600, Fender Rhodes et autres synthé envahissent plus que jamais le paysage de Zawinul, tandis que le lyricon vient se coupler - parfois avec trop d'insistance - aux saxophones glaciaux de Shorter, concédant une dimension surnaturelle. Ces effets tapissent « Herandnu », qui est un furieux mélange de sonorités spatiales, de nappes célestes agrémentées d'une structure rythmique qui déboussole, mais aussi l'ultime souffle créatif de Johnson.

La présence de Chester Thompson à la batterie (oui, le fameux acolyte de Phil Collins), associée aux percussions de Don Alias et de Alex Acuña, confère à l'ensemble richesse et impétuosité qui ne sont pas sans rappeler l'agitation des souks africains, semblables à de véritables fourmilières en pleine activité.

Black Market s'ouvre sur l'un des grands succès commerciaux du groupe qu'est le titre éponyme. Son leitmotiv hypnotique, son thème venu d'une autre galaxie et son refrain explosif en font un classique des concerts. Le morceau est l'une des preuves que Weather Report a souvent apporté cet aspect « direct » escompté lors de l'émergence du jazz-rock. Le duo Zawinul/Shorter a toujours concentré son travail sur la création d'atmosphères envoûtantes plutôt que sur l'improvisation démonstrative. « Cannon Ball » illustre cela brillamment avec ses claviers cosmiques. L'écriture des compositions est précise, leur interprétation nette et l'ensemble gagne en accessibilité.

Cependant, l'album accuse parfois un manque de profondeur – il est étrange de constater qu'accessibilité et profondeur semblent parfois s'opposer comme les pôles nord et sud... à méditer. Prenons « Barbary Coast », première composition signée Pastorius, un morceau qui perpétue avec classe l'approche funky de Johnson, mais qui ressemble néanmoins plus à un interlude qu'à une pièce à part entière. De plus, même si l'album promet quelques atmosphères fort prenantes, en témoigne « Gibraltar » qui évolue sur fond de rythmique funky en ébullition, Black Market semble pousser le vice moins loin que Mysterious Traveller. Quoi qu'il en soit, la troisième tête de l'hydre Weather Report vient de faire surface. Une arrivée décisive pour le fameux duo qui dès le prochain opus changera de stratosphère musicale.

A lire aussi en JAZZ par TEEMO :


Charlie PARKER
Bird Blows The Blues (1949)
Leçon de blues par Bird




P.S.P.
Live (2009)
P. Palladino, S. Phillips, P. Saisse en fusion.


Marquez et partagez





 
   TEEMO

 
  N/A



- Joe Zawinul (2 arp 2600, piano rhodes, oberheim polyphonic...)
- Wayne Shorter (saxophones soprano et ténor, computone lyricon)
- Alphonso Johnson (basse)
- Jaco Pastorius (basse)
- Chester Thompson (batterie)
- Narada Michael Walden (batterie)
- Don Alias (percussions)
- Alex Acuña (percussions)


1. Black Market
2. Cannon Ball
3. Gibraltar
4. Elegant People
5. Three Clowns
6. Barbary Coast
7. Herandnu



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod